409 fans | Vote

#220 : Harcèlement

Veronica se rend chez le médecin, et a attrapé la Chlamydia, une MST, mais cela ne l'empêche pas de mener une enquête pour Gia, qui dit être suivie. Il s'agit d'une protection demandée par Woody Goodman : Veronica l'apprend grâce à Léo, l'un des détectives. Peu après, Gia reçoit une vidéo : quelqu'un l'a filmée à son insu : Veronica découvre qu'il s'agit d'un membre de Neptune High conduisant un pick-up rouge.

Le bal de promo est annulé par Clemmons : les 09ers décident donc de faire un bal alternatif, auquel Logan invite Veronica. S'y rendent aussi Mac et Butters, ainsi que Wallace et Jackie.

Keith aide Woody Goodman à se sortir d'une situation embarrassante : une femme gît inconsciente à côté du Député. Comme l'affaire est ébruitée, Woody met le tout sur le compte de Keith, qui n'en est pas vraiment ravi.

Popularité


4.82 - 11 votes

Titre VO
Look Who's Stalking

Titre VF
Harcèlement

Première diffusion
25.04.2006

Première diffusion en France
18.04.2007

Vidéos

Veronica frappe à la porte de Logan - VO

Veronica frappe à la porte de Logan - VO

  

Veronica arrive au bal - VF

Veronica arrive au bal - VF

  

Déclaration de Logan à Veronica - VF

Déclaration de Logan à Veronica - VF

  

Plus de détails

Dans un cabinet médical : Veronica se rhabille après un examen. Le docteur lui apprend qu’elle souffre de chlamydia, une maladie sexuellement transmissible. Veronica est sous le choc : elle avait toujours été prudente, et de toute façon Duncan était du genre sérieux … non ?

 

Dans un couloir de Neptune High : Veronica interrompt une séance de bécotage entre Wallace et Jackie. De très bonne humeur, ceux-ci s’enthousiasment à l’idée du bal qui approche. Mac se joint à la conversation, mais elle est dans un état d’esprit tout autre : Veronica s’est arrangée pour qu’elle aille au bal avec Butters en échange d’un service, et ça ne l’enchante vraiment pas… A cet instant, la joyeuse troupe est interrompue par une annonce de Clemmons : suite aux nombreux abus d'alcool pendant le voyage des terminales, le bal de cette année a été annulé. Les étudiants, parmi lesquels Wallace et Jackie, râlent. Mac est aux anges, ce qui fait sourire Veronica.

 

Appartement des Mars : Keith reçoit un appel de Woody. Visiblement, ce n’est pas une bonne nouvelle. Keith demande le numéro de la chambre.

 

Hôtel Camelot : Keith entre dans une des chambres, dans laquelle une fille en sous-vêtement repose, inconsciente, sur un lit qui a bien servi. Woody explique à Keith qu’il s’agit d’une des filles travaillant sur sa campagne, qu’il  a couché avec elle mais qu’elle a dû prendre des pilules pour finir dans cet état. Il supplie Keith de l’aider car, s’il la dépose lui-même à l’hôpital, ça fera la une de la presse à scandales ; Keith hésite et finit par accepter, en insistant que le fait que c’est exceptionnel, que ce n’est pas son genre. Il quitte l’hôtel avec la fille qu’ils ont entre temps rhabillée.

 

Dans la salle de journalisme de Neptune High : Veronica observe des négatifs de photos quand Gia débarque et lui apprend qu’on l’espionne. Elle lui demande de l’aide. Veronica prend des notes : une voiture « indescriptible » suivrait apparemment Gia, peut-être appartient-elle à un des garçons du groupe auquel elle a dédicacé une chanson au karaoké la semaine précédente ? Veronica accepte de l’aider et lui donne rendez-vous chez elle après les cours.

 

Mars Investigations : Keith sort des portraits-robots d’un des tiroirs du bureau de Veronica et les observe. Son œil est attiré par une jolie paire de jambes : Kendall Casablancas est là, à réclamer son disque dur. Keith feint l’incompréhension et lui rappelle les derniers événements. Kendall ne se laisse pas démonter. Veronica arrive et échange des propos vifs avec Mrs C, qui finit par partir. Keith s’enquiert du compte-rendu du médecin suite à la visite médicale de sa fille le matin-même. Veronica ment en déclarant que tout va bien et change de sujet en demandant l’autorisation à son père de lui emprunter les caméras télécommandées pour la soirée. Elle lui explique le pourquoi du comment et Keith finit par accepter en échange d’un service : elle doit envoyer à tous leurs contacts le portrait-robot de l’homme qui a chargé la prostituée de voler la mallette de Cliff.

 

Chez les Mars : Veronica explique à Gia qu’elle a placé les caméras télécommandées sur le toit. Si son harceleur l’a suivie jusque chez elle, elle le verra. Bingo ! Elle fait des recherches sur la plaque d’immatriculation : la voiture appartient à Léo d’Amato, l’ex de Veronica.

 

Dans un couloir de Neptune High : Veronica rejoint Logan. Après une joute verbale dont eux seuls ont le secret, ils arrivent au casier de Logan et Veronica l’interroge sur le passé sexuel de Duncan. Quoique surpris, Logan finit par avouer qu’à part elle et Meg, il ne lui connait pas d’autre aventure. Bien entendu, il ne peut s’empêcher de la taquiner et Veronica déclare ironiquement qu’elle aura la nostalgie de ces moments passés ensemble quand le lycée sera terminé. Logan en profite alors pour l’inviter au balternatif qu’il organisera chez lui pour la fin de l’année. La voyant hésiter, il invite tous ses amis avec. Veronica déclare qu’elle va y réfléchir.

 

Au comptoir du Java Hut : Veronica et Leo boivent un café et bavardent du passé, comme si de rien n’était. Quand Gia apparait, Veronica confond Leo. Ce dernier explique qu’il surveille simplement Gia pour le boulot, dans le cadre d’un contrat de sécurité renforcée contracté par Woody Goodman lui-même. Déçu que Veronica ne l’ait contacté que pour l’interroger sur une enquête, il  s’en va. Gia sort alors le journal local, qui montre Keith et Woody, avec la collaboratrice dans les vapes, au Camelot. Veronica est choquée.

 

Bureau de Woody Goodman : Furieux, Keith débarque et accuse Woody de tout lui mettre sur le dos. Il lit l’article de presse qui explique que l’ancien shérif  avait été engagé pour une affaire de fuites et que Woody  s'était interposé en apprenant que le détective avait forcé une collaboratrice à boire de l'alcool pour obtenir des informations. Woody reconnait ses torts mais explique qu’il n’avait pas le choix à l’approche des élections. Keith lui apprend alors qu’il est contre l’incorporation et s’en va.

 

Appartement des Mars : Gia arrive et dit à Veronica que son père lui a expliqué qu’il l’avait seulement placée sous surveillance en raison de l’approche des élections. Mais, entre temps, Gia a découvert autre chose : une vidéo la présentant en train d’assister à un match de foot de son petit frère Rodney. Elle est bel et bien épiée.

 

Salle de journalisme de Neptune High : Gia et Veronica regardent à nouveau la bande et découvrent qu’une femme, à côté de Gia ce jour-là, filmait elle aussi le match. Peut-être a-t-elle filmé le harceleur ? Veronica charge Gia de récupérer cette vidéo.

 

Mars Investigations : Lloyd Blankenship (journaliste auquel Keith fait appel à la fin de la saison 1 pour révéler qu’Abel Koontz était avec une call-girl le jour de la mort de Lilly Kane) apprend à Keith que Woody a sous-entendu que le détective aurait abusé de la fille, Jennifer Stansfield, et que cette dernière a disparu après avoir été déposée à l’hôpital.  Il lui conseille de donner sa version des faits à la presse.

 

Sur l’aire de déjeuner de Neptune High : Wallace et Jackie cherchent un plan de secours au bal annulé, sans parvenir à se mettre d’accord. Veronica débarque et leur propose de se rendre au balternatif. Wallace et Jackie sont ravis. Mac arrive, voit l’invitation et demande si Butters est au courant de cette soirée. Corny (personnage secondaire bien connu pour son addiction aux substances illicites) se joint au petit groupe et apprend pour le balternatif.

 

Hôpital : Keith rend visite à Terrence Cook et lui dit qu’il n’a pas été très malin en pénétrant par effraction chez les Dumas. Terrence le reconnaît, mais réitère qu’il n’y est pour rien dans l’accident du bus. Jackie arrive et Keith les laisse seuls pour un moment de complicité autour de la lecture des potins sportifs.

 

Appartement des Mars : Veronica et Gia visionnent la cassette que cette dernière a réussi à se procurer.  Après étude, elles apprennent que le harceleur fait partie du lycée et qu’il conduit un pick-up rouge. Le lendemain matin, Keith rentre à l’appartement et découvre Veronica déjà debout. Elle lui explique qu’elle a lu la presse et s’en va, laissant Keith découvrir sa propre version des faits dans le journal … et accusant Woody Goodman par la même occasion.

 

Bureau de vote : Dans l’isoloir, Veronica vote contre l’incorporation.

 

Dans les couloirs de Neptune High : Logan et Dick parlent du balternatif. Corny arrive et leur demande ce qu’il doit apporter à la fête. Niveau bouffe il s’y connait, surtout en matière de brownies ! Dick et Logan sont interloqués.

 

Parking de Neptune High : Gia arrive et Veronica commence à lui expliquer que le seul pick-up rouge du lycée appartient à une fille mais Gia l’interrompt : elle a appris ce que Keith a déclaré aux journées et pense qu’il ment. Veronica tente de la raisonner mais elle reste très énervée et finit par s’en aller.

 

Appartement des Mars : Keith regarde le journal télévisé. On apprend que, suite au vote, la corporation n’aura pas lieu. Veronica rentre et demande de l’aide à son père à propos de l’enquête sur Gia car elle est coincée. Elle lui montre le film. Keith fait le rapprochement avec l’autre film, celui pour lequel il a enquêté, et le montre à Veronica. Il conclut que Woody Goodman a quelque chose à se reprocher. Quelque chose de tellement important que Veronica ne doit plus s’occuper de cette affaire. Veronica opine du chef.

 

Dans la salle de permanence de Neptune High : au grand dam du surveillant, Veronica profite de son heure de permanence pour mettre sous pli les portraits-robots de l’homme qui a chargé la prostituée de voler la mallette de Cliff. Logan arrive et demande à Veronica combien de loosers elle a invité à sa fête. Puis il reconnait l’homme sur le portrait-robot : il s’agit de l’ancien compagnon de cellule de son père.

 

Hôpital : Jackie et Terrence parlent du bal et de Wallace. Terrence essaie d’aborder la question du sexe mais Jackie lui explique que, même si elle aime beaucoup Wallace, elle ne se fait pas d’illusion sur l’avenir du couple qu’elle forme avec lui étant donné qu’elle partira bientôt pour Paris.

 

Dans la salle de journalisme de Neptune High : le soir, Veronica tente de renouer le dialogue avec Gia, en vain. Elle s’en va, saluant son professeur et Lucky –en train de lustrer le sol- au passage.

 

Sur le parking de Neptune High : Veronica découvre un pick-up rouge sur l’aire de stationnement réservée aux agents d’entretien. Elle appelle son père et lui explique que le harceleur de Gia est Lucky, et qu’il se trouve à quelques mètres d’elle à l’instant même.

 

Dans les couloirs de Neptune High : Veronica cherche Gia. Elle finit par l’apercevoir dans la loge du concierge : Lucky est en train de lui montrer ses blessures de guerre. Il semble fou mais Gia ne paraît pas s’en apercevoir. Veronica tente d’attirer discrètement l’attention de Gia. Celle-ci commence par l’ignorer, avant de lui demander ce qu’elle veut. Veronica est coincée : elle doit entrer dans la loge.

 

Dans la conciergerie de Neptune High : Lucky propose de montrer quelque chose de « flippant » à Veronica. Tandis qu’il cherche l’objet en question, Veronica met Gia au courant du résultat de l’enquête. Lucky se retourne, un grand couteau à la main. Veronica lui dit qu’elles doivent partir mais Lucky se plante devant la porte. Il s’adresse à Gia, plus fou que jamais et tenant toujours son couteau, lui expliquant qu’il sait des choses importantes, qu’il connait son père… Les filles sont terrifiées. A cet instant, Keith ouvre la porte et neutralise Lucky. Il menotte une des mains de Lucky et, expliquant que le shérif est sur la route, commence à l’interroger sur ses raisons pour avoir agi de la sorte. Lucky déclare que « il le méritait ». Lamb débarque et veut évincer Keith. Ce dernier essaie de parlementer avec Lamb, en vain. Il se menotte alors à Lucky et lance la clé dans le lavabo.

 

Ascenseur du Neptune Grand Hotel : Dick et Madison sont rejoints par Veronica, Mac, Butters, Corny, Wallace et Jackie. Le temps de la montée, on sent combien l’ambiance est tendue entre riches et pauvres et combien Butters est décalé par rapport au reste du groupe.

 

Suite présidentielle du Neptune Grand Hotel : Logan accueille les nouveaux venus, appréciant la tenue de Veronica au passage.

 

Dans une cellule du bureau du shérif : Keith use de douceur pour faire parler Lucky. Lamb arrive et tente de leur retirer les menottes avec une clé, en vain. Il est tellement désagréable avec Keith que Lucky se prend d’amitié pour l’ancien shérif. Don Lamb sort.

 

Suite présidentielle du Neptune Grand Hotel : Butters et Mac dansent, très éloignés l’un de l’autre. Butters explique qu’il sait que forcer une fille à aller au bal est une chose bizarre, mais que comme il est justement bizarre, il voulait être fidèle à lui-même. Mac se détend légèrement. Au même moment, Dick tente de draguer Madison. Peine perdue. Veronica se mêle de la conversation. Madison essaie de lui faire de la peine en parlant de Duncan mais Veronica ne se laisse pas faire. Madison cherche désespérément une issue quand Gia arrive. Elle va à sa rencontre, laissant Dick et Veronica en tête à tête. Dick fait une proposition indécente à Veronica, qui décline l’offre. Dick se tourne alors vers Shelley Pomroy, juste à temps pour que Veronica ait le temps d’empêcher Gia de boire le cocktail que lui a donné Melle Le-Coup-Du-Dentiste. Gia en profite pour remercier Veronica pour son aide et pour s’excuser sur les propos qu’elle a tenus sur son père. Veronica voit Wallace et Jackie en train de se bécoter et prend congé. Wallace et Jackie lui apprennent qu’ils quittent la fête car ils n’arrivent plus à se contrôler. Alors qu’elle se retrouve à nouveau seule, Logan –bouteille d’alcool à la main- l’accoste. Ils bavardent et, de fil en aiguille, Logan ouvre son cœur à Veronica : il imaginait que leur histoire était « épique » mais finalement elle va partir et tout sera terminé. Veronica est choquée. Logan s’excuse pour son attitude l’été précédent et Veronica tente de l’arrêter en lui disant qu’une histoire d’amour n’a pas à être aussi difficile. Il lui rétorque qu’on n’écrit pas de chanson sur les histoires qui se passent sans heurt. Il tente alors de l’embrasser mais Veronica se dérobe et s’enfuit de la fête.

 

Une autre chambre du Neptune Grand Hotel : Wallace et Jackie se dénudent. On comprend qu’ils vont faire l’amour.

 

Dans une cellule du bureau du shérif : Lucky est sur le point de se confier à Keith quand Lamb vient leur retirer les menottes. Keith essaie de négocier quelques minutes supplémentaires en tête à tête avec Lucky car il touche au but. Mais Lamb refuse, d’autant plus que Lucky est libre : Stuart Manning, le père de Meg, vient de payer sa caution.

 

Appartement des Mars : Keith rentre chez lui au petit matin, alors que Veronica s’apprête à sortir. Il l’interroge sur sa soirée mais elle se dérobe et sort.

 

Hôpital : devant la porte de la chambre de son père, Jackie découvre les potins sportifs. Attristée, elle jette le journal et tente de paraître joyeuse devant son père en entrant dans la pièce. Il y a un policier à côté de la porte.

 

Dans le couloir menant à la suite présidentielle du Neptune Grand Hotel : Veronica hésite à frapper à la porte. Elle finit par le faire et Logan, torse nu, vient lui ouvrir. Il a l’air de tenir une sacrée gueule de bois. Veronica ne lui laisse pas le temps de parler et ouvre son cœur à son tour : suite à sa déclaration, elle ne sait plus où elle en est mais aimerait qu’ils se revoient après les examens, histoire de voir où tout ça les mènera. Logan est totalement perdu. A cet instant, une voix féminine retentit dans la chambre et Kendall, en peignoir, apparait sur le seuil de la porte. Veronica est atterrée. Kendall demande à Logan de la rejoindre et rentre dans la chambre. Logan essaie de s’expliquer à Veronica mais celle-ci ne le laisse pas faire. Les larmes aux yeux, elle s’en va. Logan fait quelques pas à sa suite mais n’ose pas la suivre. Les portes de l’ascenseur se referment sur une Veronica blessée et révoltée.

VERONICA VOIX OFF: Précédemment dans Veronica Mars

Veronica et Leo s’embrassent devant la porte de l’appartement des Mars (épisode 118 "Weapons of Mass Destruction.")

Veronica est au bureau du sheriff (épisode119 "Hot Dogs.")

VERONICA: je ne peux plus sortir avec toi.  

LEO: Outch.

Veronica et Keith regardent la télévision (épisode 212 "Rashard and Wallace Go to White Castle.")

SPEAKER: Don Lamb, le sherif du comté de Balboa interroge la légende du baseball Terrence Cook en relation avec l’accident du bus du lycée de Neptune.

Terrence interroge Keith alors qu’il quitte les bureaux de Mars Investigations (épisode 213 "Ain't No Magic Mountain High Enough.")

TERRENCE: Vous prenez mon affaire?

Keith donne des nouvelles de Terrence à Woody (épisode 217 "Plan B.")

KEITH: Terrence a pénétré par effraction chez les parents de son ex petite- amie, la prof de journalisme qui est morte dans l’accident de bus.

Logan les interrompt.

LOGAN: Messieurs, il y a là quelque chose que vous devriez probablement voir.

C’est la vidéo envoyée au bureau de Woody.

WOODY: [hors- écran] C’est chez moi.
 

KEITH: Je m’occuperai aussi de ça.

On voit une Mac irritée à Mars Investigations (épisode 219 "Nevermind the Buttocks.")

MAC: Je ne te parle pas. Butters m’a demandé s’il devait prendre une chambre pour la nuit du bal.

Keith et Liam passent à travers la fenêtre de la maison secrète de Kendall. Keith monte dans la LeBaron. Veronica crie à Kendall, qui se tient devant la voiture.

