VOTE | 400 fans

#113 : Gangsta Rap

 

 

Un producteur de hip hop, Percy "Bone" Hamilton, engage Keith afin qu'il retrouve sa fille Yolanda, qui selon lui, a été kidnappée. Veronica prend l'affaire à cœur car Yolanda était de ses amies il y a longtemps de ça. Pendant ce temps, Logan refuse de croire au suicide de sa mère…et l'attitude de son père n'arrange rien.

Popularité


4.44 - 9 votes

Titre VO
Lord of the Bling

Titre VF
Gangsta Rap

Première diffusion
08.02.2005

Première diffusion en France
08.03.2007

Vidéos

Extraits épisode - VO

Extraits épisode - VO

  

Plus de détails

Maison des Hamilton – Terrasse : Bone Hamilton est allongé sur sa terrasse. Il est au téléphone et ne semble pas apprécier la conversation. Il demande à son interlocuteur de se débrouiller pour obtenir plus d’argent. Une femme arrive sur la terrasse et lui tend un papier. C’est un mot d’excuse pour que Bryce, leur fils, puisse participer à un stage de physique. Bone trouve que leur fils aurait besoin de s’endurcir un peu et que leur fille Yolanda est beaucoup trop snob. Vanessa (la femme de Bone) demande à son mari de parler à leur fille car elle n’est pas rentrée dormir à la maison.

Bryce arrive derrière ses parents. Il a l’air plutôt gêné. Il explique que quelque chose est arrivé à Yolanda.

 

Mars Investigations : Veronica et Wallace sont assis sur le canapé. Ils parlent de la disparition de Lynn Echolls, la mère de Logan. Wallace se demande comment Logan peut prendre la chose. Veronica lui annonce qu’il n’est pas venu en cours depuis la disparition de sa mère et qu’elle n’a aucune nouvelle.

Keith arrive et entre dans son bureau. Veronica taquine Wallace sur sa nouvelle coupe de cheveux. Tout à coup, Bone Hamilton fait son entrée dans le bureau : il veut rencontrer Keith. Wallace n’en revient pas : il vient de voir l’imprésario des plus grands rappeurs. Veronica semble ne pas le connaître !

Dans le bureau de Keith, Bone explique que sa fille a disparu. Il donne une photo de Yolanda à Keith en lui demandant de la retrouver.

Veronica semble s’interroger sur le nom que vient de lui donner Wallace : Hamilton. Elle se rend compte que Bone est le père de Yolanda Hamilton. Elles étaient amies il y a très longtemps.



  Générique  



Mars Investigations
 : Keith demande à Bone si Yolanda a l’habitude de quitter le domicile sans prévenir. Mais celui-ci lui répond que Yolanda connaît les règles et qu’elle les respecte. Elle était chez une amie, prénommée Gabrielle, et est partie à minuit. C’est Bryce qui a trouvé la voiture de Yolanda : les portières étaient ouvertes, les phares allumés. Il est certain que sa fille a été enlevée. Keith indique qu’il devrait plutôt s’adresser directement à la police, mais Bone lui explique qu’il n’aime pas la police et que la police ne l’aime pas non plus… ; pour ça Keith et Bone se ressemble assez ! Keith sourit et demande à Bone s’il a une idée sur des suspects éventuels. Ce dernier sort alors de sa poche une liste de noms auxquels il a déjà pensé. Keith trouve que cela fait beaucoup de suspects, mais Bone lui indique que ça ne concerne que les personnes habitant la Californie… ! Bone sort du bureau en demandant à Keith de commencer ses recherches par un certain Sam Bloom.

 
 

Maison des Mars : Veronica est aux fourneaux quand Keith arrive. Elle lui demande s’il a de nouvelles informations sur la disparition de Yolanda, mais Keith n’a rien trouvé. Il s’est renseigné sur Bone et il a énormément d’ennemis. Veronica regarde la photo de Yolanda. Elle propose à son père de mener son enquête de son côté, puisque Yolanda va au lycée de Neptune. Keith accepte mais lui conseille de rester discrète.


 

Neptune High – couloir intérieur : Veronica marche dans le couloir tout en se souvenant qu’elle a déjà aidé Yolanda par le passé.

 

Flash back : Lili, Veronica, Duncan et Logan sont au lycée. Duncan annonce qu’une nouvelle arrive en face d’eux. Logan semble très attentif à cette nouvelle venue, mais Lili annonce qu’être jalouse n’est pas son truc. La cloche sonne et Veronica se dirige vers la nouvelle qui s’apprêtait à pénétrer dans la salle des professeurs. Veronica se présente et fait ainsi la connaissance de Yolanda Hamilton.

 

Retour au présent : Veronica semble émue par ces souvenirs.

 


Bureau de Sam Bloom
 : Keith interroge Mr Bloom sur la disparition de la fille d’un de ses anciens clients : Bone Hamilton. Sam explique que son enfant a grandit avec Yolanda et que donc il connaît un peu Yolanda. Keith lui demande s’il est vrai qu’il existe un sentiment de rancœur entre Hamilton et lui. Sam annonce qu’il parlerait plutôt de haine. Il explique à Keith qu’il a dénoncé Bone dans une affaire de fraudes fiscales pour sauver son cabinet d’avocats. Il continue à parler en se déplaçant et Keith se rend compte que Sam est dans un fauteuil roulant. Sam dit qu’on lui a tiré  dessus deux mois après qu’il ait dénoncé Bone.


 

Neptune High – cafétéria extérieure : Veronica parle avec Gabrielle, l’amie de Yolanda. Pendant que Gabrielle lui explique la dernière soirée qu’elle a passée avec Yolanda, Veronica est persuadée qu’elle lui ment. Veronica lui demande d’arrêter de lui mentir car Yolanda est peut-être en danger. Gabrielle lui explique alors qu’elles sont allées dans une boîte de nuit à Los Angeles, le Blender. Elle ajoute qu’elle sort avec le videur de la boîte mais qu’elle ne veut pas que ses parents soient au courant. Elle est partie du Blender à minuit et Yolanda était toujours là-bas.  Veronica finit par avouer qu’elle espère que Yolanda va bien. Gabrielle lui demande qui elle est pour se soucier de Yolanda. Elle part en laissant Veronica songeuse. Elle appelle Keith pour lui dire qu’elle des informations à vérifier. En même temps elle pense à ce que vient de lui dire Gabrielle. Veronica a été la première amie de Yolanda à Neptune.

 

Flash back : Veronica, Lili, Duncan, Logan, Dick sont attablés à la cafétéria extérieure du lycée. Yolanda est assise avec eux. Logan annonce qu’il organise une fête chez lui pendant que ses parents sont absents. Yolanda est bien sûr invitée à se joindre à eux. Elle sourit à Veronica comme pour la remercier de l’avoir intégrée à son groupe d’amis.

 

Retour au présent : Veronica est toujours au téléphone avec son père.


 

Maison des Echolls – chambre d’Aaron : Logan entre dans la chambre de son père. Il tient un costume dans les bras. C’est le costume d’Aaron pour l’enterrement de sa femme. Aaron semble totalement perdu, assis sur son lit. Il prend la main de Logan en lui demandant s’il se souvient de la fois où ils étaient tous allés au zoo et que Lynn s’était déguisée. Logan est dérouté par ce geste, et retire sa main immédiatement. Il dit qu’il se souvient très bien de cette journée car sur le chemin du retour, Aaron l’a frappé parce qu’il avait renversé son milk-shake dans la voiture. Aaron nie l’avoir battu mais Logan refuse de parler de ça et commence à partir. Aaron demande s’il a des nouvelles de Trina, sa sœur. Logan dit qu’elle a juste envoyé un télégramme annonçant qu’elle ne pourrait être présente pour l’enterrement.

Il est furieux après sa sœur et son père qui privilégient leur métier d’acteur.

Aaron se rassoit, quand la sonnette retentit. Logan va ouvrir.

  


Mars Investigations
 : Keith s’apprête à sortir. Il dit à Veronica qu’il veut rendre visite à Marcel, le videur de la boîte de Los Angeles. Il est sur la liste des suspects que Bone a donné à Keith : Bone l’a renvoyé après qu’il se soit intéressé de trop près à sa fille. Veronica veut l’accompagner mais Keith lui dit que c’est son affaire. Veronica lui rappelle alors qu’il a pris des médicaments, et qu’elle doit venir pour conduire la voiture. Keith n’a pas le choix.

 

Los Angeles – rue devant le Blender : Keith répète à Veronica qu’elle ne doit surtout pas sortir de la voiture. Keith se dirige vers le videur de la boîte et l’interroge sur sa relation avec Yolanda. Le videur dit qu’il a juste laissé entrer Yolanda et sa copine. Le videur apprend à Keith que le soir de la venue des filles, quelqu’un de spécial était présent dans la boîte.