VERONICA: Bouge, ou tu vas décorer mon pare-chocs!

Fin du « précédemment »

 

INT – cabinet médical - JOUR

Veronica remet son T- shirt.

VERONICA: [stupéfaite] J’ai quoi?

DOCTEUR: la chlamydia. C’est, heu, une maladie sex--

 VERONICA: Je- Je sais ce que c’est. Mais il doit y avoir une erreur. Je n’ai aucun symptôme, Je ne ressens aucun...

 DOCTEUR: Ce n’est pas rare. Avez-vous été sexuellement active durant ces deux dernières année?

 VERONICA: Nous étions, vous savez, prudents et le garçon... En aucun cas il--  

DOCTEUR: C’est ce que vous croyez mais on n’est jamais sûrs de rien. Des antibiotiques résoudront le problème.  

VERONICA VOIX- OFF: Ma grand-mère Reynolds disait toujours...

La sonnerie du lycée retentit et l’on se retrouve à….

 

INT – LYCEE DE NEPTUNE, COULOIR PRINCIPAL - JOUR.

En fronçant les sourcils, Veronica sort de classe et marche le long d’un couloir bondé.

VERONICA VOIX- OFF: ...quand la vie te donne des citrons, fais de la limonade. Dommage qu’elle ne soit plus en vie parce que j’aurais vraiment aimé lui demander ce qu’elle suggère de faire quand la vie te donne la chlamydia.

Elle voit Wallace et Jackie en train de se câliner et de rire bêtement contre son casier. Elle les pousse sur le côté.

VERONICA: S’il vous plaît? Prenez une chambre. En Australie.  

WALLACE: Hé, on s’entraîne pour le bal.

 VERONICA: Quelle débutante t’a mordu et changé en zombie de bal ?

Jackie fait signe à Veronica. Elle rit bêtement.

JACKIE: On vient juste de céder à la tentation:on va sortir le grand jeu, la robe ridicule, le smoking, le dîner et les homards, la limousine. Enfin, ça n'arrive qu'une fois. Pourquoi ne pas y aller à fond ?

Mac approche dans le dos de Veronica.

MAC: Parce que personne ne t'a vendue comme esclave à Butters.

Wallace rit.

VERONICA: Mac, je ne pensais pas qu’il était sérieux--

 MAC: Il vient me chercher en Hummer limousine. Nous allons dîner sur une réplique de bateau pirate et je le suspecte d’avoir réservé un dirigeable pour me ramener chez moi. Je vais remplir mes poches de cailloux, prendre un bon appui sur ta cheville, et je vais sauter du toit d’une montagne

Mac est interrompue par une annonce de Clemmons

CLEMMONS: Votre attention. En raison des nombreux abus d'alcool pendant le voyage des terminales, le bal de cette année a été annulé.  

WALLACE: Quoi!?

Dans le couloir fusent les grognements et protestations des étudiants.

CLEMMONS: C’est comme ça.

Mac, au contraire, est en extase et lève le poing.

MAC: Oui! Les prières marches!

Veronica fait un grand sourire

 

INT – Résidence des Mars- JOUR.

Le téléphone de Keith sonne.

KEITH: Allo? Woody! À quoi dois-je--

Keith écoute et soupire.

KEITH: Quoi, maintenant?

Il secoue la tête.

KEITH: Quel numéro de chambre?

 

EXT - HOTEL CAMELOT - JOUR.

La voiture de Keith arrive sur le parking de l’hôtel. On frappe à une porte.

 

INT - HOTEL CAMELOT - JOUR.

À l’intérieur d’une des chambres, une fille en sous-vêtement repose inconsciente sur le lit qui a bien servi. Woody est debout à côté du lit en pantalon et marcel.

WOODY: Je jure que ce n’est pas ce que tu crois.

Keith ferme la porte. Il marche jusqu’au lit et s’agenouille aux côtés de la fille, en vérifiant son pouls.

WOODY: Ok, c’est ce que tu crois.  

KEITH: C’est-à-dire ?

 WOODY: Je- Je dois te faire un dessin? Elle fait partie de la campagne d’incorporation.

Keith se redresse et fixe Woody qui bégaye.

WOODY: On a bu quelques cocktails. Elle a dû mélanger avec des pilules ou autre, parce qu'elle a juste...

Woody s’affale sur le lit. Il saisit sa chemise et lève les yeux vers un Keith réprobateur.

WOODY: Je ne suis pas fier de moi. J’ai besoin d’aide pour régler ça.

 KEITH: Je suis chargé d’aider Terrence Cook, pas de régler les choses.

Keith se dirige vers la porte.

WOODY: "Le Maire amène sa maîtresse aux urgences ! Alcool, pilules, sous-vêtements. Séance à 11h." Je t’en prie Keith

Keith hésite à la porte, secouant sa tête.

KEITH: Je la conduirai à l’hôpital. Et je serai discret.

 WOODY: Ok.  

KEITH: Mais ne te fais pas d’illusions. Ce n’est pas le genre de choses que je fais.  

WOODY: [soupirs] Ok. Merci.

 

EXT - HOTEL CAMELOT - JOUR.

Woody est à la porte de la chambre 102, regardant autour de lui pour voir si le champ est libre. Il se retourne vers la chambre, fait un signe de la tête, chuchote "Ok," et ouvre la porte plus sauvagement. Keith sort de la chambre, portant la fille qu’ils ont réussie à habiller. Woody sort ses affaires de la chambre. On voit Woody regardant à l’intérieur de la voiture de Keith. La fille est affaissée sur le siège passager.

WOODY: Je te dois une fière chandelle, Keith.

Keith ne répond pas, son mécontentement est visible alors qu’il démarre la voiture et fait marche arrière.

 

INT - LYCEE, SALLE DE JOURNALISME - JOUR.

Veronica est seule dans la classe, vérifiant des négatifs avec une loupe qui ressemble à un verre de  bijoutier. Gia entre, avançant gracieusement sur de hauts talons. Elle attrape la chaise à côté de Veronica et s’assoit.

GIA: Salut. On t’as déjà espionnée?  

VERONICA: Pour tout te dire…

Veronica recommence à examiner les négatifs.

GIA: Parce que quelqu’un m’espionne. J’espérais que tu pourrais me donner quelques conseils.

 VERONICA: Danser en sous-vêtements avec les rideaux ouverts marche toujours.

Gia, tout à fait consciente des sarcasmes de Veronica, la fixe, de plus en plus perplexe. Elle secoue la tête et regarde autour d’elle, désespérée.

VERONICA: Et si vous chattez sur le net et qu’ils veulent te rencontrer donne-leur rendez-vous dans une voiture, sur un chemin abandonné près de la rivière.  

GIA: Non! Non, non, Je veux dire pour attraper le mec. Je n’arrête pas de voir cette voiture qui me suit partout.

Veronica soupire et se redresse, tenant toujours les négatifs.

VERONICA: Peux-tu me la décrire?

Veronica fait le tour de la table. Gia court après elle.

GIA: Elle est totalement indescriptible. C'est pour ça qu'elle est si unique.  

VERONICA: Hmm, ok. Une idée de la raison pour laquelle quelqu’un voudrait te suivre?

Veronica saisit un bloc note, écrivant pendant que Gia explique.

GIA: Eh bien, la semaine dernière, au karaoké, j’ai chanté "Can't Get You Out of My Head" et je l’ai dédicacée à cette table de beaux mecs, mais après j’ai réalisé qu’ils n’étaient pas beaux. C’étaient des intellos du lycée de Pan High et pas le genre gentils intellos mais le genre bizarre, flippant…

Veronica se redirige vers son premier siège avec le bloc note, faisant toujours deux choses à la fois.

VERONICA: Potentiellement le genre à te suivre ?

Veronica continue à compléter la feuille sur le bloc pendant que Gia retourne en courrant vers son siège et s’assoit.

GIA: [gravement] y’a moyen que tu fasses tes trucs de détective?

Veronica arrête son travail et regarde Gia.

VERONICA: Pour toi? La fille de l’homme le plus puissant de la ville? Ça ne se refuse pas. Viens chez moi après les cours

Gia hoche la tête alors que Veronica retourne à son travail

 

INT - MARS INVESTIGATIONS - JOUR.

Keith entre dans le bureau. Il va à une boîte sur le bureau de Veronica et l’ouvre. Elle contient les copies du portrait robot d’un homme. Keith en sort quelques-unes pour les regarder plus attentivement. Quelque chose attire son attention et il penche la tête vers son propre bureau. Il voit une paire de jambes nues croisées, chaussées de talons hauts. Keith remet les croquis dans la boîte.

KEITH: Je peux faire quelque chose pour vous?  

KENDALL: Vous devriez vraiment fermer votre bureau.

La femme se redresse sur ses pieds. C’est Kendall. Elle se penche contre la porte de Keith, une main sur la hanche.

KENDALL: Je veux que vous me rendiez mon disque dur.

Keith hausse les épaules et fait une grimace comme s’il n’avait aucune idée de ce dont elle parlait.

KENDALL: Allons. Mon ami vous a vu le prendre de mon appartement.

 KEITH: Votre ami Liam, le dealer, qui a essayé de me tirer dessus.

 KENDALL: Il y avait un intrus chez moi. Il a craint pour sa vie.

KEITH: Simple curiosité, votre mari savait que vous aviez votre propre maison? Il savait que vous aviez passé du temps en prison et que vous n’êtes même pas vraiment vous.

 KENDALL: Si le disque dur réapparaît avant vendredi, Je ne porterai pas plainte. J’ai rempli le formulaire

Elle tend à Keith une boîte postale pré- remplie ouverte.

KENDALL: Je me l’envoie à moi-même, aucune trace.

Kendall marche vers la porte principale pour sortir juste quand Veronica entre.

VERONICA: Mrs C! On dirait que vous allez bien.

 KENDALL: Oh tiens, ne serait- ce pas mademoiselle l’ado trouillarde ? Ton père et moi étions justement en train de régler un petit problème.  

VERONICA: Petit problème, avec un P majuscule ? P comme "parvenue" qui rime avec...--

 KEITH: [la mettant en garde] Veronica!

VERONICA: J’allais dire vertu.

 KEITH: Miss Casablancas allait partir.

Après avoir échangé des regards haineux, Kendall part et Veronica se dirige vers le tiroir à archives.

KEITH: Alors, qu'a dit le docteur ?

VERONICA: Et bien, tu en as eu pour ton argent

KEITH: Qu’est-ce que ça veut dire?

 VERONICA: Ca veut dire... que le stéthoscope était glacé. Mais je vais bien. Tip top.

Veronica sort des caméras d’un tiroir.

VERONICA: Je peux t’emprunter les caméras télécommandées pour ce soir? KEITH: Pour quoi faire?

 VERONICA: Pour... un projet d’étude?  

KEITH: [chantonnant] Je ne te crois pas
 

VERONICA: Ok. Cette fille que je connais suspecte un des nombreux mecs flippant à qui elle a chanté une chanson de Kylie Minogue lors d’une soirée karaoké de la suivre. On essaye de découvrir lequel c’est.  

KEITH: Je préférais ta première réponse. Tu vas devoir les mériter.

Keith prend la boîte de croquis sur le bureau de Veronica.

KEITH: Envoies-en une copie à tous nos contacts de travail. Vois si quelqu’un peut le trouver.

Il lui tend la boîte.

VERONICA: Et qui est ce charmant monsieur ?

 KEITH: Le charmant monsieur qui a chargé la prostituée de voler la mallette de Cliff

Veronica jette un oeil au croquis qui est celui d’un homme corpulent avec les cheveux coupés courts et un bouc. Elle l’étudie.

VERONICA: Et son coeur. Pauvre Cliff.

KEITH: Ouai. Elle a dû lui en faire voir. Parce qu’il n’arrête pas de me rebattre les oreilles avec cette histoire.

 

INT - RESIDENCE  DES MARS - JOUR

Gia passe nonchalamment en revue les étagères de la chambre de Veronica pendant que Veronica travaille à son bureau sur son ordinateur.

VERONICA: Les caméras sont sur le toit alors si le mec t’a suivie jusqu’ici, on devrait pouvoir l’apercevoir.

 GIA: Waw! Ça fait très Mission: Impossible. J’ai l’impression qu’à tout moment Tom Cruise va se balancer du plafond sur des câbles

Gia rit bêtement. Veronica lève les yeux vers le plafond.

VERONICA: Super. Maintenant je vais plus pouvoir dormir. J’espère qu’il ne va pas essayer de m’épouser.

Elle utilise un joy stick pour manipuler les deux caméras, numérisant la rue à l’extérieur de l’immeuble. Gia regarde par-dessus son épaule. Elles regardent une voiture se garer.

GIA: Là! C’est la voiture.

Veronica passe de l’écran où l’on voit les deux caméras à celui où l’on ne voit que la voiture

GIA: N'est-elle pas totalement indescriptible ??

 VERONICA: C'est une Galant argent de 2002.

Gia regarde Veronica, étonnée.

GIA: On devrait lui commander une pizza. Il flipperait complètement.  

VERONICA: Pourquoi juste une pizza, Gia ? Je te parie qu’un bain d'huile bouillante serait plus efficace

Gia se moque. Veronica utilise le joy stick pour zoomer sur la plaque d’immatriculation de la voiture: IOU875. Elle commence à taper.

GIA: Et tu peux l'observer, juste comme ça, par ton ordinateur? Ça déchire! VERONICA: En fait, je télécharge un film.

Alors que l’on pensait que Gia commençait à percevoir le sens de l'humour de Veronica , l’on comprend que cela n’était pas le cas à la façon dont elle regarde tout à coup.

VERONICA: Non, attends. Je pense qu’on le tient.

Sur l’écran, ce qui suit apparaît: "enregistrée au nom de : D'Amato, Leonardo Numéro de sécurité sociale: 993-24-1585 date de naissance: 06/14/1983 Sexe: M."

GIA: Leonardo D'Amato? Mon dieu, quel genre de looser ça peut être? VERONICA: Grec Italien.

Gia note sa facilité à être stupéfaite par tout ce que sait Veronica.

VERONICA: je suis sortie avec lui.

 

INT - LYCEE DE NEPTUNE, COULOIR PRINCIPAL - DAY.

Veronica se dépêche pour rattraper Logan qui traverse le hall à grands pas. Elle continue à marcher avec lui.

VERONICA: salut, comment ça va?

 LOGAN: Oh, ça va être bon.  

VERONICA: quoi?

 LOGAN: Heu, tu as ce regard qui veut dire " je préférerais me rouler par terre avec une bouteille cassée". Ce qui veut dire, si l'histoire sert, que tu vas dire quelque chose de gênant.  

VERONICA: ça?

Veronica pointe son visage.

VERONICA: Ce regard, il veut dire "je préférerais faire de la spéléo". C'est à croire que tu ne me connais pas du tout

LOGAN: Vraiment. Alors qu'est ce qui se passe?

Logan atteint son casier et commence à l'ouvrir.

VERONICA: Alors…Tu te souviens de Duncan.  

LOGAN: Attends, les yeux bleus?

 VERONICA: exactement.

LOGAN: oui.

VERONICA: Saurais tu s'il a été avec… et par avec je veux dire avec, heu, quelqu'un d'autre que Meg?

Logan s'arrête et s'adosse au casier ouvert, la regardant.

LOGAN: Et bien, il y a bien eu cette fille. Elle était, heu, blonde, petite.

Il ferme les yeux et prend une grande inspiration.

LOGAN: Elle sentait la guimauve et les promesses.  

VERONICA: Promesses?

LOGAN: ouaip.

VERONICA: Mais c'est le nom de mon parfum!

 Logan grimace.

LOGAN: tu sais, pour ainsi dire, je suis plutôt immunisé contre tes questions sans queue ni tête. Mais celle-ci m’intrigue. Depuis quand ça t’intéresse de savoir qui s’est fait Duncan quand Duncan se faisait des minettes ?

VERONICA : Tu ne vas pas le croire, c’est pour m’inscrire à la fac. Bizarre, hein?  

LOGAN: Toi et Meg, c’est tout ce que je sais.

Veronica hoche la tête.

LOGAN: Duncan ne parlait pas beaucoup de sa vie sexuelle.

Veronica a l’air soulagée et déçue à la fois.

LOGAN: Mais il rougissait et se douchait beaucoup. C’est comme ça qu’on savait qu’il en avait une.

VERONICA: Ces moments vont me manquer.

 LOGAN: tu vas quelque part?  

VERONICA: Oh! Tu vois ça?

Elle indique le couloir.

LOGAN: Mm hm.

VERONICA: Heu, C’est le lycée. On est là pour quatre ans et puis on passe à autre chose. Et tous ces gens qu’on voit tous les jours vont disparaître de nos vies et on n’aura plus jamais à repenser à eux.

Logan sort un livre de son casier.

LOGAN: Alors, on devrait savourer les derniers moments qu’il nous reste. Tu devrais venir au bal alternatif.

 VERONICA: Je ne sais pas ce que c’est.

Logan sort précipitamment une carte d’invitation pliée et la lui tend. Veronica la prend. Devant il y a le mot bal entouré d’un cercle rouge et une ligne rouge qui barre le cercle en diagonale. À l’intérieur, il est écrit: Bal -alternatif, Vendredi 13 mai, 21h. Dernier étage du Neptune Grand. Tenue de soirée exigée. Aucune règle

VERONICA: Waw, toi et tes potes riches et bourrés avez fait annuler le bal de fin d’année et puis vous utilisez l’argent de papa- maman pour organiser votre propre bal.  

LOGAN: Dit comme ça, ça a l’air injuste.  

VERONICA: Et de quoi ça a l’air quand c’est toi qui le dit?  

LOGAN: Mm, glamour.

Veronica est sceptique. Logan fait mine de rien :

LOGAN: Alors... tu comptes venir?

Veronica montre son visage et fronce les sourcils.

LOGAN: Quoi… Tu préférerais faire de la spéléo?  

VERONICA: Non! Je préférerais…

Elle attend pour lui donner une autre chance de la lire.

VERONICA: Etre attachée à une fourmilière !

 LOGAN: Ouais.  

VERONICA: Mec, T’as vraiment perdu le truc. J’allais consoler Jackie et Wallace ce soir-là. Tu as fait annuler leur bal, tu te souviens?

 LOGAN: Et bien, amène-les. Amène qui tu veux. Tu sais, nous et l’argent de papa- maman, on s’en fiche… Tant que tu prends un bain et que tu garde tes mains loin de l’argenterie.

 VERONICA: J’y réfléchirai.

LOGAN: [soupirant] Bien.

Logan la regarde s’en aller.

 

INT - JAVA THE HUT.

Veronica prend un café avec Leo. Ils sont assis sur des tabourets au comptoir.