Keith retourne dans la voiture. Il demande à Veronica si elle connaît un rappeur nommé, Dime Bag.  Il est le numéro deux de la liste des suspects et c’est lui qui était là le soir où Yolanda est venue dans la boîte. Le rappeur se trouve au Duke Hotel. Keith remarque une boîte dans la voiture et demande ce que c’est à Veronica. Elle lui répond que ce sont les souches des tickets de voituriers. Keith la regarde avec un air accusateur…elle ne devait pas sortir de la voiture !

 

Duke Hotel – parking souterrain : Keith avance vers Veronica en lui disant que Dime Bag n’est pas dans sa suite. Keith annonce alors qu’il passe au plan B. Veronica sort alors des micros. Elle en donne un à Keith qui s’est déguisé en homme de la maintenance pour pouvoir pénétrer dans la chambre du rappeur. Keith s’en va et Veronica prend un autre micro qu’elle met dans sa poche.

 

Duke Hotel – hall d’entrée : Veronica attend son père. Elle se remet à penser à son ancienne amitié avec Yolanda.

 

Flash back : Veronica et Lili sont chez Yolanda. Elles discutent dans la chambre de Yolanda. Lili se demande à quoi ressemblera son prochain copain. La jalousie de Logan commence à l’énerver. Yolanda avoue qu’elle aime qu’un homme soit jaloux. Lili dit qu’elle lui laisse Logan bien volontiers. Elle n’ira d’ailleurs pas à sa fête. Lili parle d’une autre fête pour la semaine prochaine. Yolanda semble ravie d’avoir rencontrer ses deux nouvelles amies.

 

Retour au présent : Veronica voit arriver le rappeur Dime Bag à l’accueil de l’hôtel. Il refuse d’occuper la chambre qu’on lui a attribuée, la trouvant bien trop petite. Veronica entend l’hôtesse proposer une autre chambre au rappeur. Elle se rend compte que Keith est donc en train de placer un micro dans la mauvaise chambre. Veronica se dirige vers le groupe et se présente comme une hôtesse chargée de leur faire visiter leur nouvelle suite. Ils montent tous dans l’ascenseur.

 

Duke Hotel – chambre de Dime Bag : Veronica entre dans la chambre avec le groupe de rappeurs. Ils semblent satisfaits de leur nouvelle chambre. Veronica leur indique les différentes pièces de la suite, non sans mal, puisqu’elle ne connaît pas la chambre ! Elle en profite pour placer un micro sous une table de la suite. Veronica souhaite un bon séjour à tout le groupe et sort de la chambre.

 


Duke Hotel – parking souterrain
 : Keith attend Veronica devant la voiture. En la voyant arriver, il lui demande où elle était. Elle lui dit qu’elle était partie aux toilettes. Ils montent en voiture et écoutent ce que donne l’audition du micro posé par Keith. Ils entendent alors les voix d’un couple. Keith ne comprend pas ; alors Veronica lui indique une autre fréquence. Ils entendent alors les voix du rappeur et de sa bande. Keith regarde Veronica d’un œil noir.

 

Maison des Echolls : Logan et Aaron, en costumes noirs, avancent vers la porte d’entrée de la maison. Aaron dit qu’il sait ce que Logan pense : il croit que c’est lui qui est responsable de la mort de sa mère. Aaron ajoute qu’il pense que l’attitude de rejet qu’a Logan vis-à-vis de lui l’aide à surmonter son chagrin. Il termine en disant qu’il aimerait qu’ils forment une équipe tous les deux. Logan qui n’a pas montré un grand intérêt pour le discours d’Aaron, met ses lunettes noires et lui fait un signe de paix, en se moquant de ce que son père lui raconte. Ils sortent de la maison quand Logan voit un journaliste dans la propriété. Il se met en colère et lui court après. Aaron tente de rappeler son fils, mais Logan attrape le journaliste et casse son appareil photo devant tous les autres journalistes placés à l’extérieur de la propriété. Quand Aaron arrive, Logan craque en disant à son père qu’il n’aurait jamais du  tromper sa mère. Il ajoute qu’en effet il est certain que sa mère est partie à cause de lui. Logan part, laissant Aaron seul avec les journalistes.

 
 

Neptune High – salle de cour : Bryce observe les expériences de sciences qu’il est en train de mener. Il semble satisfait de leurs résultats. Veronica entre dans la salle et le questionne rapidement sur le type d’expérience qu’il est en train de réaliser. Veronica l’informe qu’elle aide son père à enquêter sur la disparition de Yolanda. Bryce pense que c’est de la faute de Bone si sa sœur a été enlevée. Bryce est peiné par le fait que son père le trouve toujours nul, même si c’est un petit génie en sciences. Il demande à Veronica pourquoi elle a arrêté de voir Yolanda. Bryce lui explique que Yolanda appréciait beaucoup Veronica.

 

Flash back : Veronica est à la soirée de Logan. Elle est avec Duncan. Logan a beaucoup bu et critique Lili car elle n’est pas venue à sa soirée. Veronica et Duncan décident de partir. Veronica se rend compte qu’elle a oublié son sac. Quand elle revient, elle voit Logan et Yolanda s’embrasser. Veronica est sous le choc. Le lendemain, elle raconte à Lili ce qu’elle a vu. Lili n’en revient pas et décide qu’elles ne doivent plus parler à Yolanda.

 


Bureau de Bone Hamilton
 : Keith indique à Bone et à sa femme qu’il pense que Dime Bag est bien celui qui a enlevé Yolanda. Bone appelle le rappeur à l’hôtel. Ce dernier veut entendre Bone le supplier avant de donner les informations qu’il connaît. Bone s’exécute mais Dime Bag finit par lui dire qu’il ne sait absolument rien au sujet de Yolanda. Bone est furieux, mais Keith lui demande de se calmer. Il lance l’écoute du micro placé dans la suite du rappeur. Ils entendent alors le groupe dire que ça leur plairait bien de garder avec eux la fille de Bone si c’était possible. Bryce entre dans la maison et assiste à la scène. Bone est fou de colère et demande à son fils de partir d’ici.

 
 

Maison des Mars – chambre de Veronica : Wallace et Veronica trient les tickets de voiturier que Veronica avait pris à l’entrée de la boîte de nuit. Ils découvrent que le fils de Sam Bloom, Benjamin, était dans la boîte, le soir où Yolanda a disparu.

 
 

Maison des Echolls : Logan remercie les personnes venues assister à l’enterrement de sa mère. Il sort sur la terrasse et surprend une discussion entre Aaron et son agent. Ce dernier lui indique qu’il doit absolument tourner le film qu’il lui propose. Mais Aaron explique qu’il veut se consacrer à sa famille pour l’instant et qu’il a décidé d’arrêter sa carrière d’acteur.

Logan s’est réfugié dans sa chambre. Il joue à un jeu vidéo quand Duncan entre. Il lui demande pourquoi il est seul dans sa chambre. Logan lui dit que tous les gens présents à l’enterrement sont venus uniquement pour son père et non pour sa mère. Duncan explique à son ami qu’il se fait du souci pour lui. Logan lâche la manette de jeu en disant qu’il est mort maintenant. Logan rit et le rassure. Duncan ne comprend pas son attitude. Logan montre un briquet à Duncan : le briquet appartenait à sa mère. Sur le briquet, on peut lire l’inscription « enfin libre ». Logan explique que sa mère ne se séparait jamais de ce briquet, mais que le soir de sa disparition, il a trouvé le briquet sur sa commode. Logan pense que ce briquet est un message laissé par sa mère : elle ne s’est pas suicidée, elle est seulement partie loin de son père. Duncan est sous le choc après l’annonce de Logan.

  

Bureau de Sam Bloom : Keith questionne Sam sur la présence de son fils dans la boîte de nuit. Sam ne croit pas l’histoire de Keith. Ce dernier lui demande la réaction de son fils après la fusillade qui l’a mis dans ce fauteuil. Sam avoue qu’il a été très mal, mais que ce n’est pas le genre de son fils de faire du mal à Yolanda. Il explique que son fils est parti au Mexique avec des amis en ce moment. Keith lui demande de le prévenir s’il a des nouvelles de son fils.

 
 

Mars Investigations : Veronica est au bureau quand son père arrive. Il lui dit qu’il a senti que Sam était mal à l’aise quand il lui a dit que son fils était au Mexique. Veronica appelle alors le colocataire de Benjamin Bloom à l’université, en se faisant passer pour une étudiante. Elle demande où se trouve Benjamin. L’homme lui raconte que Benjamin est parti seul la semaine précédente et qu’il semblait bizarre. Il ajoute qu’il a trouvé dans la chambre universitaire un code de confirmation pour un hôtel de Las Vegas. Veronica raccroche et raconte tout à son père. Keith s’empresse d’appeler un collègue de Las Vegas en lui demandant s’il a rencontré un certain Benjamin Bloom. Keith demande à Veronica si Yolanda était son ami. Celle-ci lui répond qu’elle l’était plus ou moins.