LEO: Où se retrouve n'importe quel policier mis à la porte? Dans la sécurité privée, bébé.

VERONICA: oh, ça a l’air exotique.

 LEO: Ah, c’est ennuyeux. Une grosse boîte, des tas de diplômés en sciences.  

VERONICA: Ce bon vieux Léo, toujours le même.

LEO: je dois admettre que j’ai été surpris d’avoir de tes nouvelles, Veronica. J’ai supposé qu’après avoir été viré du commissariat, j’étais sorti de ton radar.  

VERONICA: Tu veux rire? Mon radar est vaste.  

LEO: Alors comment vont les amours?  

VERONICA: Terrible. Comment vont les tiennes?  

LEO: terrible aussi.

Veronica regarde par-dessus son épaule au son des pas qui approchent.

VERONICA: Alors c’est peut-être pour ça que tu espionnes Miss Goodman ici présente?

Gia apparaît et se plante derrière Veronica.

GIA: Salut. C’est Gia.  

LEO: Cette bonne vieille Veronica. Heu. Ce n’est pas de l’espionnage, c’est de la sécurité renforcée. Miss Goodman est un contrat.  

GIA: Je suis un contrat?

LEO: Votre père a engagé notre entreprise. Deux d’entre nous avons été chargés de garder un œil sur vous. Vous voulez aller dire bonjour à Earl? Je suis sûr qu’il est garé dehors.  

VERONICA: Pourquoi veut-il faire surveiller Gia?

LEO: Je fais juste mon boulot. Mes patrons ne m’ont pas mis dans la confidence. Je suppose qu’il y a dû y avoir des menaces, mais je-je ne sais pas. C’est pour ça que tu voulais me voir ?

 VERONICA: C’est plus ou moins pour ça, oui.

LEO: Et bien, je suis un peu déçu. J’ai été heureux de te revoir, Veronica. Mademoiselle Goodman.

Leo se lève et part. Gia fait le tour pour prendre sa place sur le tabouret.

GIA: Tu es sortie avec lui? Il est mignon... dans le genre gros dur qui marmonne. Pourquoi mon père engagerait-il une équipe de sécurité? Je me demande si ça a quelque chose à voir avec ce truc avec ton père.  

VERONICA: Quel truc?

Gia sort un journal. C’est le Neptune Register. La une dit: "le procureur s’interroge sur le rôle du détective privé. L’ancien sheriff a été surpris avec une collaboratrice de l’équipe de campagne dans un hôtel du sud de la ville." Il y a deux photo de Keith et Woody au Camelot.

GIA: Je ne sais pas pourquoi ils en font toute une histoire. J’veux dire, c’est pas la faute de ton père si la fille avait trop bu. Il a juste fait son boulot.

Veronica est un peu choquée par le journal et fixe Gia.

 

INT – BUREAU DE WOODY - NUIT.

Keith, très mécontent, passe devant un certain nombre de personnes et va directement dans le bureau de Woody. Woody est au téléphone.

WOODY: Faîtes simplement en sorte que ces camionnettes soient à la maison de retraite à neuf heures précises. Oui.

Il voit Keith qui brandit une copie du même journal. Woody lève la main.

WOODY: Merci. Je dois vous laisser. Au revoir.

Woody finit son appel. Sa secrétaire apparaît à la porte.

SECRETAIRE: Woody?

Woody la renvoie d’un signe de la main.

KEITH: Tu me mets ça sur le dos?

WOODY: Keith, s’il te plaît, laisse-moi t’expliquer. Je--

Woody se lève alors que Keith lit le journal à voix haute.

KEITH: " "Contacté par les journalistes le bureau de Goodman a déclaré que "Mars avait été engagé pour une affaire de fuites, mais M. Goodman s'est interposé en apprenant que le détective avait forcé une collaboratrice à boire de l'alcool."

Woody essaye de calmer Keith en lui mettant la main sur l'épaule. Keith n'en fait aucun cas et  se dégage brusquement.

WOODY: Ecoute, tu as raison! Tu as raison!

Keith brandit le journal à nouveau.

KEITH: Je t’aide et c’est comme ça que tu me remercies ?

Woody regarde anxieusement à la fenêtre de son bureau qui donne sur l’autre bureau où sont réunis nombre de ses collaborateurs. Il court à la porte du bureau pour la fermer

WOODY: Comment aurais-je pu savoir que le gérant avait un appareil photo? Je suis désolé d’avoir du faire ça, mais ce vote sur l’incorporation est tellement important

Keith remue son doigt devant Woody.

KEITH: Je crois que tu fais erreur quelque part Woody. Je vote contre l'incorporation.

Keith fixe Woody un moment puis bouge pour partir.

 

INT – RESIDENCE DES MARS- NUIT.

Veronica ouvre la porte de l’appartement. Gia entre.

GIA: Alors, j’ai fait un saut au bureau de mon père et je lui ai demandé ce que c’était que cette histoire de sécurité. Il a dit que ce n’était rien, juste les précautions de base pendant les élections, et il a accepté d’arrêter la protection rapprochée après que je lui ai dit que ça me fichait les jetons.

VERONICA: Ok. C’est bien, non?

 GIA: Mais après, je suis rentrée à la maison et j’ai trouvé ça.

Gia brandit un disque. Veronica le prend. Quelques instants plus tard. Le disque est une vidéo et il tourne sur l’ordinateur portable de Veronica. Des garçons disputent un match de foot. Rodney Goodman joue au numéro sept. Veronica et Gia sont blotties face à l’ordinateur sur le comptoir, Elles regardent.

GIA: C’est mon frère.  

VERONICA: Je sais. Je l’ai rencontré, tu t’en souviens?

Celui qui prend la vidéo arrête de suivre Rodney pour filmer Gia, qui regarde Rodney  depuis les lignes de touche

GIA: Qu’est-ce que tu crois que c’est?  

VERONICA: Quelque chose de flippant.

La caméra détaille le corps de Gia et son visage.

 

INT - LYCEE DE NEPTUNE, SALLE DE JOURNALISME - JOUR.

Gia travaille sur un ordinateur sur la grande table centrale. Veronica glisse sur le siège à côté d’elle. Gia s’étrangle

GIA: Est-ce qu’une cantinière qui fait de la muscu est un être humain intéressant?  

VERONICA: Un être humain? Peut-être. Intéressant? Non.

Veronica met le disque dans l’ordinateur.

GIA: J'arrive pas à croire que je doive rentre cet article avant le bouclage alors qu’un type bizarre me suit partout.

Veronica relance la vidéo et marque une pause quand le film montre une femme avec une caméra. Veronica pointe l’écran du doigt.

VERONICA: Tu sais qui c’est? La femme avec la caméra?

 GIA: C’est Mme Harmon. Tu ne penses quand même pas qu’elle a quelque chose à--  

VERONICA: Non, regarde ce qu’elle filme. Qui que ce soit qui fasse ça, elle l’a probablement sur cette vidéo. Tu penses pouvoir te procurer la cassette?

 

INT - MI - JOUR.

Lloyd Blankenship est dans le bureau de Keith.

KEITH: Officieusement, Lloyd, ce n'est pas que j'ai jamais travaillé pour Woody, mais je n'ai pas enquêté sur des fuites et je n'ai pas utilisé de bouteille de scotch pour interroger son équipe

 LLOYD: Alors tu ferais mieux de rendre ça officiel.  Woody te met tout ça sur le dos Keith. On l'a interrogé par téléphone... officieusement, bien entendu... et il a plus ou moins laissé entendre que tu avais abusé de cette fille...

Lloyd vérifie son carnet de note.

LLOYD: Jennifer Stansfield.

KEITH: Si tu ne me crois pas, parle à cette Stansfield.

LLOYD: quelque chose de drôle à son sujet. Après que tu l’as conduite à l’hôpital, elle s’est enfuie. Avant d’avoir été soignée. Et maintenant personne ne sait où elle est passée.

Keith est surpris d’entendre ça

 

EXT – LYCEE DE NEPTUNE, TABLES A DEJEUNER - JOUR.

Wallace et Jackie sont assis côte à côte à l’une des plus grandes tables. Jackie mange son déjeuner

WALLACE: Des cages de baseball. Il y en a une au nord d’ici. On pourrait mettre des fleurs, passer un peu de musique, manger chinois...

 JACKIE: Le bal est annulé et tu veux m’amener faire du baseball à la place?

WALLACE: Ouai. ça serait un truc décontracto- romantique.

JACKIE: C’est pas un truc! C’est un pur fantasme masculin. Je veux porter ma robe, trouve quelque chose de classe.

Wallace soupire.

WALLACE: On pourrait quand même le faire? Peut-être cet après-midi.

JACKIE: Non, je vais voir mon père à l’hôpital.  

WALLACE: Comment ça se passe?  

JACKIE: Etrangement, c’est super. Les choses n’ont jamais étés aussi mal pour lui, mais entre nous? Ça n’a jamais été aussi bien. Pour la première fois de ma vie, c’est comme si l’un de mes parents avait vraiment du temps à me consacrer.

Veronica approche par derrière et passe par-dessus le banc pour se placer de l’autre côté de Jackie.

VERONICA: Ok. J’ai des nouvelles. L'esprit des terminales, que l'on croyait disparu à tout jamais, pourrait, en fait, être ramené à la vie, bien que dans une forme légèrement dégradée.

Veronica sort l’invitation au bal alternatif. Corny, qui vient de prendre un siège à la table derrière eux, la remarque et montre son intérêt.

VERONICA: Les gosses de riches organisent un bal privé à la place de l'autre.

Wallace prend l’invitation et la lit.

WALLACE: Mince, tout est en train de se faire privatiser ces temps-ci.

Jackie la lui prend des mains.

JACKIE: Bal alternatif. Hm. Tenue de soirée exigée.  

WALLACE: C’est tout à fait ce qu’il nous faut.  

VERONICA: S’il te plait ne nous refais pas ton discours sur les smokings.  

WALLACE: Quoi? Ce n’est pas de ma faute si quand je mets un smoking James Bond à côté c’est Cletus des Simpson.  

JACKIE: Chuuut.

Veronica et Jackie secouent la tête. Jackie donne un peu de son repas à manger à  Wallace. Mac dépose son plateau sur la table à côté de Veronica, mais voit et l’arrache des mains de Jackie.

MAC: Oh, s’il vous plait, dites-moi que Butters n’est pas au courant de ça.

Alors que Mac s’assoit, Corny se plante derrière eux.

CORNY: Hé, quoi de neuf? Vous avez bien dit, heu, alterna- quelque chose?

Corny tend le bras pour attraper l’invitation.

CORNY: Hmm.

 

INT - HOPITAL - JOUR.

Terrence est couché sur un lit d’hôpital. Keith est assis sur une chaise à côté du lit, jouant avec sa cravate. Terrence se réveille et regarde Keith.

TERRENCE: Pas vraiment la personne que je m’attendais à voir.  

KEITH: Ils acceptent finalement les visiteurs qui ne sont pas de la famille

Keith se lève et se place devant le lit.

KEITH: Je me suis dit que je ferais un saut, histoire de savoir ce que vous aviez en tête en pénétrant chez les Dumas

TERRENCE: Elle a dit qu’elle écrivait une histoire. Qui dirait tout. Sur les paris, la dette, comment j’ai truqué les matchs. Quand il y a eu cette histoire de bus, j’ai eu peur que ses parents ne la trouve.  

KEITH: Alors quand vous êtes accusé d’avoir crashé un bus plein d’enfants pour vous débarrasser de votre maîtresse, vous ne trouvez rien de mieux à faire que de pénétrer par effraction chez ses parents?

 TERRENCE: Et bien, dans leur garage qui n’était pas fermé, à vrai dire, mais oui. Toute cette histoire avec le bus, c’est pas moi. Mais si cette histoire de tricherie est révélée au grand jour, je suis ruiné. Hé, voilà ma fille.

Jackie arrive avec un bouquet de fleurs et des magazines.

JACKIE: Bonjour, M. Mars. C’est l’heure des potins.  

TERRENCE: Mon moment préféré de la journée.

KEITH: Ok, on reste en contact. [à Jackie] Empêche le de se fourrer dans le pétrin.
 

JACKIE: J’essaierai

Jackie rit et Keith part

TERRENCE: Qu’avons-nous là?

JACKIE: Et bien, on dirait que le manager des Mets, Willie Randolph n’est pas très content.

Elle se penche pour embrasser son père. Il fait un grand sourire

 

INT - RESIDENCE  DES MARS - NUIT.

Gia et Veronica sont dans la chambre de Veronica. Veronica connecte une caméra à son ordinateur portable

GIA: Alors j’ai dit à Mme Harmon que le petit- ami d’une copine était peut-être allé au match avec une autre fille. Malin.

VERONICA: Pas mal. T’as peut-être un futur dans ce genre de combines.

Elles s’assoient au bureau pour regarder. C’est une vidéo du même match, focalisée sur un autre enfant, un enfant qui joue dans l’équipe adverse de celle de Rodney. Alors que  la camera suit la progression de l’enfant, un homme est visible avec une caméra.

VERONICA: Regarde.

Veronica met la vidéo en pause et rembobine le film. L’homme porte une veste avec des petites poches jaunes.

VERONICA: C’est une veste de sport du lycée.

Elles continuent à regarder.

VERONICA: Il est parti.

Veronica rembobine à nouveau le film.

GIA: Mais on tient quelque chose avec la veste de sport, non?

 VERONICA: Là, regarde. Tu vois? Le camion rouge.

Derrière l’homme qui filme, il y a un camion rouge de type pick-up. Veronica avance le film.

VERONICA: Il n’est plus là. Et lui non plus. Ça doit être le sien.  

GIA: C’est évident!

 VERONICA: Maintenant, tout ce qu’il nous faut c’est trouver quelqu’un qui joue dans l’équipe du lycée et qui conduit une camionnette rouge et on a notre harceleur.

C’est le matin. Keith, dans sa robe de chambre, ouvre la porte de l’appartement et fait quelques pas sur le seuil, cherchant quelque chose par terre. Il n’y a rien par là, à son grand désarroi. Il retourne dans l’appartement et s’arrête net en voyant deux journaux sur le bar de la cuisine. Veronica est dans la cuisine étendant quelque chose de gluant (du beurre de cacahuète?) sur une tartine.

VERONICA: Je voulais voir ce que ça faisait, de ramasser ton journal. Et les histoires étaient...

Veronica verse son café à Keith alors qu’il s'installe sur un tabouret au comptoir.

VERONICA: ...tellement sordides. Il y en avait une hier sur toi qui aurais fait boire une fille. Je ne peux pas y croire.

KEITH: Quoi, tu ne crois pas qu’une fille voudrait aller boire un verre avec moi?  

VERONICA: C’est pas ce que j’ai lu. Profite des gros titres. Je dois aller voter.

Veronica sort de l’appartement. Keith attrape le journal. La première histoire qu’il voit est celle de Lloyd (son prénom a été mal écrit "Loyd") . En gros titre : « Le vote de Neptune sur l’incorporation encore incertain. » Cela dit en partie: " Alors que les résidents de Comté de Balboa se sont dirigés vers les urnes ce matin pour décider du sort de la Proposition 51, les sondages réalisés dans tout le comté suggèrent une issue fatale pour l’incorporation envisagée de Neptune." À côté de cet article il y en a un autre écrit par Justin Goldberg qui traite de la première représentation ayant eu lieu à la nouvelle salle de concert Cathy Belben (Cathy Belben est l’une des auteurs de la série). Keith ouvre le journal et découvre une histoire sur Woody. "le détective privé réfute l’histoire du maire. Goodman a payé une prostituée avec l’argent de la campagne. Par Loyd Blankenship. Journaliste attitré. Le détective privé, Keith Mars, 48 ans, a rompu le silence quant à son rôle dans l’affaire Jennifer Stansfield, 25 ans, déposée inconsciente à l’hôpital de Neptune lundi matin. 'C’est monsieur Goodman qui m’a demandé de l’aide'  dit Keith Mars dans une on-record interview. 'J’ai, à contrecœur, accepté de nettoyer derrière lui.' De nombreux appels au bureau du maire son resté sans réponse. Goodman, lundi, avait accusé Keith Mars de lui avoir demandé de l’aide avec Stansfield restée inconsciente. 'M. Mars avait été embauché pour enquêter sur des fuites,' avait déclaré Goodman lundi, 'Nous ne savions pas que ses méthodes impliqueraient de l’alcool.' Ces nouvelles accusations ne tombent pas à point nommé pour Goodman et les supporters de la proposition 51. ‘’ Nous n’avions vraiment pas besoin de ça en ce moment ..." Le bon côté de cette histoire c’est qu’elle va avoir un impact sur l’incorporation, se réjouit Jerome Bellows qui craignait que les riches ne deviennent plus riches encore

 

INT – BUREAU DE VOTE - JOUR.

Veronica vote sur la Proposition 51. Elle ferme le rideau.

VERONICA VOIX- OFF: Alors. Vote exceptionnel concernant la mesure numéro 51. La ville de Neptune doit-elle renforcer sa richesse et son unité au détriment des pauvres et des anonymes? Réponse: non.

Elle vote.

 

INT - LYCEE DE NEPTUNE, COULOIR PRINCIPAL- JOUR.

Logan et Dick se promènent dans le hall.

LOGAN: Qui est-ce que tu amènes au bal alternatif ?

 DICK: Et bien, j’ai pensé à pas mal de filles, mais, tout bien réfléchi, je vais y aller seul. C’est vrai quoi, c’est pas le bal: c’est le bal alternatif. Pourquoi je devrais limiter mes options?

Logan regarde Dick un instant.

LOGAN: Elles ont toutes refusé?

 DICK: C’est une conspiration.

 LOGAN: C’est une bonne chose qu’on ait fini le lycée. On dirait que tu as atteint un point où toutes les filles d’ici te connaissent.

Dick lève le point en l’air.

DICK: A nous les filles des sororités!

Ils dépassent un groupe d’étudiant comprenant Corny. Il les rattrape.

CORNY: Et les mecs! Vous voulez que j’apporte quelque chose à la grande fête? ‘ Parce que s’il y a bien quelque chose que je sais faire, c’est la bouffe.  

DICK: heu, quelle grande fête?

 CORNY: le bal alternatif? Je fais des brownies d'enfer. Le secret: tout est dans le beurre.

Logan jette un œil à  Dick et fronce les sourcils, mécontent.

 

EXT – LYCEE DE NEPTUNE, PARKING - JOUR.

Veronica passe en revue les véhicules.

VERONICA VOIX- OFF: Selon la liste des étudiants utilisant le parking, personne n’a de pick- up rouge, mais ça ne veut pas dire grand chose car ici les étudiants changent de voiture dès qu’ils s’en lassent. Alors soit notre mystérieux étudiant ne vient pas à l’école en voiture soit je fais fausse- route.