 

Flash back : Yolanda court après Veronica et lui demande si elle peut parler à Lili. Elle dit qu’elle n’a rien fait avec Logan. Veronica lui explique qu’elle les a vus s’embrasser. Mais Yolanda dit que c’est Logan qui l’a embrassée et non le contraire. Elle ne veut pas tout gâcher entre elles ; mais Veronica part en disant qu’elle aurait du y penser avant.

 

Retour au présent : Bone Hamilton entre dans le bureau en expliquant qu’il a reçu un courrier lui demandant de verser un demi million de dollars s’il veut revoir sa fille vivante. Keith trouve que la lettre est bizarre car le ravisseur donne déjà l’heure et le lieu de l’échange. Bone est certain que c’est Dime Bag car la lettre parle de Yolanda comme de la jolie petite princesse, et c’est comme ça que le rappeur l’avait appelée lors de l’écoute du micro. Bone s’approche de Keith en disant que s’il ne retrouve pas sa fille, il tuera Dime Bag.

 
 

Maison des Hamilton : Keith arrive et voit Bone préparer une valise pleine de billets. Bone dit qu’il a mis un GPS dans la valise. Il est sur que les ravisseurs n’iront pas loin comme ça. Keith lui conseille à nouveau de prévenir la police mais Bone refuse. Il dit à Keith qu’il se passera de ses services à partir de maintenant. Il part en laissant sa femme très inquiète. Keith la regarde en souriant.

 
 

Rue de Neptune : Veronica et Keith marchent sous une pluie battante. Elle se demande ce qu’ils font là, alors que Bone a renvoyé son père. Keith lui dit qu’ils sont là pour sauver la fille. Il ajoute que le ravisseur doit être soit très bête, soir très intelligent car le lieu de rendez-vous est un endroit sans aucune possibilité de fuite. Veronica observe la rue et semble avoir une idée. Elle achète des canards en plastique et demande à Keith de les préparer (mettre un GPS dedans !).

Bone Hamilton attend au lieu de rendez-vous. Il reçoit un coup de téléphone. L’interlocuteur lui indique que sa fille est dans le taxi situé de l’autre côté de la rue. Il ordonne à Bone de lancer sa bague dans le caniveau. Bone s’exécute, mais quand il va voir à l’intérieur du taxi, il ne trouve personne.

 
 

Plage de Neptune : Bryce est devant la sortie des égouts. Il voit arriver des canards en plastique, ce qui semble le surprendre. La bague arrive à son tour. Bryce semble heureux, mais Veronica arrive derrière lui.

Bryce explique à Veronica que Yolanda n’a pas été enlevée. Elle s’est juste enfuie. Bryce semble content d’avoir volé la vedette à Yolanda. Keith reçoit un appel de son collègue de Las Vegas qui lui raconte ce qui est arrivé à Yolanda. Keith semble surpris.

 
 

Maison des Hamilton : Bone est assis sur le canapé. Keith, Veronica et Bryce arrivent en même temps. Bryce pose la bague de son père sur la table. Keith explique tout au couple Hamilton. Bryce dit à son père qu’il peut se fâcher contre lui, mais qu’il ne pourra plus jamais le traiter de nul. Madame Hamilton demande où est Yolanda. Keith pose alors un ordinateur portable devant les yeux du couple. Ils voient leur fille Yolanda qui communique avec eux par Webcam. Elle leur annonce qu’elle s’est mariée avec Benjamin Bloom et qu’ils ne rentreront pas, tant que leurs pères ne feront aucun effort pour s’entendre. Bone dit qu’il n’a jamais commandité la fusillade. Mais, comme son père refuse de lui souhaiter un bon mariage, Yolanda se déconnecte.

 


Maison des Mars – chambre de Veronica
 : Veronica est devant son ordinateur. Elle est connectée à la Webcam de Yolanda. Veronica la félicite pour son mariage et s’excuse pour ce qu’elle lui a fait subir dans le passé. Yolanda lui avoue qu’elle aurait fait la même chose si elle avait été à sa place.

Quelqu’un frappe à la porte. Veronica va ouvrir et découvre Logan devant sa porte. Il est venu lui demander de retrouver sa mère.

Veronica voix off: Précédemment dans Veronica Mars...

 

Veronica dans le bureau de Rebecca:

 

Rebecca: Tu sais Veronica, tu ne pourras pas faire ton deuil de la mort de Lilly, si tu gardes toute cette peine enfouie en toi.

Veronica: Je ferais mon deuil lorsque le meurtrier de Lilly croupira en prison.

 

Plan sur Logan dans le bureau de Rebecca:

 

Logan: Vous savez, Veronica était aussi mon amie. Et si elle ne m'avait pas balancé, Lilly et moi serions restés ensembles.

 

Keith et Aaron à Mars Investigations:

 

Aaron: Ces histoires. Sérieusement, elles sont en train de détruire ma famille.

 

La dispute de la famille Echolls au lycée:

 

Aaron: Si tu tentes de divorcer, je ne te laisserais rien. Pas de maison. Pas de bonne et pas d'amis-

Logan: C'est bon, Papa! Tu prononces encore un mot et je te tue.

Lynn: Je ne peux plus supporter tout ça.

 

Plans sur Lynn avalant une pilule puis sur sa voiture abandonnée sur un pont:

 

RADIO: Demande assistance pour possible saut d'une personne sur le pont de Coronado.

 

 

Début de l'épisode

 

 

Plan sur la main ornée d'une bague en diamant de Bone Hamilton alors qu'il jette ce qui semble être un script. Il est allongé sur un transat, ayant un kit main-libre à l'oreille. Il est servi par un employé et sa femme, Vanessa, s'approche, sortant de la somptueuse demeure.

 

Bone: [en colère] Non! Écoutes, si ils ne peuvent pas investir au moins dix millions, mec, on ira voir ailleurs. Règle ça.

 

Il enlève le kit de son oreille. Vanessa le rejoint et lui tend un papier.

 

Vanessa: Belle journée.

Bone: Il fait toujours beau ici. Qu'est-ce que c'est?

Vanessa: Une autorisation pour que Bryce puisse arrêter le cours d'EPS.

Bone: Arrêter l'EPS?

Vanessa: Son professeur de physique est d'accord pour le parrainer et lui donner des cours particuliers donc il doit arrêter une matière.

Bone: [signant le papier] Arrêter l'EPS. Tu sais ce garçon mériterais d'être frappé par une balle au prisonnier ou deux. [lui rendant le papier] L'endurcir un peu. Et pourquoi cette facture du club a-t-elle un montant aussi élevé ce mois-ci?

Vanessa: Yolanda a pris des cours d'équitation.

Bone: Sur un cheval? La première fois que j'ai vu un cheval, j'avais treize ans. Cette foutue chose était à la télévision.

Vanessa: Et la rue c'était dur et tu as perdu beaucoup de « frères » mais on est à Neptune et ses amis en ont pris aussi. Tu devrais lui parler quand elle rentrera de chez Gabrielle. Elle est supposée appeler si elle dort là bas.

Bone: Je ferais plus que lui parler, d'accord. Dis-moi bébé: comment un homme comme moi a-t-il pu se retrouver avec les « National Velvet et Urkel » noirs, hein? [ voir références culturelles ]. [grogne] En parlant du diable.

 

Leur fils, Bryce, l'air d'un intello coincé, s'approche.

 

Bone: Quoi de neuf, fiston? Qu'est-ce qu'il y a?

Bryce: [de manière inquiétante] C'est Yolanda. Quelque chose est arrivé.

 

Plan sur Mars Investigations où Wallace et Veronica font leur devoirs sur le canapé. Leurs papiers sont éparpillés sur la petite table devant eux. Parmi eux un tabloïd, « Week Beat » ayant pour gros titre: la tragédie de la vie privée d'Aaron Echolls. La voiture de Lynn a été retrouvée garée sur un pont- abandonnée. Il y a une grande photo d'Aaron, tête baissée et une petite photo de Lynn qui pose. D'autres éléments hors-sujet apparaissent avec une petite photo, d'Harry Potter en bas à gauche et une phrase: 'le show de télé réalité n°1 revient' page 33.

 

Wallace: Elle a vraiment laissé un mot sur son Blackberry?

Veronica: Ouais. C'est du post-moderne.

Wallace: Comment s'en sort Logan?

Veronica: Il n'est pas allé en cours depuis. On est pas vraiment des potes qui se téléphonent.

 

Keith arrive de l'extérieur, marchant délicatement et lentement vers son bureau.

 

Veronica: Salut Papa. Comment se porte ton dos? Tu as bien pris tes médicaments?

Keith: Tu n'est pas censée faire tes devoirs au lieu de me harceler?

 

Veronica lui tend une boîte de médicaments alors qu'il passe devant elle.

 

Keith: Merci.

Veronica: La prochaine fois, souviens-toi: soulever les libérés sous caution ivres, combatifs et qui sautent partout, avec tes jambes, pas ton dos!

 

Keith prend ses pilules avec une certaine pointe de réticence.