Gia, l’air sévère, approche Veronica.

VERONICA: Alors, la mauvaise nouvelle c’est que le seul pick- up rouge de la liste appartient à une fille--

 GIA: Je m’en fiche.

VERONICA: Oh, je croyais qu’on--

Gia sort un journal de San Diego, avec les mêmes gros titres que celui que Keith lisait.

GIA: Ce qui m’intéresse, en revanche, c’est de savoir ce que ton imbécile de père est en train de faire.

VERONICA: Gia--  

GIA: Alors maintenant il dit que c’est mon père qui était dans cet hôtel et qu’il couchait avec une putain payée avec l’argent de la campagne?

 VERONICA: Mon père n’a pas faire boire de fille, c’est tout ce qu’il dit.

GIA: je vous comprends pas. Je vous comprends vraiment pas.

Gia jette le journal par terre et part en rage

.

INT - RESIDENCE  DES MARS - NUIT.

Keith regarde le journal télévisé sur la 5.

SPEAKER: Et il n’y aura pas d’incorporation à Neptune, étant donné que la proposition a perdu de 3 points lors du vote.

Veronica entre dans l’appartement et se place à côté de Keith pour regarder.

SPEAKER: Beaucoup disent que les récents scandales qui ont touché le maire y sont pour quelque chose. Aucun commentaire de son bureau pour le moment, mais --

 VERONICA: Alors comme ça Neptune va devoir nous garder?

KEITH: Qu’est-ce qu’un navire sans ses rats?  

VERONICA: Bon, je suis coincée sur quelque chose, et j’espérais que tu pourrais m’aider.

Veronica sort le disque. Elle le place dans le lecteur sous la télé.

KEITH: Tout à fait. À moins que ce ne soit de la physique ou de la chimie. Ou des maths. Ou de l’anglais. De l’EPS.  J’étais bon en EPS.

Le match de foot apparaît sur l’écran.

VERONICA: Alors, un mec harcèle Gia. J’ai une vidéo de lui en train de filmer le match de foot du frère de Gia

KEITH: Il- qu’est-ce que tu veux dire par, filmer?

Veronica marque un arrêt sur l’homme à la veste de sport.

VERONICA: Elle a trouvé un DVD que ce mec a envoyé chez elle. Ça l’a vraiment fait flipper.
KEITH: Quand ? Quand est-ce qu’elle la reçu ?
VERONICA: L’autre jour.
KEITH: Laisse-moi te montrer quelque chose.

Keith se lève du canapé. Quelques instants plus tard, Keith montre à Veronica la vidéo qu’il a sur son ordinateur portable. C’est celle qui montre l’intérieur de la maison de Woody.

KEITH: Il a reçu ça le mois dernier. Il m’a chargé d’enquêter, pensant qu’un opposant à l’incorporation avait dépassé les bornes.
VERONICA: Il a répondu la même chose à Gia quand elle lui a demandé pour l’équipe de sécurité.
KEITH:
jusqu’à ce que je découvre que ça avait été filmé avant que l’incorporation soit annoncée. Et puis subitement il me retire l’affaire et son jardiner reconnaît les faits.

Keith ferme l’ordinateur portable.

VERONICA: Qu’est-ce que ça signifie?
KEITH: Woody a peur de quelque chose, il ment à ce sujet et c’est sérieux. Je veux que tu me laisse cette cassette et que tu restes en dehors de cette affaire. Il y a plus qu’un gamin obsédé derrière tout ça et je ne veux pas que tu fourres ton nez là- dedans. [Sérieusement] Et je le pense. Tu as compris?

Veronica opine de la tête

 

INT – LYCEE DE NEPTUNE, SALLE DE PERM - JOUR.

Veronica met les copies du portrait de l’homme qui a payé la putain de Cliff dans des enveloppes avec des lettres d’accompagnement. M.. Wu approche par derrière.

MR. WU: Mlle Mars, qu’est-ce que vous êtes en train de faire?
VERONICA: Un peu de travail de bureau.
MR. WU: C’est la salle de permanence. Si vous vouliez faire du travail de bureau, il fallait travailler à l’administration.

Veronica fait un grand sourire. Wu lève les yeux alors que Logan entre dans la salle.

MR. WU: M. Echolls, heureux que vous ayez pu vous joindre à nous. En retard.

Wu s’en va. Logan prend place sur le bureau à côté de Veronica.

LOGAN: Il faudrait vraiment qu’il pense à s’amuser.
VERONICA: Dans ce cas, pourquoi tu ne l’inviterais pas à ta teuf d’enfer ?
LOGAN: Tiens, à propos de ma teuf d’enfer, Il s’est passé quelque chose de marrant. Cet accro de la fumette, Corny, que je ne me rappelle pas avoir invité, a offert d’apporter le dessert.

Veronica, toujours occupée avec ses enveloppes, grimace.

LOGAN: Je peux savoir combien de loosers viennent à ma fête exactement ? VERONICA: Tu m’as dit que je pouvais inviter qui je voulais.
LOGAN: Et ça ne t’est pas venu à l’esprit que je pouvais plaisanter?

Logan baisse les yeux sur le bureau de Veronica et remarque le croquis.

LOGAN: Qu’est-ce que c’est que ça?
VERONICA:
Du boulot pour mon père.

Logan le fixe intensément avant de tourner les yeux. Veronica le remarque.

VERONICA: Pourquoi?
LOGAN:
Pour rien. C’est juste qu’il ressemble au gars avec qui mon père partageait une cellule.

 

INT - HOPITAL - JOUR.

Terrence est assis sur son lit. Jackie est assise à ses côtés, ses pieds repliés sous elle. Ils regardent un magazine

TERRENCE: ça c’est une robe !
JACKIE: Ouais, une imitation Gucci. Mais tout aussi moulante.
TERRENCE: Je pensais que ton bal de fin d’année était annulé.
JACKIE: Il l’était, mais des étudiants organisent un bal de remplacement. Alors wallace et moi allons sortir le grand jeu : le dîner, la limousine… et il m’a prévenu que son costume a une sorte de pouvoir hypnotisant sur les femmes.
TERRENCE: Tu ferais mieux d’être prudente, Jackie.
JACKIE: Du calme, Papa.

Jackie sort du lit, prenant le verre de Terrence avec elle.

JACKIE: J’ai appris l’histoire de la cigogne de la manière forte, tu te souviens ?

Jackie remplit le verre avec de l’eau et revient vers le lit, en donnant à Terrence sa boisson.

TERRENCE: Enfin, on dirait que tu es vraiment en train de t’attacher à ce Wallace. JACKIE: C’est un gentil jeune homme, et je l’aime beaucoup, oui. Attends, es-tu en train de me donner un conseil de père à fille ?

 TERRENCE: J’essaie. Comment je m’en sors?

 JACKIE: Pas trop mal. Pour un débutant.

Ils se sourient avec indulgence.

JACKIE: J’aime beaucoup Wallace, mais je pars pour Paris. Nous le savons tous les deux et nous ne nous faisons aucune illusion. Ce qui n’est pas plus mal.

 

INT – LYCEE DE NEPTUNE , SALLE DE JOURNALISME- NUIT.

Veronica et Gia sont sur des ordinateurs d’un côté de la salle. Veronica a la page du Navigator sur l’écran. Gia est en train de taper quelque chose rapidement

VERONICA VOIX OFF: Dernier essai. Je campe ici dans l'espoir de sortir avec Gia pour l'avertir au sujet de son père. Mais soit elle écrit le plus extraordinaire article jamais écrit sur une cantinière bodybuildée, soit elle est déterminée à m’éviter.

Veronica se lève de sa chaise est marche jusqu’à Gia.

VERONICA: Salut. Gia, Je sortais et j’ai pensé que peut-être-- 

GIA: Je suis vraiment très occupée, là.

 VERONICA VOIX- OFF: Et bien, puisque l’étrangler serait contre- productif, il ne me reste plus qu’à abandonner.

Veronica tourne les talons et sort de la classe, passant devant un professeur.

TEACHER: Bonne nuit, Veronica.
VERONICA: Bonne nuit.

 

INT – LYCEE DE NEPTUNE, COULOIR PRINCIPAL - TOUJOURS.

Veronica sort de la salle et passe devant Lucky qui est en train de lustrer le sol

LUCKY: Salut, Veronica.  

VERONICA: Salut, Lucky.

 

EXT – LYCEE DE NEPTUNE, PARKING - NUIT.

Le parking est quasiment désert alors que Veronica se dirige vers sa voiture car. Elle ralentit puis s’arrête net en voyant un pick- up rouge. Il est garé à côté d’un bus scolaire sur une place « réservée à la maintenance » Veronica sort son téléphone portable.

VERONICA: Papa, c’est moi. Je sais que tu m’as dit de rester en dehors de cette affaire de harcèlement, et c’est ce que j’ai fait,, mais elle vient de resurgir devant moi. Le camion rouge, c’est celui du concierge. Et Gia est dans le bâtiment avec lui. Appelle-moi.

 

INT – LYCEE DE NEPTUNE, COULOIR PRINCIPAL - NUIT.

Veronica cherche Gia.

VERONICA VOIX- OFF: 15 minutes, Papa. Je ne peux pas attendre plus longtemps. J’ai mon taser, J’y vais.

Elle entend rire bêtement. Veronica suit les sons jusqu’à la porte de la loge du concierge. Elle se tient debout dehors, en regardant Lucky et Gia.

LUCKY: C’est le Koweït. Et ça c’est l’Irak.  

GIA: Waw. C’était flippant?

 LUCKY: Si c’était flippant? Tu veux voir quelque chose de flippant? Regarde.

Lucky lève sa chemise et montre une grande cicatrice le long de son abdomen et de sa côte.

LUCKY: Une bombe sur le bas-côté de la route. BOO!

Gia crie et fait un bond en arrière.

LUCKY: ça c’était flippant.

Lucky rit et mime une arme.

LUCKY: L’insurrection: elle nous a laissé des cadeaux. Mais, putain, le monde entier est flippant, tu sais ? Tu crois pas ?

Lucky rit. Veronica essaye d’attirer l’attention de Gia depuis le couloir. Gia ne la voit pas.

GIA: C’est terrible.

LUCKY: Ouai.

GIA: je devrais faire un article sur toi pour le Navigator.

Lucky rit à nouveau.

LUCKY: Ouai, tu devrais. Hé, laisses- moi te montrer quelque chose d’autre.

Lucky tourne le dos à la porte pour se baisser. Veronica secoue les bras frénétiquement dans le couloir. Gia la voit enfin et n’est pas contente

GIA: Qu’est-ce que tu veux?

Lucky se retourne et lève les yeux vers la porte. Il voit Veronica. Sa présence révélée, Veronica soupire de la stupidité de Gia et entre dans la pièce.

 

INT – LOGE DU CONCIERGE - TOUJOURS.

LUCKY: Hé, Veronica Mars. Juste à temps. Tu veux voir quelque chose de flippant?

VERONICA: Hum...

LUCKY: Attends

Lucky retourne à ses fouilles. Veronica fait un signe de la tête pour attirer Gia loin de lui, dans un coin de la pièce avec elle.

VERONICA: [chuchotements] Le mec avec le camion rouge. La veste de sport.

Gia comprend enfin, et reste bouche bée sous le choc.

LUCKY: Jackpot.

Lucky a trouvé ce qu’il cherchait. Il se retourne vers les filles, tenant un grand, couteau dentelé.

LUCKY: Matez- moi ça. Je l’ai sorti… du cadavre d’un iraquien. Cette merveille va faire de sérieux dégât. Lame dentelée.

Veronica fait un pas vers la porte, entraînant Gia derrière elle.

VERONICA: C’est vraiment cool, mais en fait on-on doit y aller.

Lucky se plante entre elles et la porte.

LUCKY: D’accord. Je suis désolé.

Il glousse et penche vers elle. Elle font toutes les deux un bond en arrière, apeurées à la vue du couteau dans sa main.

LUCKY: On dirait que l’article sur moi va devoir attendre.

Il baisse la voix et se met à chuchoter.

LUCKY: C’est vraiment bête, parce que j’en aurai pu t’en raconter des trucs dingues.

Il lance le couteau en l’air et le rattrape, obligeant Veronica à reculer de nouveau. Il regarde Gia.

LUCKY: je connais ton père, tu sais.

Il tourne le dos à la porte, en jonglant avec le couteau. Keith surgit par la porte, en le poussant et l’envoyant s’écraser par terre.

LUCKY: Non mais ça va pas, bordel?

Keith grimpe sur son dos et met un des poignets de Lucky dans le bracelet d'une paire de menottes

KEITH: Le sherif est en route. Ne bouge pas.

Le couteau est sur le sol, encore à portée de main de Lucky. Veronica le saisi et le place en hauteur sur une étagère. Elle aide ensuite Keith à abaisser l’autre main de Lucky.

LUCKY: Lâche moi, mec!

KEITH: Pourquoi harcelais- tu Gia? Les vidéos et les effractions, pourquoi?

LUCKY: Vas te faire foutre mec, vas te faire foutre ! Il le méritait ! Il le méritait !

LAMB: Que personne ne bouge.

Lamb arrive avec son arme sortie se tient debout à la porte. Un adjoint derrière lui rejoint Keith pour se charger de Lucky. Veronica s’écarte.

LAMB: Keith, quand tu appelles le Sheriff, tu n’as pas besoin de venir toi- même. Pourrais-tu t’écarter de lui?

Keith se redresse, laissant Lucky avec l’adjoint.

LAMB: Tu as dit que tu avais des preuves de ce que tu avançais?

KEITH: Il a déjà quasiment avoué. On le met dans une salle pendant une heure--

LAMB: "On"? J’ai apprécié le coup de main. Mais ça concerne la police à présent, M. Mars. Vous pouvez partir.

KEITH: Vas à ta soirée, chérie. Je risque d’être un peu en retard ce soir.

Keith se penche en arrière et attache la menotte encore à son propre poignet. Il prend la clé de sa poche et la jette dans l'évier tout proche. La clé disparaît dans le siphon. Lamb n'est pas content.

 

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, ASCENCEUR - NUIT.

Dick, qui a mis un smoking, une chemise bleue pâle froissée, un collier hawaïen et porte barrique sur l’épaule, avance dans l'ascenseur où il y a déjà une demi-douzaine de personnes. Il se tourne pour faire face aux portes et à Madison qui entre dans l'ascenseur.

DICK: Madison. Tu fais cavalier seul? Dick aussi. Juste moi et mon cochon fêtard.

Madison, qui a revêtu sa panoplie de princesse avec boa et diadème, lui tourne le dos, roule des yeux et l’ignore. Les portes commencent à se fermer.

VERONICA: Attendez!

Veronica, qui porte une robe bustier noire ceinturée à la taille court à la porte et sort une main pour rouvrir les portes. Elle entre suivie de Wallace Jackie, puis de Mac et Butters.

DICK: Quoi de neuf? C’est quoi cette odeur?

VERONICA: Mac, tu as vraiment l’air--

MAC: Ne me distrait pas. Je cherche un moyen de te tuer et de faire ressembler ça à un accident.

Les portes recommencent à se fermer.

CORNY: Oh, attendez!

Corny, qui porte un T-shirt représentant un devant de smoking et un haut-de-forme, rouvre les portes et entre.

CORNY: Sympa. Le dernier étage, s’il vous plaît

Il est suivi par un autre couple et finalement les portes se ferment. L'ascenseur est paré.

MADISON: Mon Dieu, c'est la plus longue montée d’ascenseur de ma vie.

BUTTERS: Attends de voir l'ascenseur de l'espace

Veronica, Mac, Corny, Madison et un certain nombre d’autres occupants fixent Butters comme s’il était timbré. Il reste distrait un moment, puis il le remarque.

BUTTERS: Ils sont en pleine conception. Un énorme ascenseur tiré par un câble de 160km en carbone polymère et qui va droit dans l’espace. Ça, ça sera une longue montée d’ascenseur.

MAC: jamais aussi longue que celle-ci.

Veronica sourit, amusée. L’ascenseur atteint finalement sa destination. La cloche sonne et les portes s’ouvrent. Madison et Mac se précipitent dehors les premières, simultanément soulagées.

MADISON/MAC: Dieu merci.

Tout le monde s’entasse derrière elles.

 

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, SUITE PRESIDENTIELLE- NUIT.

Il y a un dj qui mixe dans un coin et la plupart des meubles ont disparu. Les gens dansent. Logan, dans un smoking blanc et une rose rose pour boutonnière, joue au maître de cérémonie et accueille les nouveaux arrivés, les premiers étant Madison et Dick.

LOGAN: Hé, bienvenue! Alors ce soir, je ne vous demanderai qu’une chose.

Il sert la main de Dick.

LOGAN: Faîtes qu’on se souvienne de cette année.

Dick pointe le cubi sur son épaule.

DICK: Heu, c’est pour ça que j’ai amené le cochon fêtard.

Logan grimace alors que Dick repère une fille seule et se dirige vers elle.

DICK: tu ferais mieux de surveiller tes arrières, Danielle. On arrive moi et mon porc.

Dick attache un tube au bouchon sur la barrique.

DICK: Et ouuuii.

Dick offre l’autre bout à Danielle. Danielle se détourne de dégoût. Dick place l’extrémité du tube dans sa propre bouche. Retour à la porte : Wallace et Jackie font leur entrée.

WALLACE: Salut, mec.

LOGAN: Salut, comment ça va?

WALLACE: Bien.

Butters, qui porte un costume noir ainsi qu’un manteau avec une écharpe rouge, une cravate et un chapeau, esquisse un petit pas de danse et tend la main à une mac peu réceptive.

MAC: Il me faut un verre.

Mac prend la fuite. Butters suit. Logan regarde, quelque peu stupéfié, quand Veronica s'arrête devant lui.

VERONICA: Mac vient de dîner sur un bateau pirate.

Logan rigole et Veronica passe devant lui pour entrer dans la pièce. Logan la suit du regard. Il  émet un sifflement admiratif.

 

INT – DEPARTEMENT DU SHERIFF - NUIT.

Keith et Lucky sont assis l’un à côté de l’autre dans une cellule de prison.

KEITH: [doucement, sympathiquement] A l’école tu as dit que Woody le méritait. Pourquoi ? Il t’a fait quelque chose ?  Ou a quelqu’un que tu connais ?

Lucky regarde Keith puis se penche vers lui, sur le point de lui dire quelque chose. Il est interrompu par le bruit de Lamb qui entre dans la cellule. Lamb soupire lourdement alors qu’il se baisse et essaye quantité de clés sur les menottes

LAMB: Qu’est-ce que tu regardes, crétin?

KEITH: Lâche-le, Don.

Les clés de Lamb ne marchent pas.

LAMB: Ce n’est pas à lui que je parlais, Keith.

Lamb tapote Keith et se relève, quittant la cellule. Lucky rit.

LUCKY: Je ne pense pas qu’il vous aime.

 

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, SUITE PRESIDENTIELLE - NUIT.

La fête bat son plein. Jackie et Wallace dansent très serrés. Plus loin, Butters et Mac dansent, se tenant beaucoup plus éloignés.

BUTTERS: Je ne suis pas stupide, tu sais. Je sais que c’est bizarre de forcer quelqu’un à m’accompagner au bal. Je sais.

MAC: Alors pourquoi tu l’as fait?

BUTTERS: Parce que je voulais être franc envers moi-même.

Ils arrêtent de danser. Butters retire son chapeau.

BUTTERS: Je suis bizarre. J’ai pensé que tu pourrais peut-être comprendre parce que… t’es un peu bizarre toi aussi. C’est un compliment.

MAC: Oh. Et bien, tu es vraiment, mais vraiment bizarre.

Mac jette un œil à Veronica, qui les regarde. Veronica lève le pouce en signe d’encouragement. Mac la fixe avant de se remettre à danser. Butters la fait maladroitement tourner. Plus loin, Madison se prépare un verre, essayant d’ignorer Dick.

DICK: La terminale est presque finie. Dans un mois, on se verra peut-être plus jamais.

Veronica est toute proche et les observe.

DICK: Jamais. T’imagines comme c’est long. C’est comme pour toujours, mais en pire

MADISON: Je ne coucherai pas avec toi.

DICK: On pourrait s’amuser dans la salle de bain. En souvenir du bon vieux temps? Jamais! C’est très long, Madison.

Madison se verse une coupe de champagne alors que Veronica décide de se joindre aux réjouissances.

VERONICA: Laisse la tranquille, Dick. Tu n’as pas envie qu’elle appelle la police, parce que, à ce que j’ai entendu dire, la police peut être vraiment très dure. T’en as pas entendu parler?

Madison, mal à l’aise, contre- attaque.

MADISON: Alors, je suppose que tu es seule maintenant que Duncan s’est fait la malle ou autre.

VERONICA: A la police sur le dos, tu veux dire?

Madison soupire péniblement quand elle prend conscience de la nouvelle vanne qui l’attend. Dick, qui n’a apparemment aucune idée de ce que tout ça signifie, apprécie simplement la chamaillerie.

VERONICA: Parce que j'imagine même pas ce que ça doit être. Tu imagines toi? Avoir la police sur le dos? Je pense qu’il n’y a qu’une chose à faire : fermer les yeux et prier pour que ça s’arrête. Les flics doivent se coller à toi. Non? Qu’est-ce que tu en penses, Madison?

Madison cherche désespérément une issue.

MADISON: Voilà Gia.

Madison s’enfuit au loin.

DICK: Qu’est-ce que Madison peut bien vouloir à Gia? Ronnie: Quelles sont les chances qu’on se retrouve sous la couette avant la fin de la soirée toi et moi ?

Dick dépasse la langue d’une façon qu’il considère sans aucun doute charmante.

VERONICA: Je les ai justement notées juste là.

Veronica fouille à l’intérieur de son bustier. Dick monte sur la pointe des pieds dans un effort vain de regarder ce qu’il y a sous la robe. Veronica retire un morceau imaginaire de papier.

VERONICA: Elles sont… de mille milliards de milliards contre un

Ignorant, Dick célèbre son succès.

DICK: ça gère! Bon je t’envoie un barman et je reviens te voir plus tard

Il examine la fête et aperçoit une autre cible. Veronica, écœurée, jette également un coup d'œil autour d’elle, voyant ainsi Madison laisser à Gia avec la boisson qu'elle lui a versée.

DICK: Hé! Shelly! En parlant de porc, tu veux voir le mien? Oh!

Dick se dirige vers d’autres pâturages et Veronica court vers Gia pour l’empêcher de boire.

VERONICA: Tu ne veux pas boire ça! Crois-moi.

Veronica prend le verre.

GIA: Salut. Merci de m’avoir sauvée tout à l’heure à l’école. C’était cool. Et je suis désolée pour ce que j’ai dit sur ton père.

VERONICA: Il en a vu d’autre.

Music: "I Hear the Bells" by Mike Doughty.

LYRICS: I hear the bells down in the canyon, 
It's snow in New York some blue December, 
I'm going to the moon about you, girl, 
And I'm calling to you throughout the world and well 
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I hear the bells, they are like emeralds, and
Glints in the night, commas and ampersands
Your moony face so inaccessible
Your inner mind so inexpressible
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
I'm seeking girls in sales and marketing
Let's go make out up in the balcony
Your business dress so businesslike and I'm
Tossing the blouse over a chairback and
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
You snooze, you lose, well I have snost and lost
I'm pushing through, I'll disregard the cost
I hear the bells, so fascinating and
I'll slug it out, I'm sick of waiting and
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant 
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the...

Veronica aperçoit Jackie et Wallace flirtant dans un coin. Elle tapote Gia et se dirige vers eux.

VERONICA: Je pensais vous avoir dit de prendre une chambre! WALLACE: On a déjà pris une chambre.

Veronica est surprise. Wallace et Jackie commencent à sortir de la suite. Derrière  Veronica, sans veste et dans un piteux état se trouve Logan.

WALLACE: Bon, Mars, je te laisse représenter la classe moyenne au bal alternatif de Neptune.

VERONICA: Vous ne pouvez pas me laisser là.

JACKIE: On serait bien restés, mais, heu, je n’arrive plus à me contrôler

Logan regarde Veronica.

WALLACE: C’est le smoking, J’te le dis moi.

Wallace et Jackie sortent de la suite et Veronica roule les yeux. Logan regarde Veronica alors qu’elle retourne s’appuyer contre le mur. Il la rejoint.

LOGAN: De nouveau seule.

VERONICA: Naturellement.

Veronica regarde la fête au loin. Logan, portant une bouteille de champagne, se tourne vers le mur en mur et s’appuie contre lui

LOGAN: Ouai, je sais c'que c'est !

Veronica pose le verre qu’elle avait pris à Gia sur la petite table près du mur.

VERONICA: Toi? L’organisateur du plus grand bal de promo pivé alternatif de tous les temps ?

Logan sourit, avale une grande gorgée de la bouteille et passe sa main dans ses cheveux.

VERONICA: Tu pourrais choisir ici n'importe qu'elle bimbo !

Veronica écoute la musique alors que Logan l’observe.

VERONICA: J’aime beaucoup cette chanson.

Veronica se rassoit sur la table. Logan jette un œil aux alentours puis s’assoit à califourchon sur la table à côté d’elle.

LOGAN: Tu sais, je suis surpris, Veronica. En tant que fine observatrice de la condition humaine, Je pensais que tu cernais les gens mieux que ça.

Veronica le regarde d'un air interrogateur.

LOGAN: Les bimbos c'est fini. Je n'suis plus comme ça.
VERONICA: Et alors t'es comment maintenant?
LOGAN: Je suis un être torturé. Depuis que j’ai eu le cœur brisé.
: Décidément Hannah t’a vraiment joué un mauvais tour, hein?
LOGAN: Allez, Tu sais que je ne parle pas d’Hannah.

ll la regarde fixement, intensément, les yeux brillants. Veronica est interloquée. Elle ne sait pas comment réagir.

 LOGAN: J'trouvais notre relation épique, toi et moi...
VERONICA: Epique dans quel sens?

Logan prend une autre gorgée.

LOGAN: Traversant les années, les continents, des vies détruites, du sang et des larmes, "EPIQUE" !

Logan marque un arrêt, la regardant attentivement. Veronica ne bouge pas.

LOGAN: Et l’été sera bientôt là. Et on ne se verra plus du tout. Puis tu quitteras la ville et puis… ce sera la fin.
VERONICA: Logan...
LOGAN: J'regrette, vraiment, à propos de l'été passé.

Cela la surprend. Logan est au bord des larmes.

LOGAN: Si seulement j'pouvais réparer...

Logan se glisse plus près d’elle. Veronica fait une tentative hésitante de dissiper la tension

VERONICA: Logan , des vies détruites ? du sang et des larmes ? Tu crois vraiment qu'une relation doit être aussi tragique ?
LOGAN: Personne n'écrit de chansons sur les histoires où tout semble facile.

Logan se glisse encore plus près d’elle, ses yeux ne la quittent pas. Veronica ne bouge pas. Elle regarde au loin, s’éclaircit la gorge et le regarde finalement, mal à l’aise et incertaine. Logan appuie sa tête plus près d’elle. Il étend son bras et lui caresse la joue. Veronica frissonne légèrement, soupire profondément et lève fixement les yeux vers lui. Logan se penche de plus en plus près, sur le point de l’embrasser. Veronica peine à respirer.

VERONICA: [étranglée] Je... je..je dois y aller.

Veronica glisse hors de la table et s’enfuit. Logan la regarde partir. Fin de la musique: "I Hear the Bells" par Mike Doughty.

 

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, CHAMBRE - NUIT.

Musique: "All My Life" par DJ Harry.

PAROLES: I'll come right down to it
How do I accept again
{} I exist
I've thought about {} 'bout it
And I {} in limbo
I still don't know if it's something in my soul
If it's something in my soul 
If it's something in my soul

Jackie, dans une robe blanche, finement alvéolée et Wallace, sa veste enlevée, tombent sur le lit, côte à côte, en se tenant les mains. Ils se regardent l'un l'autre un moment. Ils s'embrassent doucement. Jackie aide Wallace à enlever sa chemise. Les bretelles de sa robe dénudant ses épaules, Jackie s’allonge sur Wallace et ils continuent à s’embrasser. Fin de la musique: "All My Life" par DJ Harry.

 

INT – DEPARTEMENT DU SHERIFF - NUIT.

Keith et Lucky sont toujours dans la cellule, attachés par des menottes. Ils parlent doucement.

KEITH: Alors, le maire. Pourquoi veux-tu à ce point l’effrayer? Enfin, j’admets que je ne suis pas moi-même un grand fan de ses idées, mais--

LUCKY: Ses, ses idées? Vous voyez, C’est le problème. Les gens parlent toujours de lui comme de ce mec génial. C’est le maire. Il fait, il fait de bons hamburgers. Il est génial, Woody Goodman. Mais vous n’avez aucune idée de ce qu’il est vraiment.

KEITH: Qu’est-ce qu’il est vraiment?

LUCKY: Vous voulez le savoir ?

Keith hoche la tête.

LUCKY: Hmm?

Lucky se penche pour chuchoter à l'oreille de Keith, mais recule au bruit de la porte de cellule qui s’ouvre. L'agneau et un député arrivent. Lamb et un adjoint arrivent.

LAMB: Tu peux remercier Sacks qui a passé la dernière heure avec le bras dans une canalisation.

L’adjoint insère une clé dans les menottes. Lucky supplie Keith des yeux. Keith se relève et marche vers Lamb.

KEITH: Deux minutes de plus. S’il te plait, Don. Il etait sur le point de tout me dire.

LAMB: Je ne peux pas. Il rentre chez lui, sa caution a été payée.

KEITH: Qui a payé sa caution ?

LAMB: Heu...

Lamb regarde le bloc note dans ses mains.

LAMB: Stuart Manning.

L’adjoint libère Lucky de ses menottes.

KEITH: Mr. Manning, le père de Meg Manning?

Lucky sort de la cellule, suivi par l’adjoint. Lucky se masse le poignet et jette un coup d’œil à Keith en partant

LAMB: Je suppose qu’il en pince pour les tarés.

 

EXT - RESIDENCE DES MARS- JOUR.

Keith ramasse les journaux sur le paillasson

 

INT – RESIDENCE DES MARS - TOUJOURS.

Il se tourne pour renter dans l’appartement quand une Veronica agitée sort de sa chambre.

KEITH: Salut. Elle n’a pas due être terrible ta soirée pour que tu sois déjà levée. VERONICA: C’était…Peu importe

Veronica évite plus de question en quittant l’appartement. Keith la regarde partir, inquiet.

KEITH: Ah. Peu importe.

Il soupire et regarde le journal. Il soupire à nouveau en voyant la une : " « Cook a truqué des matchs. La femme tuée dans l’accident de bus accusait l’ancienne étoile du baseball d’avoir triché lors du championnat américain » Par Geoff Stack. Journaliste attitré."

 

INT - HOPITAL - JOUR.

Jackie est en train de lire le même article, attendant à l’extérieur de la chambre de Terrence.

ANNONCE: Le docteur Watkins est attendu en pédiatrie. Le docteur Watkins en pédiatrie

Elle laisse tomber le papier sur ses genoux, attristée.

NURSE: Vous pouvez rentrer à présent.

Jackie se redresse, plie le journal et le lance dans la corbeille. Elle se force à sourire et entre dans la pièce.

JACKIE: Bonjour.

Elle marche vers son lit et il lui sourit. À l’extérieur de sa chambre, un adjoint monte la garde

 

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, SUITE PRESIDENTIELLE - JOUR.

Veronica marche depuis l’ascenseur jusqu’à la porte de la chambre de Logan. Elle est nerveuse et incertaine. Elle change d’avis et se retourne vers l’ascenseur. Elle s’arrête, plisse les yeux et prend un air déterminé. Elle frappe à la porte. Elle est à deux doigts de repartir mais le bruit d’un objet que l’on cogne se fait entendre à l’intérieur et elle fait face à la porte lorsqu’elle s’ouvre. Logan, torse- nu et en train de se masser la tête la regarde, sonné.

 

LOGAN: Bonjour.
VERONICA: Tout d’abord laisses-moi te dire que je suis désolée d’être partie comme ça hier soir. J'ai été un peu submergée, je devais reprendre mes esprits, repenser à que tu avais dit.

Veronica tient vraiment à dire ce qu’elle a sur le coeur. Logan est troublé.

LOGAN: Veronica...
VERONICA: Ecoute, laisses-moi finir. Je ne veux pas non plus que tu sortes de ma vie. Et je ne dis pas que je suis prête à m’engager à nouveau, mais après notre diplôme, on va se promettre de s'revoir tout les deux, voir où ça nous mène. Tu te souviens quand tu as dis que notre relation était épique ?

Veronica réalise qu’il n’a aucune idée de ce dont elle parle quand Logan reste la tête contre la porte.

VERONICA: ...Oh, c'est pas vrai
LOGAN: La nuit dernière est comme dans un brouillard.
KENDALL: [hors- écran] C’est le service d’étage?

Veronica et Logan sont tous deux bouleversés quand Kendall apparaît en peignoir derrière Logan. Kendall regarde Veronica par-dessus son épaule, tout en dirigeant d’une façon possessive ses mains sur l'abdomen nu de Logan.

KENDALL: Non. Juste Veronica Mars. Quelle déception. Tu viens? On va te nettoyer. Bye, Veronica.

Kendall disparaît dans la suite. Veronica se force à sourire alors que les larmes montent.

LOGAN: Ecoute, quoi que j’ai pu dire, Je...

Veronica secoue la tête et s’éloigne de la porte. Logan fait quelque pas derrière elle dans le couloir.

LOGAN: Il faut que tu saches..
VERONICA:
Ca suffit !

Logan regarde Veronica monter dans l’ascenseur. Elle le regarde à nouveau, son visage se ferme.

 

Résumé écrit par misscalif et coorigé par didine36

VERONICA VOICEOVER: Previously on Veronica Mars

Veronica and Leo make out on the doorstep of the Mars' apartment in 118 "Weapons of Mass Destruction." Cut to Veronica at the sheriff's department in 119 "Hot Dogs."

VERONICA: I can't date you anymore.
LEO: Huh.

Cut to Veronica and Keith watching the television in 212 "Rashard and Wallace Go to White Castle."

NEWSCASTER: Balboa County Sheriff Don Lamb questions baseball legend Terrence Cook in connection with the Neptune High bus crash.

Terrence questions Keith as he exits Mars Investigations in 213 "Ain't No Magic Mountain High Enough."

TERRENCE: You'll take my case?

Keith updates Woody in 217 "Plan B."

KEITH: Terrence broke into his ex-girlfriend's family home, the journalism teacher who died in the bus crash.

Logan interrupts them.

LOGAN: There's something you gentlemen should probably see.

Cut to the video sent to Woody's office.

WOODY: [offscreen] That's inside my house.
KEITH: I'll look into this as well.

Cut to a peeved Mac at Mars Investigations in 219 "Nevermind the Buttocks."

MAC: I'm not speaking to you. Butters asked if he should rent a room for prom night.

Keith and Liam crash through the window of Kendall's secret house. Keith climbs into the LeBaron. Veronica shouts at Kendall, standing in front of the car.

VERONICA: Move or you're a hood ornament!

End previouslies

INT - DOCTOR'S OFFICE - DAY.

Veronica is just putting her shirt back on.

VERONICA: [stunned] I've got what?
DOCTOR: Chlamydia. It's a, uh, sexually--
VERONICA: I-I know what it is. But there must be a mistake. I don't have any symptoms, I don't feel anything...
DOCTOR: Which is not uncommon. Have you been sexually active at all within the last year or two?
VERONICA: We were, you know, safe and the guy...there's no way he--
DOCTOR: You think that but you never know. Antibiotics will take care of it.
VERONICA VOICEOVER: So my Grandma Reynolds was always saying...

A school bell sounds and we shift to...

INT - NEPTUNE HIGH SCHOOL (NHS), HALLWAY - DAY.

Frowning, Veronica exits a classroom and walks through a busy hallway.

VERONICA VOICEOVER: ...when life gives you lemons, make lemonade. I wish she was still alive because I'd really like to ask what she suggests for when life gives you chlamydia.

She sees Wallace and Jackie cuddling and giggling against her locker. She pushes them aside.

VERONICA: Please? Get a room. In Australia.
WALLACE: Hey, we're practicing for the prom.
VERONICA: What debutante bit you and turned you into a prom zombie?

Jackie waves at Veronica. She giggles.

JACKIE: We just gave in: the whole nine yards, the ridiculous dress, the tux, lobster dinner, limo. I mean it happens once. Why not go all out?

Mac approaches from behind Veronica.

MAC: Because no one sold you as an indentured servant to Butters.

Wallace laughs.

VERONICA: Mac, I didn't think he'd actually--
MAC: He's picking me up in a Hummer limousine. We're having dinner on a replica pirate ship and I suspect he's hired a zeppelin for the ride home. I'm gonna fill my pockets with rocks, get a good grip on your ankle and I'm gonna jump off the top of a mountain.

Mac is interrupted by an announcement from Clemmons.

CLEMMONS: Attention students. Due to a significant number of alcohol violations on the senior trip, this year's prom has been cancelled.
WALLACE: What!?

The hallway erupts in the sound of students grumbling and protesting.