 

Veronica: Et utilise ton coussin chauffant.

 

Keith, anéanti, rejoint son bureau.

 

Veronica: [qui suit Keith du regard] Et mange des fibres.

Keith: Hmm.

 

Veronica sourit et regarde Wallace qui a une nouvelle coupe. Elle en est fascinée.

 

Wallace: Ça doit craindre d'avoir sous les yeux des tabloïds qui donnent la chair de poule dans un moment pareil.

 

Wallace remarque l'attention qu'elle prête à ses cheveux.

 

Wallace: Arrête de regarder. C'est juste des cheveux.

Veronica: Je suis en train de résister à ma forte envie de toucher...

 

Veronica lève une main vers la tête de Wallace.

 

Wallace: [repoussant sa main] Continues à résister à ton envie.

 

Ils se retournent en même temps en entendant la porte d'entrée s'ouvrir. C'est Bone.

 

Bone: Hey, je suis, euh, à la recherche de Keith Mars.

Veronica: Oui, bien sûr, juste là. Papa?

Keith: [hors de l'écran] Oui?

 

Bone n'attend pas et se dirige directement vers le bureau de Keith et ferme la porte derrière lui. Wallace ne l'a pas lâché du regard depuis son arrivée.

 

Wallace: Tu sais qui c'était?

Veronica: Est-ce que je suis censée le connaître?

Wallace: Si tu veux sérieusement être dans le coup avec la population urbaine.

Veronica: Je suis absolument sérieuse avec ma côte chez la populass'.

Wallace: Drive-by Records. [Veronica ne semble pas comprendre]. Reconnu comme ayant tenu un homme suspendu en dehors de la fenêtre pour qu'il signe un contrat. [même regard de Veronica] Emprisonné deux fois et en est toujours sorti plus fort. [Veronica ne comprend toujours pas] L'imprésario du Gangster Rap contre qui tous les imprésarios du Gangster Rap se mesurent. [et non!] C'est Bone Hamilton.

 

Plan sur Keith et Bone dans le bureau:

 

Keith: En quoi puis-je vous aider M. Hamilton?

 

Keith s'assoit prudemment. Bone reste debout et donne une photo à Keith.

 

Bone: Ma fille a disparu. J'ai besoin que vous la retrouviez.

 

Retour sur Veronica et Wallace:

 

Veronica: Hamilton? Mon Dieu, c'est le père de Yolanda Hamilton?

Wallace: Je savais pas que tu la connaissais.

Veronica: On était amies...Il y a longtemps.

 

Générique

 

Ouverture sur la photo de Yolanda, tenue par Keith. On voit Bone en arrière plan, assis en face de Keith.

Keith: Vous êtes sûre que ce n'est pas juste une sorte de comportement de révolte d'adolescent. C'est assez commun pour-

Bone: Peut-être pour votre fille. Mais Yolanda, elle connaît les règles. Et sa copine Gabrielle m'a dit qu'elle est restée chez elle, pour étudier jusqu'à minuit. Maintenant, mon fils a trouvé sa voiture dans la rue, portes ouvertes, les phares encore allumés, et le signe d'une lutte. Là on ne parle pas de comportement de révolte d'une ado, mec, quelqu'un l'a kidnappée.

Keith: M. Hamilton, bien que j'apprécie le business, ça paraît plus relever des compétences de la Police.

Bone: Hey, hey, hey. J'aime pas la Police. [se penchant en avant] Et le sentiment est partagé. D'après ce que j'ai entendu, ça devrait être quelque chose que vous comprenez.

 

Keith est silencieux pendant un moment.

 

Keith: Avez-vous une idée de qui a pu faire ça?

 

Bone rit.

 

Bone: Écoutes, mec, disons juste que j'ai quelques grosses transactions qui vont se conclure bientôt. [sortant un papier plié de la poche intérieure de sa veste] Et il y a quelques personnes que ça ne dérangerais pas si ça foire.

 

Bone déplie le papier et le jette sur le bureau, devant Keith. C'est une longue liste. Keith y jette un oeil alors que Bone se lève.

 

Keith: Ça fait beaucoup d'idées.

Bone: C'est juste en Californie du Sud.

 

Keith relève la tête vers lui, l'air toujours serein.

 

Bone: Maintenant si vous entendez quelque chose à propos de New-York, Detroit, Atlanta; j'ai d'autres listes. Je vous suggère de commencer par le haut de la liste. Sam Bloom.

 

Bone sort.