CLEMMONS: That is all.

Mac, on the other hand, is ecstatic and raises a fist.

MAC: Yes! Prayer works!

Veronica grins.

INT - MARS RESIDENCE - DAY.

Keith's cell rings.

KEITH: Hello? Woody! To what do I owe--

Keith listens and sighs.

KEITH: What, right now?

He shakes his head.

KEITH: What room number?

EXT - CAMELOT MOTEL - DAY.

Keith's car pulls into the motel's car park. There's a knock on a door.

INT - CAMELOT MOTEL - DAY.

Inside one of the rooms, a girl dressed in bra and panties lies unconscious on the well-used bed. Woody is standing next to the bed in his trousers and wifebeater.

WOODY: I swear it's not what it looks like.

Keith closes the door to the room. He walks over to the bed and kneels down by the girl, checking her pulse.

WOODY: Okay, it is what it looks like.
KEITH: And that is?
WOODY: Do-do I have to spell it out? She's with the incorporation campaign.

Keith rises from the bed and stares at the stuttering Woody.

WOODY: We had a few cocktails. She must have mixed with pills or something because she just...

Woody sinks down on the bed. He grabs his shirt and looks up at the disapproving Keith.

WOODY: This is not a proud moment for me. I need help to take care of this.
KEITH: I'm on retainer to help Terrence Cook, not take care of things.

Keith heads for the door.

WOODY: "Mayor brings mistress to ER! Booze, pills, underwear. Film at eleven." Please Keith.

Keith pauses by the door, shaking his head.

KEITH: I'll get her to the hospital. And I'll be discreet.
WOODY: Okay.
KEITH: But don't get the wrong idea. This is not the sort of thing I do.
WOODY: [whispers] Okay. Thank you.

EXT - CAMELOT MOTEL - DAY.

Woody is at the door to room 102, looking around to see if the coast is clear. He looks back into the room, nods his head, mouths "Okay," and opens the door to the room more widely. Keith exits the room, carrying the girl whom they've managed to dress. Woody grabs his stuff from the room. Cut to Woody looking into Keith's car. The girl is slumped on the front passenger seat.

WOODY: I owe you big time, Keith.

Keith doesn't respond, his distaste clear as he engages the engine and backs the car away.

INT - NHS, JOURNALISM CLASS - DAY.

Veronica is alone in the room, checking negatives with a jewellers' glass style magnifier. Gia enters, treading daintily on high heels. She grabs the chair next to Veronica and sits.

GIA: Hey. Have you ever been stalked?
VERONICA: As a matter of fact.

Veronica returns to examining the negatives.

GIA: Because someone's stalking me. I was hoping you might have some tips or something.
VERONICA: Dancing around in your underwear with the curtains open is always good.

Gia, totally oblivious to the sarcasm stares at Veronica, increasingly puzzled. She shakes her head and looks around desperately.

VERONICA: And it you're in chat rooms, and they suggest meeting face to face, do it in an abandoned railroad car down by the river side.
GIA: No! No, no, I mean for catching the guy. I keep seeing this car following me around.

Veronica sighs and stands up, still holding the negatives.

VERONICA: Can you describe it?

Veronica walks around the table. Gia races after her.

GIA: It's totally nondescript. I mean that's what's so unique about it.
VERONICA: Um, okay. Any reason anyone would want to follow you around?

Veronica picks up a clip board, making notes as Gia explains.

GIA: Well, last week, at karaoke, I did "Can't Get You Out of My Head" and I dedicated it to this table of cute guys, but then I realised they weren't cute. They were dweb Pan High guys and not the nice nerd kind but the weird, creepy...

Veronica heads back to her original seat with the clip board, still doing two things at once.

VERONICA: Potential stalker kind?

Veronica continues to complete the sheet on the clip board as Gia runs back to her seat and sits down.

GIA: [urgently] Is there any way that you could do some P.I. thing?

Veronica pauses her work and looks at Gia.

VERONICA: For you? The daughter of the most powerful man in town? That's a marker I want. Come to my house after school.

Gia nods as Veronica returns to her work.

INT - MARS INVESTIGATIONS - DAY.

Keith enters the office. He goes first to a box on Veronica's desk and opens it. It contains copies of a sketch of a man's face. Keith takes out a few to look more closely. Something alerts him and he swings his head towards his own office. He can see a crossed pair of high-heel shod, bare legs. Keith puts the sketches back in the box.

KEITH: Something I can help you with?
KENDALL: You should really keep your office locked.

The woman rises to her feet. It's Kendall. She lean against Keith's door, hand on her hip.

KENDALL: I want my hard drive back.

Keith shrugs and makes a face, as if he has no idea what she's talking about.

KENDALL: Come on. My friend saw you take it from my apartment.
KEITH: Your friend Liam, the drug dealer, who tried to shoot me.
KENDALL: There was an intruder in my house. He feared for his life.
KEITH: Out of curiosity, did your husband know that you kept your own place? Did he know about your jail time or that you're not even really you.
KENDALL: If the hard drive reappears by Friday, I won't press charges. I filled out the form.

She hands Keith an open pre-prepared posting box.

KENDALL: Me sending it to me, no paper trail.

Kendall walks towards the main door to exit just as Veronica comes in.

VERONICA: Mrs C! I trust you're well.
KENDALL: Oh well, if it isn't little Miss Teen Getaway. Your dad and I were just dealing with a little trouble.
VERONICA: Like Trouble, with a capital T that rhymes with C that stands for--
KEITH: [warning] Veronica!
VERONICA: I was gonna say cute.
KEITH: Miss Casablancas was just leaving.

After exchanging looks of mutual loathing, Kendall leaves and Veronica heads for the filing cabinets.

KEITH: So what did the doctor say?
VERONICA: Well, you got your money's worth.
KEITH: What does that mean?
VERONICA: It means...the stethoscope was freezing. But I'm fine. Tip top.

Veronica takes cameras out of one of the drawers.

VERONICA: Can I borrow the remote cameras tonight?
KEITH: What for?
VERONICA: For...a school project?
KEITH: [sing-song] I don't believe you.
VERONICA: Okay. This girl I know suspects that one of several creepy weirdoes she sang a Kylie Minogue song to at karaoke night might be following her around. We're trying to narrow down which one it is.
KEITH: I like your first answer better. You can earn it.

Keith collects the box of sketches from Veronica's desk.

KEITH: Send a copy to everyone on our business contact sheet. See if anyone can find him.

He hands her the box.

VERONICA: And who is this charming fellow.
KEITH: The charming fellow who hired the escort to steal Cliff's briefcase.

Veronica checks out the sketch which is of the face of a large man with short-cropped hair and a soul patch. Veronica studies it.

VERONICA: And his heart. Poor Cliff.
KEITH: Yeah. She must have been something. 'Cause he won't shut up about it.

INT - MARS RESIDENCE - DAY.

Gia is idly checking out the shelves in Veronica's room as Veronica works at her desk on the laptop.

VERONICA: Cameras are on the roof so if this guy followed you here, we should be able to spot him.
GIA: Wow! How Mission: Impossible. I feel like at any moment Tom Cruise is gonna dangle from the ceiling on cables.

Gia giggles. Veronica looks up at the ceiling.

VERONICA: Great. Now I won't be able to sleep. I hope he doesn't try to marry me.

She uses a joy stick to manipulate the two cameras, scanning the street outside the apartment complex. Gia watches over her shoulder. They watch a car park.

GIA: There! That's the car.

Veronica switches from split screen of the two cameras to the view from the one camera that has the car

GIA: Isn't it totally nondescript?
VERONICA: That's a 2002 silver Gallant.

Gia looks at Veronica, astonished.

GIA: We should order him a pizza. He would totally freak.
VERONICA: Why stop at pizza, Gia. Bet you a hot oil rubdown would really show him.

Gia scoffs. Veronica uses the joy stick to zoom in on the car's California license plate: IOU875. She starts to type.

GIA: And you can just look him up, right there on your computer? That's awesome.
VERONICA: Actually, I'm updating my Netflix queue.

The appearance that Gia was finally starting to get Veronica's sense of humour proves illusory as Gia gives Veronica a confused double-take.

VERONICA: No, wait. I think we got him.

On screen, the following appears: "Registered to Name: D'Amato, Leonardo SSN: 993-24-1585 DOB: 06/14/1983 Sex: M."

GIA: Leonardo D'Amato? God, what kind of loser is that?
VERONICA: Greek-Italian.

Gia retains the capacity to be amazed by Veronica's knowledge.

VERONICA: I used to go out with him.

Opening credits.

INT - NHS, HALLWAY - DAY.

Veronica rushes to catch up with Logan striding down the hall. She keeps step with him.

VERONICA: Hey, how’s it goin’?
LOGAN: Oh, this is gonna be good.
VERONICA: What?
LOGAN: Ah, you have that "I’d rather be making out with a broken bottle" look. Which if history serves, means you’re about to say something awkward.
VERONICA: This?

Veronica points to her face.

VERONICA: This is my "I’d rather be spelunking" look. It’s like you don’t know me at all.
LOGAN: Right. So let’s have it.

Logan reaches his locker and starts to open it.

VERONICA: So…you remember Duncan.
LOGAN: Right, blue eyes?
VERONICA: Right.
LOGAN: Yes.
VERONICA: You wouldn’t happen to know if he was with...and by with I mean with, uhhh, someone other than Meg?

Logan pauses getting his books and leans against the open locker, looking down at her.

LOGAN: Well, there was this one girl. She was uh, blonde, petite.

He closes his eyes and takes a deep sniff.

LOGAN: Smelled of marshmallows and promises.
VERONICA: Promises?
LOGAN: Yep.
VERONICA: That’s the name of my perfume!

Logan grins.

LOGAN: You know, generally speaking, I’ve kinda grown immune to your left field questions. But I’m gonna bite on this one. What do you care who Duncan did when Duncan did do dudettes?
VERONICA: Would you believe, it’s for a college application. Weird, huh?
LOGAN: You and Meg, that’s all I know about.

Veronica nods.

LOGAN: Duncan didn’t talk about his sex life much though.

Veronica looks both relieved and disappointed.

LOGAN: But he’d blush and shower a lot. That’s how you’d know he was getting some.
VERONICA: Well, I’m going to miss these moments.
LOGAN: You going somewhere?
VERONICA: Oh! You see this?

She indicates the hallway.

LOGAN: Mm-hm.
VERONICA: Uh, this is high school. We’re here for four years and then we move on. And all these people you see every day vanish from your life and you never have to think about them again.

Logan gets a book out of his locker.

LOGAN: So, we should savour our remaining moments. You should come to alterna-prom.
VERONICA: I don’t know what that is.

Logan whips outs folded card and holds it up. Veronica takes it. On the front is the word PROM with red circle around it and a red line diagonally across the circle. Inside it reads: Alterna-Prom, Friday, May 13th, 9:00pm. Neptune Grand Penthouse. Formal Attire. No Rules.

VERONICA: Wow, you and your drunk 09er buddies get the prom cancelled, and then use your inherited wealth to throw a private prom.
LOGAN: When you say it like that it sounds unjust.
VERONICA: How does it sound when you say it?
LOGAN: Mm, glamorous.

Veronica is sceptical. Logan is deliberately casual.

LOGAN: So...are you coming?

Veronica points to her frowning face.

LOGAN: What… you’d rather be spelunking?
VERONICA: No! I’d rather be...

She waits to give him the chance to read her.

VERONICA: Strapped down on an ant hill!
LOGAN: Yeah.
VERONICA: Man, you’ve really lost it. I was going to console Jackie and Wallace that night. You got their prom cancelled, remember?
LOGAN: Well bring them along. Bring whoever. You know, we with our inherited wealth don’t mind… long as you bathe and keep your hands off the silver. VERONICA: I’ll consider it.
LOGAN: [whispers] Good.

Logan watches her walk away.

INT - JAVA THE HUT.

Veronica is having a coffee with Leo. They are sitting on a couple of stools up at the counter.

LEO: Where does any disgraced former lawman go? Private security, baby.
VERONICA: Ooh, it sounds exotic.
LEO: Ah, it's boring. Big firm, tons of BS.
VERONICA: Same old Leo.
LEO: I gotta admit I was surprised to hear from you, Veronica. I figured after the whole eased out of the department episode, I kinda fell off your radar.
VERONICA: You kidding? My radar is vast.
LEO: So how's your love life?
VERONICA: Terrible. How's yours?
LEO: Also terrible.

Veronica looks over his shoulder at the sound of approaching footsteps.

VERONICA: So is that maybe why you've been stalking Miss Goodman here?

Gia appears and stands behind Veronica.

GIA: Hi. It's Gia.
LEO: Same old Veronica. Huh. It's not stalking, it's personal security. Miss Goodman is a job.
GIA: I'm a job?
LEO: Your dad hired the firm. A couple of us were assigned to keep an eye on you. Wanna go say hi to Earl? I'm sure he's parked outside.
VERONICA: Why does he want Gia watched?
LEO: I just punch the clock. My bosses don't share that kind of stuff with me. I assume there's been some sort of threat, but I-I don't know. Is that why you wanted to see me?
VERONICA: That was pretty much it, yeah.
LEO: Well, I'm a little disappointed. It's good seeing you again, Veronica. Miss Goodman.

Leo eases himself off the stool and leaves. Gia moves around Veronica to take his place on the stool.

GIA: You went out with him? He's cute, in a tough, mumbly kind of way. Why would my dad hire security? I wonder if it has anything to do with that thing with your dad.
VERONICA: What thing?

Gia pulls out a newspaper. It's the Neptune Register. The headline reads: "Supervisor questioned over private investigator's role. Former sheriff caught taking campaign staffer from Southside motel." There are a couple of pictures of Keith and Woody from the Camelot.

GIA: I don't know why they're making such a big deal of it. I mean, a girl drinks too much, that's not your dad's fault. He's just doing what he was hired to.

Veronica is a little shocked at the newspaper and stares at Gia.

INT - WOODY'S OFFICE - NIGHT.

Keith, very unhappy, marches through a number of people, straight into Woody's office. Woody's on the phone.

WOODY: Just make sure those vans are at the seniors center at nine sharp. Yeah.

He sees Keith who holds up a copy of the same newpaper headline. Woody holds up his hand.

WOODY: Thanks. I gotta run. Bye.

Woody finishes his call. His secretary hovers at the door.

SECRETARY: Woody?

Woody waves her off.

KEITH: You blame me for this?
WOODY: Keith, please, let me explain. I--

Woody stands as Keith reads aloud from the newspaper.

KEITH: "When reached for comment, Goodman's office said Mars had been engaged to investigate leaks, but Mr. Goodman had interceded when he learned the investigator had plied the staffer with alcohol."

Woody tries to put a placating hand on Woody's shoulder. Keith is having none of it and jerks away.

WOODY: Look, you're right! You're right!

Keith holds up the paper again.

KEITH: I help you, and this is what I get?

Woody looks anxiously through the window of his office into the outer office where there are a number of workers congregated. He rushes to the office door to close it.

WOODY: How could I know the manager had a camera? I'm sorry I had to do this, but there's just so much riding on this incorporation vote.

Keith wags his finger at Woody.

KEITH: I think you may be confused about something, Woody. I'm voting against incorporation.

Keith stares at Woody for a moment and then moves to leave.

INT - MARS RESIDENCE - NIGHT.

Veronica opens the door to the apartment. Gia enters.

GIA: So, I dropped by my dad's office and asked him about the security thing. He said it was nothing, just normal election precautions, and he agreed to pull the security detail once I told him that it was creeping me out.
VERONICA: Okay. So that's good, right?
GIA: But then I got home and I found this.

Gia holds up a disk. Veronica takes it. Cut to moments later. The disk is a video and it is being played on Veronica's laptop. It is of a boys' soccer game. Rodney Goodman is playing number seven. Veronica and Gia are huddled in front of the laptop on the counter, watching.

GIA: That's my brother.
VERONICA: I know. I met him, remember?

The taker of the video moves from following Rodney on the pitch to film Gia, watching Rodney from the sidelines.

GIA: What do you think it is?
VERONICA: Something very creepy.

The camera is closes up on Gia's body and face.

INT - NHS, JOURNALISM CLASS - DAY.

Gia is at work on a computer at the large central table. Veronica slides into the seat next to her. Gia is struggling.

GIA: Is a lunchlady who does body building human interest?
VERONICA: Human? Maybe. Interest? No.

Veronica puts the disk into the computer.

GIA: I can't believe I'm expected to meet newspaper deadline when I have some creepy dude stalking me.

Veronica starts it up again and then pauses when the film shows a woman with a video camera. Veronica points to the screen.

VERONICA: Do you know who that is? The woman with the camera?
GIA: That's Mrs. Harmon. You don't think she has anything to do with--
VERONICA: No, look where she's shooting. Whoever made this, she probably got him on that video. Do you think you can get that tape?

INT - MI - DAY.

Lloyd Blankenship is in Keith's office.

KEITH: Look, off the record, Lloyd. It's not that I never worked for Woody, but I never investigated any leaks and I never used a bottle of scotch to question a campaign staffer.
LLOYD: Then you might want to put that out there on the record. Woody's pushing this whole thing on you, Keith. We have him on a conference call, all off the record, of course, and he more or less implied he caught you taking advantage of this girl...

Lloyd checks his notebook.

LLOYD: Jennifer Stansfield.
KEITH: You don't believe me, talk to the staffer Stansfield.
LLOYD: You know, funny thing about her. After you dropped her off at the hospital, she took off before being treated and now no one can track her down.

Keith is surprised at this.

EXT - NHS, LUNCH AREA - DAY.

Wallace and Jackie sit side by side at one of the larger tables. Jackie's eating her lunch.

WALLACE: Batting cages. There's one up north. We could get some flowers, play a little music, take out some Chinese...
JACKIE: The prom is cancelled and you want to take me to a batting cage instead?
WALLACE: Yeah. It's for that "so casual, it's super romantic" thing.
JACKIE: That's not a thing! That's male wishful thinking. But I want to wear my dress, think fancy.

Wallace sighs.

WALLACE: Can we do it anyway? Maybe this afternoon.
JACKIE: No, I'm going to see my dad in the hospital.
WALLACE: How's that going?
JACKIE: Strange. But great. It's never been worse for him, but between us? Best it's ever been. For the first time ever, it's like one of my parents actually has time for me.

Veronica approaches from behind and climbs onto the table's bench, the other side of Jackie.

VERONICA: Okay. I have news. The senior memories once thought lost forever can, in fact, be generated after all, albeit in a slightly degraded form.

Veronica pulls out the invitation to the alterna-prom. As she does so, Corny, just taking a seat at the table behind them, notices and takes an interest.

VERONICA: The rich kids are throwing a private replacement prom.

Wallace takes the invitation and reads it.

WALLACE: Damn, they're just privatizing everything these days.

Jackie takes it from him.

JACKIE: Alterna-prom. Hm. Formal attire.
WALLACE: That's what I'm talkin' about.
VERONICA: Please don't give us the tux speech again.
WALLACE: What? You mean, how when I put on a tux, I make James Bond look like Cletus the Slack-Jawed Yokel?
JACKIE: Shh.

Veronica and Jackie shake their heads. Jackie feed Wallace a bite from her lunch. Mac sets her tray down on the table next to Veronica, but sees the invitation and grabs it out of Jackie's hand.

MAC: Oh, please tell me Butters knows nothing about this.

As Mac sits down, Corny stands over them.

CORNY: Hey, what's up? Did you say, uh, alterna-something?

Corny reaches for the invitation.

CORNY: Hmm.

INT - HOSPITAL - DAY.

Terrence lies in a hospital bed. Keith is sitting in a chair next to the bed, playing with his tie. Terrence wakes up and looks at Keith.

TERRENCE: Not exactly who I was expecting to see.
KEITH: They're finally allowing non-family visitors.

Keith rises and stands by the bed.

KEITH: Thought I'd drop by, find out what the hell you were doing breaking into the Dumas family home.
TERRENCE: She said she was writing a story. A tell-all. About the gambling, the debt, about how I threw a playoff game. When the bus thing hit, I was worried her parents would find it.
KEITH: So when you're accused of taking out a busload of kids to off your lover, you decide your best move is to break into her parents' house?
TERRENCE: Well, their unlocked garage, actually, but yeah. This whole bus thing, I'm not their man. That story about throwing the playoff game ever got out, I'm ruined. Hey, there's my girl.

Jackie arrives with a bowl of flowers and some magazines.

JACKIE: Good afternoon, Mr. Mars. It's that time of day again. Clubhouse gossip.
TERRENCE: My favorite time of day.
KEITH: Okay, I'll be in touch. [to Jackie] Keep him out of trouble.
JACKIE: I'll try.

Jackie laughs and Keith leaves.

TERRENCE: So what have we got?
JACKIE: Well, it seems that Mets manager Willie Randolph is not happy.

She bends down to kiss her father. He smiles broadly.

INT - MARS RESIDENCE - NIGHT.

Gia and Veronica are in Veronica's bedroom. Veronica is connecting a video camera to the laptop.

GIA: So I told Mrs. Harmon that my friend's boyfriend might have been at the game with another girl. Clever.
VERONICA: Not bad. You just might have a future in this racket.

They sit at the desk to watch. It's video of the same soccer game, concentrated on another child, one playing for the opposite team to Rodney's. As the camera follows the child's progress, a man can be seen with a camera.

VERONICA: Look.

Veronica pauses and rewinds the film. The man is wearing a jacket with yellow sleeves.

VERONICA: That's a Neptune letterman jacket.

They continue to watch.

VERONICA: He's gone.

Veronica runs the film back again.

GIA: But the letterman jacket's got to be something, right?
VERONICA: There, look. You see? The red truck.

Behind the man filming is a red pickup truck. Veronica runs the film backwards and forwards.

VERONICA: It's gone. And so is he. It must be his.
GIA: Snap!
VERONICA: So now we just need to find a varsity letterman who drives a red pickup and we've got our stalker.

Cut to morning. Keith, in his bathrobe, opens the door of the apartment and steps onto the porch, checking the ground. There's nothing there, much to his consternation. He walks back into the apartment and stops when he sees two newspapers on the kitchen counter. Veronica is in the kitchen spreading something gooey (peanut butter?) on toast.

VERONICA: I wanted to see what it was like, getting your news off the ground. And the stories...

Veronica pours Keith his coffee as he settles into the stool at the counter.

VERONICA: ...so tawdry. There was one yesterday about you getting a girl drunk. I can't believe it.
KEITH: What, you don't think a girl would have a few drinks with me?
VERONICA: I just read otherwise. Enjoy your headlines. Gotta go vote.

Veronica exits the apartment. Keith picks up the paper. The first story he sees is one of Lloyd's (his first name misspelled "Loyd") under the headline "Neptune vote on incorporation too close to call." It reads in part: "As Balboa County residents headed to the ballot box this morning to decide the fate of Proposition 51, county-wide polls suggested a narrow fate for Neptune's proposed incorporation." Next to that article is one about a debut and inaugural performance at the newly opened Cathy Belben Concert Hall (Cathy Belben is one of the show's writers) with its "technology-pumped doors" written by Justin Goldberg. Keith opens out the paper to see a story on Woody. "Private eye contradicts Supervisor's story. Goodman paid escort from campaign funds. By Loyd Blankenship. Senior Staff Writer. Private detective, Keith Mars, 48, has broken his silence regarding his participation in leaving Jennifer Stansfield, 25, unconscious at Neptune Memorial Hospital Monday morning. 'Supervisor Goodman was the one to ask me for help,' Keith Mars said in an on-record interview. 'I, reluctantly, agreed to clean up his mess.' Repeated calls to County Supervisor Woodrow Goodman's office went unanswered. Goodman's allegations on Monday accused Keith Mars of needing assistance in dealing with an unconscious Stansfield. 'Mr. Mars was hired, on assignment, to investigate leaks,' Goodman was quoted Monday, 'we didn't know his methods would involve alcohol poisoning.' These new accusations could not have come at a worse time for Goodman and supporters of Prop 51. 'We were already in a near-dead heat before..." On the right of that story is another on the effects of incorporation, with Jerome Bellows complaining about the rich getting richer.

INT - VOTING BOOTH - DAY.

Veronica is voting on Proposition 51. She closes the curtains.

VERONICA VOICEOVER: So. Special ballot measure number 51. Should Neptune consolidate its wealth and exclusivity at the expense of the poor and the unglamorous? Answer: no.

She votes.

INT - NHS, HALLWAY - DAY.

Logan and Dick stroll down the hall.

LOGAN: Who you taking to the alterna-prom?
DICK: Well, I considered a lot of chicks, but finally figured I'd just go stag. I mean, it's not the prom: it's the alterna-prom. Why narrow my options?

Logan looks at Dick for a moment.

LOGAN: You were shot down, huh?
DICK: It's like a conspiracy.
LOGAN: It's a good thing we're graduating. Sounds like you've hit that point where every girl in school knows you.

Dick raises his fist in the air.

DICK: Bring on the sorority girls!

They pass a group of students which includes Corny. He races up to them.

CORNY: Dude! You need me to bring anything to the big bash? 'Cause if it's one thing I know how to do right, it's potluck.
DICK: Uh, which bash is that?
CORNY: Alterna-prom? I make these killer brownies. The secret: it's all in the butter.

Logan glances at Dick and then raises his eyebrows, not happy.

EXT - NHS, CAR PARK - DAY.

Veronica is checking out the vehicles.

VERONICA VOICEOVER: The student parking permit list doesn't show any red pickups, but that doesn't mean much here, as it's not uncommon for certain students to trade up to new rides whenever they get bored. So either our mystery student doesn't drive to school, or I'm barking up the wrong tree.

Gia, looking stern, approaches Veronica.

VERONICA: So, the bad news is, the only red pickup on the list belongs to a girl--
GIA: I don't care about that.
VERONICA: Oh, I thought we were--

Veronica pulls out a San Diego newspaper, which has the same headline as Keith was reading.

GIA: What I do care about is what your stupid dad thinks he's doing.
VERONICA: Gia--
GIA: So now he's saying that it was my dad in that motel and he was sleeping with a hooker he paid in campaign money?
VERONICA: My dad didn't get that woman drunk, that's all he said.
GIA: I just don't get you people. I just don't.

Gia thows the paper down to the ground and storms off.

INT - MARS RESIDENCE - NIGHT.

Keith is watching the news on Channel 5.

NEWSCASTER: And there will be no incorporated town of Neptune, as the special ballot measure goes down by a three-point margin.

Veronica enters the apartment and stands by Keith to watch.

NEWSCASTER: Many point to the supervisor's ongoing scandals as a deciding factor. No official comment yet from the supervisor's office, but--
VERONICA: So Neptune has to keep us?
KEITH: What's a yacht without barnacles?
VERONICA: So I'm stuck on something, and hoped you could help me.

Veronica pulls out the disk. She puts it in the player under the television.

KEITH: Absolutely. Unless it's physics or chemistry. Or math. Or English. P.E. I was good at P.E.

The soccer game comes onscreen.

VERONICA: So, some guy's been stalking Gia. I got a tape of him shooting Gia's brother's soccer game.
KEITH: He-what do you mean, him shooting?

Veronica pauses the film on the man in the letterman jacket.

VERONICA: She found a DVD this guy sent to her house. Creepy footage of her.
KEITH: When? When did she get this?
VERONICA: The other day.
KEITH: Let me show you something.

Keith gets up from the sofa. Cut to moments later as Keith shows Veronica the video he has on his laptop. It's the one from inside Woody's house.

KEITH: He got this last month. Hired me to look into it, figuring some anti-incorporation guy crossed the line.
VERONICA: That's the same thing he told Gia when she asked about that security detail.
KEITH: Until I figured out that this was shot before incorporation was announced. All of a sudden, I'm off the case and his gardener confessed out of the blue.

Keith closes the laptop.

VERONICA: So what does that mean?
KEITH: Woody's scared of something and he's lying about it and it's serious. I want you to leave that tape with me and stay away from this case. This is more than just some obsessed school kid and I don't want you sticking your nose in. [seriously] And I mean that. You understand?

Veronica nods.

INT - NHS, STUDY HALL - DAY.

Veronica is putting copies of the sketch of the man who paid Cliff's hooker into envelopes with covering letters. Mr. Wu approaches from behind.

MR. WU: Miss Mars, what do you think you're doing?
VERONICA: Just some clerical business.
MR. WU: This is study hall. If you wanted clerical hall, you should have signed up for clerical hall.

Veronica smiles tightly. Wu looks up as Logan saunters in.

MR. WU: Mr. Echolls, so glad you could join us. Late.

Wu walks off. Logan slumps down into the desk next to Veronica.

LOGAN: And that is what happens when you never get laid.
VERONICA: Well why don't you invite him to your bitchin' party?
LOGAN: Hey, speaking of my bitching party, a funny thing happened. That stoner dude Corny whom I don't recall inviting offered to bring dessert.

Veronica, still stuffing envelopes, grins.

LOGAN: Exactly how many losers are now coming to my party?
VERONICA: You said invite whoever.
LOGAN: Didn't it occur to you that I might not have meant it?

Logan glances down at Veronica's desk and notes the sketch.

LOGAN: What is that?
VERONICA: Just some work stuff for my dad.

Logan stares at it intently before looking away. Veronica notices.

VERONICA: Why?
LOGAN: Nothing. Just looks like the guy my dad shared a cell with.

INT - HOSPITAL - DAY.

Terrence is sitting up in his bed. Jackie is sitting next to him, her feet curled under her. They are looking at a magazine.

TERRENCE: Now that's a hell of a dress.
JACKIE: Yeah, Gucci knockoff. Still pretty slinky, though.
TERRENCE: I thought you said your prom was cancelled.
JACKIE: It was, but some kids are having kind of a replacement prom. So Wallace and I are doing the whole thing: the dinner, the limo...oh, we got his tux, which he's warning me is some kind of insanely masculine mesmeriser of women.
TERRENCE: Just better be careful, Jackie.
JACKIE: Relax, Dad.

Jackie gets off the bed, taking Terrence's glass with her.

JACKIE: I learned the birds and the bees the hard way, remember?

Jackie refills the glass with water and returns to stand by the bed, handing Terrence his drink.

TERRENCE: I mean, it sounds like you're really falling for this Wallace guy.
JACKIE: He's a nice young man whom I like, yes. Wait, are you, like, trying to give me, like, fatherly advice?
TERRENCE: Trying. How am I doing?
JACKIE: Not bad. For a novice.

They smile indulgently at each other.

JACKIE: I like Wallace, but I'm leaving for Paris, we both know it, so there's no illusions. Which is actually nice.

INT - NHS, JOURNALISM CLASS - NIGHT.

Veronica and Gia are on computers at the side of the room. Veronica has a page of the Navigator on screen. Gia is typing quickly.

VERONICA VOICEOVER: Deadline night. I've been lying in wait to try to walk out with Gia to warn her about her dad. But, either she's writing the greatest story about lunchlady bodybuilding ever, or she's determined to avoid me.

Veronica gets up from her chair and walks towards Gia.

VERONICA: Hey. Gia, I was heading out and thought maybe--
GIA: I'm really busy right now.
VERONICA VOICEOVER: So, since strangling her would be counterproductive, that only leaves giving up.

Veronica swings around and walks out of the room, passing a teacher.

TEACHER: Night, Veronica.
VERONICA: Good night.

INT - NHS, HALLWAY - CONTINUING.

Veronica exits the room and passes Lucky who is buffing the floor.

LUCKY: Hey, Veronica.
VERONICA: Hey, Lucky.

EXT - NHS, CAR PARK - NIGHT.

The car park is almost empty as Veronica makes her way to her car. She slows and then stops when she sees a red pickup. It is parked next to a school bus in a space "Reserved for Maintenance." Veronica pulls out her cell.

VERONICA: Dad, it's me. I know you told me to stay away from this stalker thing, and I did, but it just popped up right in front of me. The red truck, it's the janitor's. And Gia's in the building with him. Call me.

INT - NHS, HALLWAY - NIGHT.

Veronica searches for Gia.

VERONICA VOICEOVER: Fifteen minutes, Dad. That's all the longer I can be expected to wait. Have tazer, will travel.

She hears giggling. Veronica follows the sounds to the door of the janitor's closet. She stands outside, watching Lucky and Gia.

LUCKY: That's Kuwait. And that's Iraq.
GIA: Wow. Was that freaky?
LUCKY: Was it freaky? You wanna see freaky? Look.

Lucky lifts up his shirt and exposes a large scar across his abdomen and side.

LUCKY: It's a roadside bomb. BOO!

Gia gasps and jumps back.

LUCKY: That was freaky.

Lucky laughs and makes a gesture of holding a large gun.

LUCKY: The insurgency: always leaving us presents. But, hell, you know, the whole world is freaky. Right?

Lucky laughs. Veronica tries to attract Gia's attention from the hallway. Gia doesn't see her.

GIA: That is so wild.
LUCKY: Yeah.
GIA: I should do, like, a human interest thing on, on you for the Navigator.

Lucky laughs again.

LUCKY: You should. Hey, let me show you something else.

Lucky turns his back from the door to bend down. Veronica is waving her arms frantically in the hall. Gia finally sees her and isn't pleased.

GIA: What do you want?

Lucky turns from his search and looks up at the door. He sees Veronica. Her presence exposed, Veronica sighs at Gia's stupidity and steps forward into the room.

INT - JANITOR'S CLOSET - CONTINUING.

LUCKY: Hey, Veronica Mars. Just in time. Do you wanna see something freaky?
VERONICA: Um...
LUCKY: Hold on.

Lucky goes back to his search. Veronica gestures with her head to pull Gia away from him and into the corner of the room with her.

VERONICA: [whispers] The guy with the red truck. Varsity jacket.

Gia finally gets it and her mouth drops open in shock.

LUCKY: Jackpot.

Lucky has found what he is looking for. He turns around to face the girls, holding a large, serrated knife.

LUCKY: Check it out. I got this off a...an Iraqi corpse. This sucker will do some serious damage. Serrated blade.

Veronica takes a step towards the door, dragging Gia behind her.

VERONICA: That's really cool, but actually we-we gotta go.

Lucky plants himself between them and the door.

LUCKY: Right. I'm sorry.

He chuckles and leans towards them. They both jump back, clear of the knife in his hand.

LUCKY: Guess the human interest story will have to wait.

Lucky drops his voice to a whisper.

LUCKY: That's too bad, 'cause I got some pretty crazy stuff I could tell you.

He throws the knife up and catches it, forcing Veronica to step back again. He looks at Gia.

LUCKY: I know your dad, you know.

He backs away from the door, juggling the knife. Keith barrels through the door, pushing him and sending Lucky crashing to the ground.

LUCKY: What the hell, man?

Keith climbs on top of him and puts one of Lucky's wrists in one side of a pair of handcuffs.

KEITH: Sheriff's on his way. Don't move.

The knife is on the floor, still close to Lucky. Veronica grabs it and puts it up on the shelf. She then helps Keith by holding down Lucky's other hand.

LUCKY: Get off me, man!
KEITH: Why have you been stalking Gia? The videos and the break-ins, why?
LUCKY: Screw you, man, just screw you! He deserved it! He deserved it!
LAMB: Everyone freeze.

Lamb arrives with his gun drawn and stands at the door. A deputy behind him joins Keith to secure Lucky. Veronica scoots away.

LAMB: Keith, when you call the Sheriff, you don't have to come yourself. Would you get up off the man?

Keith rises, leaving Lucky to the deputy.

LAMB: You said you have evidence to back up what you said?
KEITH: He basically confessed already. We get him in a room for an hour--
LAMB: "We"? I appreciate the heads-up. This is a law enforcement matter now, Mr. Mars. You can go.
KEITH: Go on ahead to your party, honey. Might be a little late tonight.

Keith bends back down and attaches the free end of the handcuffs to his own wrist. He takes the key out of his pocket and lobs it into the nearby sink. The key disappears down the plughole. Lamb is not happy.

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, LIFT - NIGHT.

Dick, in a tux, a pale blue ruffled shirt, wearing a lei and carrying a barrel on his shoulder, makes his way into the lift where there are already half a dozen people. He turns to face the doors just as Madison steps into the elevator.

DICK: Madison. Flying solo? Ditto. Just me and the party pig.

Madison, very like a princess complete with wrap and tiara, turns to face the front, rolls her eyes and ignores him. The doors start to close.

VERONICA: Hold it!

Veronica, wearing a black strapless dress belted at the waist, runs to the door, putting out a hand to re-open the doors. She enters followed by Wallace and Jackie, and Mac and Butters.

DICK: What up? What's that smell?
VERONICA: Mac, you really do look--
MAC: Don't distract me. I'm planning how to kill you and make it look like an accident.

The doors start to close again.

CORNY: Oh, hold it!

Corny, wearing a T-shirt displaying a tux front and a top hat, re-opens the doors and enters.

CORNY: Sweet. Penthouse, please.

He's followed by another couple and finally the doors close. The lift is packed.

MADISON: God, longest elevator ride ever.
BUTTERS: Wait for the space elevator.

Veronica, Mac, Corny, Madison and a number of the other occupants stare at Butters like he's nuts. He's oblivious for a moment, then notices.

BUTTERS: They're designing it now. A huge elevator on a hundred-mile carbon polymer cable that goes all the way to space. That'll be a long elevator ride.
MAC: Still not as long as this one.

Veronica smiles in amusement. The lift finally reaches its destination. The pinger pings and the doors open. Madison and Mac both push their way out first, simultaneously relieved.

MADISON/MAC: Thank God.

Everyone piles out behind them.

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, PRESIDENTIAL SUITE - NIGHT.

There's a dj at work in the corner and most of the furniture is gone. People are dancing. Logan, in a white tux and a pink rose for a buttonhole, is playing host and greets the new arrivals, the first of whom are Madison and Dick.

LOGAN: Hey, welcome! So tonight, there is only one thing I ask of you.

He shakes Dick's hand.

LOGAN: Make senior memories.

Dick points to the barrel on his shoulder.

DICK: Uh, that's why I brought the party pig.

Logan grins as Dick spots an unattached girl and heads for her.

DICK: Better watch yourself, Danielle. Here comes me and my hog.

Dick attaches a tube to the stopper on the barrel.

DICK: Sooo-ey.

Dick offers Danielle the other end. Danielle turns away in disgust. Dick sticks the end of the tube into his own mouth. Back at the door, Wallace and Jackie enter next.

WALLACE: Yo, man.
LOGAN: Hey, how's it going?
WALLACE: All right.

Butters, who is in a dark suit and coat with a red scarf and tie, and a hat, does a little dance before holding his hand out to an unreceptive Mac.

MAC: I need a drink.

Mac takes flight. Butters follows. Logan watches, a little bemused as Veronica stops in front of him.

VERONICA: Mac just had dinner on a pirate ship.

Logan chuckles and Veronica moves past him, into the room. Logan's eyes follow her as he checks her out. He whistles appreciatively.

INT - SHERIFF'S DEPARTMENT - NIGHT.

Keith and Lucky are sitting side by side in a jail cell.

KEITH: [softly, sympathetically] Back at the school you were saying Woody deserved it. Why? He do something to you? Someone you know?

Lucky looks at Keith and then leans in, about to tell him something. He's interrupted by the sound of Lamb entering the cell. Lamb sighs heavily as he bends down and tries a variety of keys on the handcuffs.

LAMB: What are you looking at, nutjob?
KEITH: Cut him some slack, Don.

Lamb's keys don't work.

LAMB: I wasn't talking to him, Keith.

Lamb pats Keith and rises, leaving the cell. Lucky laughs.

LUCKY: I don't think he likes you.

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, PRESIDENTIAL SUITE - NIGHT.

The party is in full swing. Jackie and Wallace are dancing very close. Elsewhere, Butters and Mac are dancing, holding each other much further apart.

BUTTERS: I'm not stupid, you know. I know it's weird to force someone to go to prom with you. I know.
MAC: So why did you do it?
BUTTERS: Because I wanted to be true to myself.

They stop dancing. Butters takes off his hat.

BUTTERS: I am weird. I thought maybe you'd understand because...you're a little weird too. That's a compliment.
MAC: Oh. Well, then you're really, really weird.

Mac glances over at Veronica, who is watching them. Veronica sticks up her thumb in encouragement. Mac glares at her before starting to dance again. Butters leads her into an awkward twirl. Elsewhere, Madison is getting herself a drink, trying to ignore Dick.

DICK: Senior year's almost over. In a month, we might never see each other again.

Veronica is nearby and glances at them.

DICK: Never. Think about how long that is. That's like forever, but worse.
MADISON: I'm not going to sleep with you.
DICK: We could fool around in the bathroom. Old times' sake? Never! It's a long time, Madison.

Madison pours a glass of champagne as Veronica decides to join the fun.

VERONICA: Leave her alone, Dick. You don't want to make her have to call the law, 'cause I hear the law really comes down hard. Have you heard that?

Madison, uncomfortable, goes on the attack.

MADISON: So, I guess you're here alone since Duncan, like, ran away, or whatever.
VERONICA: You mean, took it on the lam?

Madison takes in a painful breath as she realises the new opening she's provided. Dick, with no apparent clue as to what it means, just enjoys the barbs.

VERONICA: 'Cause I can't imagine what that's like. Can you? Being on the Lamb? Think you'd just want to close your eyes and pray for it all to end. You'd have the cops crawling all over you. Right? What do you think, Madison?

Madison looks desperately for an escape.

MADISON: There's Gia.

Madison races away.

DICK: What does Madison care about Gia? Ronnie: what do you think the odds are of you and me hooking up by the end of the night?

Dick sticks out his tongue in a manner he no doubt considers charming.

VERONICA: I happen to have them right here.

Veronica reached down the front of her dress. Dick rises on tiptoes in a vain effort to look down her dress. Veronica pulls out an imaginary piece of paper.

VERONICA: They are...a googolplex to one.

Ignorant, Dick celebrates his success.

DICK: Right on! So I'll send over a bartender and check back in with you later.

He looks over the party and spots another target. Veronica, disgusted, also glances around, seeing Madison leave Gia with the drink she poured.

DICK: Hey! Shelly! Speaking of pork, wanna meet my hog? Oow!

Dick heads for other pastures and Veronica races to Gia to stop her drinking.

VERONICA: You don't want to drink that! Trust me.

Veronica takes the glass.

GIA: Hey. Thanks for rescuing me back at school. That was cool. And I'm sorry about what I said about your dad.
VERONICA: He's been called worse.

Music: "I Hear the Bells" by Mike Doughty.

LYRICS: I hear the bells down in the canyon,
It's snow in New York some blue December,
I'm going to the moon about you, girl,
And I'm calling to you throughout the world and well
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I hear the bells, they are like emeralds, and
Glints in the night, commas and ampersands
Your moony face so inaccessible
Your inner mind so inexpressible
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
I'm seeking girls in sales and marketing
Let's go make out up in the balcony
Your business dress so businesslike and I'm
Tossing the blouse over a chairback and
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
Dum, dum, dum, dumbi-dum-dum
You snooze, you lose, well I have snost and lost
I'm pushing through, I'll disregard the cost
I hear the bells, so fascinating and
I'll slug it out, I'm sick of waiting and
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant
And I can (I can) hear the bells are ringing joyful and triumphant, and...
I can (I can) hear the...

Veronica spots Jackie and Wallace making out in the corner. She pats Gia and heads towards them.

VERONICA: I thought I told you to get a room!
WALLACE: Already done got a room.

Veronica is surprised. Wallace and Jackie start to make their way out of the suite. Behind Veronica, jacketless and wasted, is Logan.

WALLACE: So, Mars, I'm leaving it to you to represent the lower middle class at the Neptune Alterna-Prom.
VERONICA: You can't just leave me here.
JACKIE: We'd stay, but I, uh, just can't control myself.

Logan watches Veronica.

WALLACE: It's the tux, I'm telling you.

Wallace and Jackie exit the suite and Veronica rolls her eyes. Logan watches Veronica as she moves back towards the wall. He meets her there.

LOGAN: Alone again.
VERONICA: Naturally.

Veronica looks out over the party. Logan, carrying a bottle of champagne turns into the wall and leans against it.

LOGAN: I, uh, I know the feeling.

Veronica puts the glass she rescued from Gia down on the small table by the wall.

VERONICA: You? Host of the greatest private replacement prom ever?

Logan smiles, takes a large swig from the bottle and drags his hand through his hair.

VERONICA: I'm sure you could have your pick of the bimbos.

Veronica listens to the music as Logan observes her.

VERONICA: I really like this song.

Veronica sits back on the table. Logan glances around and then straddles the table next to her.

LOGAN: You know, I'm surprised, Veronica. And as a keen observer of the human condition, I thought you saw through people better than that.

Veronica looks at him questioningly.

LOGAN: Bimbos? That's not me anymore.
VERONICA: So what are you like now?
LOGAN: You know. Tortured. Ever since I had my heart broke.
VERONICA: Hannah really did do a number on you, huh?
LOGAN: Come on, you know I'm not talking about Hannah.

He stares at her, eyes intense and glistening. Veronica is taken aback as she realises that Logan is talking about her. She doesn't know how to react.

LOGAN: I thought our story was epic, you know? You and me.
VERONICA: Epic how?

Logan takes another swig.

LOGAN: Spanning years and continents. Lives ruined, bloodshed, epic.

Logan pauses, staring intently at her. Veronica doesn’t move.

LOGAN: But summer's almost here. And we won't see each other at all. Then you'll leave town then...it's over.
VERONICA: Logan...
LOGAN: I'm sorry. About last summer.

This surprises her. Logan is nearly in tears.

LOGAN: You know, if I could do it over...

Logan shuffles closer to her. Veronica makes a half-hearted attempt to dispel the tension.

VERONICA: Come on. Ruined lives, bloodshed? You really think a relationship should be that hard?
LOGAN: No one writes songs about the ones that come easy.

Logan shuffles closer to her again, his eyes never leaving her. Veronica doesn't move. She looks away, clears her throat and finally looks back at him, uncomfortable and uncertain. Logan leans his head closer to her. He reaches out and strokes her cheek. Veronica shivers slightly, sighs deeply and stares up at him. Logan leans closer and closer, about to kiss her. Veronica struggles to breath.

VERONICA: [strangled] I have to go. I have to go.

Veronica slides off the table and takes off. Logan watches her go. End music: "I Hear the Bells" by Mike Doughty.

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, ROOM - NIGHT.

Music: "All My Life" by DJ Harry.

LYRICS: I'll come right down to it
How do I accept again
{} I exist
I've thought about {} 'bout it
And I {} in limbo
I still don't know if it's something in my soul
If it's something in my soul
If it's something in my soul

Jackie, in a white, softly ruched dress, and Wallace, his jacket off, fall back onto the bed, side by side, holding hands. They gaze at each other for a moment. They kiss gently. Jackie helps Wallace remove his shirt. With the straps of her dress eased off her shoulders, Jackie lies atop Wallace as they continue to kiss. End music: "All My Life" by DJ Harry.

INT - SHERIFF'S DEPARTMENT - NIGHT.

Keith and Lucky are still in the cell, attached by the handcuffs. They talk softly.

KEITH: So, Mayor Goodman. Why do you want to scare that guy so bad? I mean, I admit I'm no great fan of the man's policies, but--
LUCKY: His, his policy? See, that's the thing. People always talk about him as this great guy. He's the mayor. He makes, he makes good burgers. He's awesome, Woody Goodman. But you don't know what he really is.
KEITH: What is he really?
LUCKY: You want to know?

Keith nods his head.

LUCKY: Hmm?

Lucky leans in to whisper in Keith's ear but pulls back at the clash of the opening cell door. Lamb and a deputy arrive.

LAMB: You might want to apologize to Sacks who spent the last hour with his arm down that drain.

The deputy applies a key to the cuffs. Lucky gives Keith a pleading look. Keith rises and walks over to Lamb.

KEITH: Couple more minutes. Please, Don. He's about to open up.
LAMB: No can do. He's going home now, he just made bail.
KEITH: Who bailed him out?
LAMB: Uh...

Lamb looks at the clipboard in his hand.

LAMB: Stewart Manning.

The deputy frees Lucky from the cuffs.

KEITH: Mr. Manning, Meg Manning's father?

Lucky walks out of the cell, followed by the deputy. Lucky rubs his wrist and glances back at Keith as he goes.

LAMB: Guess he's got a soft spot for weirdos.

EXT - MARS RESIDENCE - DAY.

Keith picks up the papers from the mat.

INT - MARS RESIDENCE - CONTINUING.

He turns to re-enter the apartment as an agitated Veronica comes out of her bedroom.

KEITH: Hey. Must not have been that wild a party if you're up this early.
VERONICA: It was...whatever.

Veronica evades further questions by leaving the apartment. Keith watches her go, concerned.

KEITH: Ah. Whatever.

He sighs and looks at the paper. He sighs again when he sees the headline: "Cook threw championship game. Woman killed in bus crash accused Hall of Fame hopeful of fixing ALCS. By Geoff Stack. Senior Writer."

INT - HOSPITAL - DAY.

Jackie is reading the same article, waiting outside Terrence's room.

P.A. ANNOUNCEMENT: Doctor Watkins to Peds ICU. Doctor Watkins to Peds ICU.

She drops the paper to her lap, saddened.

NURSE: You can go ahead in now.

Jackie rises, folds the paper and throws it in the rubbish. She puts a smile on her face and enters the room.

JACKIE: Good morning.

She walks towards his bed and he smiles up at her. Outside his room, a deputy guards the room.

INT - NEPTUNE GRAND HOTEL, PRESIDENTIAL SUITE - DAY.

Veronica walks from the lift to the door to Logan's suite. She's nervous and uncertain. She changes her mind and swings around to face the lift again. She stops, screws up her eyes and her resolve. She knocks on the door. She nearly bolts again but there is the sound of something being knocked aside and she faces the door as it opens. Logan, shirtless and massaging his head, looks at her groggily.

LOGAN: Hello.
VERONICA: First let me say that I'm sorry for running out last night like I did. I was a bit overwhelmed; I needed to collect my thoughts, think about what you said.

Veronica is keen to get out what she has to say. Logan is confused.

LOGAN: Veronica...
VERONICA: Look, let me just get this out. I don't want to lose you from my life either. And I'm not saying I'm ready to dive back into anything, but after graduation, let's make it a point to see each other. See where that takes us. I remember what you said about our relationship being epic.

Veronica finally sees that he has no idea what she is talking about as Logan rests his head on the door.

VERONICA: ...Oh, God.
LOGAN: Last night was kind of a blur.
KENDALL: [offscreen] Is that our room service?

Veronica and Logan are both distressed beyond description as Kendall appears in a bathrobe behind Logan. Kendall looks at Veronica over his shoulder, possessively running her hands over Logan's naked abdomen.

KENDALL: No. Just Veronica Mars. What a disappointment. Come on. Let's get you cleaned up. Bye, Veronica.

Kendall disappears back into the suite. Veronica forces herself to smile through the gathering tears.

LOGAN: Look, whatever I said, I...

Veronica shakes her head and walks away from the door. Logan steps into the hallway after her.

LOGAN: You should know--
VERONICA: Stop.

Logan stares as Veronica gets into the lift. She looks back at him, her face twisted in pain as the doors close. End. Executive producer Rob Thomas (who is an evil god).

Ecrit par mad_maria

Kikavu ?

Au total, 124 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Neelah 
19.02.2021 vers 19h

IThink 
11.04.2020 vers 11h

ebjlyon 
25.07.2019 vers 21h

bibifanser 
03.06.2019 vers 11h

LILI62100 
08.04.2019 vers 20h

Morganegb 
10.02.2019 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

labelette  (20.12.2021 à 12:21)
Message édité : 20.12.2021 à 12:22

Cet épisode, c'est que du bonheur ! (enfin, sauf la fin...)

Les citations marquantes:

- différentes conversations Gia/Veronica:
1) Gia: Is there any way that you could do some P.I. thing? => quelle cruche cette Gia !
2) Gia: Leonardo D'Amato? God, what kind of loser is that?
Veronica: Greek-Italian.

- lorsque Veronica parle de sa grande amie Kendall:
Kendall: Oh well, if it isn't little Miss Teen Getaway. Your dad and I were just dealing with a little trouble.
Veronica: Like Trouble, with a capital T that rhymes with C that stands for--
Keith: [warning] Veronica!
Veronica: I was gonna say cute.

- Keith/Veronica après l'alterna prom :
Keith: Hey. Must not have been that wild a party if you're up this early.
Veronica: It was...whatever.
Keith: Ah. Whatever.

Les scènes mythiques: il y en a 3 selon moi (3 scènes LoVe, comme par hasard!)

- Logan/Veronica devant les casiers: non seulement les dialogues sont géniaux (et me font craquer, comme la majorité des scènes V/L de ces derniers épisodes), mais les jeux de regards sont magiques. Jason Dohring joue (dans cette scène) trop bien ! Décidement, les scènes devant les casiers sont excellentes. Il n'y en a pas une mauvaise.

- la déclaration épique de Logan : ai-je  besoin de préciser que je trouve cette scène géniale ? Déjà, la musique est super. Ensuite, pendant toute la tirade de Logan, on (oui, je suis sûre que je ne parle pas que de moi, là) retient sa respiration. Les blancs, les regards de V, les têtes qui se rapprochent, Logan qui touche le visage de V... On se dit que "ça va le faire", mais non !

- lorsque Veronica frappe à la porte de Logan, qu'elle parle sans s'arrêter et qu'elle s'arrêtre brsquement, sur un "oh god". Eh oui, trou noir pour Logan ! Et l'épisode se finit sur Veronica qui attend que les portes de l'ascenseur se ferment.

Ensuite est écrit "Executive producer Rob Thomas" . Et là, si on regarde le script VO de l'épisode, voilà ce qui est écrit juste après : "(who is an evil god)." => c'est trop ça !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

alExiaN 
cappie02 
laeti5 
lili59 
Activité récente

Design
04.08.2022

Musiques
07.08.2022

Actualités
Le quartier Veronica Mars se pare de sa décoration d'automne

Le quartier Veronica Mars se pare de sa décoration d'automne
Pour fêter la reprise du quartier et l'arrivée de l'automne, Locksley nous a gentiment préparé un...

[Alternative Awards 2021] Veronica en enquêteur

[Alternative Awards 2021] Veronica en enquêteur
Encore une nomination pour Veronica dans les Alternative Awards ! Cette fois-ci, c'est dans la...

[Alternative Awards 2021] Le générique qu'on reconnait de suite

[Alternative Awards 2021] Le générique qu'on reconnait de suite
Veronica Mars apparaît dans les Alternative Awards 2021 dans la catégorie Générique qu'on reconnait...

[Happy Birthday] Daran Norris fête son anniversaire

[Happy Birthday] Daran Norris fête son anniversaire
Connu pour son rôle de Cliff MacCormak dans la série Veronica Mars, Daran Norris fête aujourd'hui...

[Sondage] Reprise du quartier Veronica Mars

[Sondage] Reprise du quartier Veronica Mars
Après quelques mois passés dans les quartiers à reprendre, le quartier Veronica Mars renait de ses...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

bloom74, 15.08.2022 à 17:25

La finale et petite finale de la SuperBattle dans le quartier The Boys est en cours, venez voter nombreux pour 2 héros Marvel et 2 héros DC

chouchou70, 15.08.2022 à 17:58

coucou, nouveau sondage sur le quartier friday night lights, venez nombreux

ShanInXYZ, Avant-hier à 17:26

Voyage au centre du Tardis : Les Enfants du Temps, c'est quoi pour vous ? On attend vos photos, passez voir le Docteur

choup37, Avant-hier à 18:44

Les enfants du temps? j'arrive!

Locksley, Hier à 13:55

Le quartier MARVEL vous invite à découvrir son nouveau sondage. Merci d'avance pour vos clics et bonne journée !

Viens chatter !