 

Plan sur l'appartement:

 

Veronica est en train de remuer à l'aide d'une spatule, le contenu d'une grande casserole, alors que Keith entre dans l'appartement.

 

Keith: Coucou ma puce. Qu'est-ce que tu cuisines?

Veronica: Je n'en suis même pas sûre. Quelque chose qui se termine en -aroni.

 

Keith sort un magazine du dossier qu'il porte et commence à le feuilleter.

 

Veronica: T'as trouvé quelque chose?

Keith: Rien dans la voiture, personne dans le voisinage n'a vu ou entendu quelque chose.

Veronica: Alors tu t'es dit que tu vas consulter l'actu de Nelly? [ndla: rappeur/chanteur]

Keith: Je me documente sur mon client. Et crois le ou pas, mais c'est le mec vivant le plus effrayant qui est aussi en train de lancer une ligne de vêtements pour le sport.

 

Veronica prend la photo de Yolanda se trouvant dans le dossier.

 

Veronica: Elle est en terminale dans mon lycée. Je peux me renseigner là bas, pour des infos complémentaires.

Keith: Pourquoi pas. Mais soit discrète. Le client est un peu susceptible, okay?

 

Veronica baisse la tête en signe d'accord.

 

Plan de Veronica marchant dans les couloirs de Neptune High:

 

Veronica voix off: Notre client n'est pas le seul à être susceptible. Ce n'est pas la première fois que j'ai l'occasion d'aider Yolanda Hamilton.

 

Veronica le regard triste, se stoppe en regardant l'autre bout du couloir.

 

* Flashback *

 

Yolanda a l'air perdue, en marchant dans les couloirs. Duncan, Veronica, Lilly et Logan sont devant les casiers ouverts de Duncan ( autocollant sur l'intérieur de la porte: 'Ramones') et Lilly.

 

Duncan: Whoa! Alerte nouvelle élève.

Lilly: Ravie de voir que vous êtes partisans pour l'égalité des chances.

Logan: Hey, je ne juge pas par la couleur de la peau mais par le contenu de leur pull. ( références culturelles )

Logan rit et regarde Duncan, cherchant l'approbation de ce dernier à sa réflexion, qui semble lui être accordée par un gloussement.

 

Lilly: C'est une bonne chose que je ne sois pas du genre jalouse.

 

La sonnerie retentit, Logan embrasse Lilly et ils se dispersent tous. Veronica rejoint Yolanda.

 

Veronica: Tu meurs d'envie de savoir ce qui se passe dans la salle des profs?

Yolanda: C'est pas le cours d'anglais? Mme Murphy?

Veronica: Pas du tout. Je suis Veronica. Tu es..

Yolanda: Nouvelle. Yolanda Hamilton.

Veronica: Laisses-moi te guider.

 

Veronica emmène Yolanda, elles s'engouffrent dans les couloirs pour passer le relais à la Veronica du présent qui réapparaît.

 

* Fin Flashback *

 

 

Plan sur Keith examinant un trophée. Il se retourne vers Sam Bloom qui est attablé à son bureau.

 

Keith: Champion en Masters, trois années de suite.

Sam: J'étais bon. Vous ne m'avez pas encore dit de quoi il en retourne, M. Mars.

Keith: J'essaie de retrouver quelqu'un M. Bloom. La fille d'un ancien client à vous. De M. Hamilton.

Sam: Yolanda a retrouvé ses esprits et s'est éloignée de lui?

Keith: Donc vous connaissez Yolanda.

Sam: Je la connaissais. Nos enfants ont grandis ensembles. Po-Pourquoi vous pensez que je puisse savoir quelque chose concernant sa disparition?

Keith: Il m'a laissé entendre qu'un différend s'était creusé entre vous deux. De la rancune.

 

Sam rit.

 

Sam: Un différend, hein? Eh bien, c'est une manière de présenter les choses. De la haine serait un autre qualificatif. Oh, donc il ne vous a pas mis dans la confidence. Quand Bone était, heu, comme il aime si bien le dire dans les magazines, en train de se défendre contre les méchants de la rue, il n'a pas fait de publicité sur le fait que la plupart de son succès était dû à son avocat juif issu de la confortable classe moyenne supérieure. Tout le monde se faisait de l'argent.

Keith: Apparemment vous étiez en bons termes.

Sam: Apparemment. Quand plus tard il a omis de me dire qu'il était impliqué dans une astucieuse fraude fiscale, j'ai eu à faire un choix. Perdre ma licence pour exercer ou parler. J'ai choisi de sauver mon cabinet. Bone est retourné en prison.

Keith: Je ne suis pas sûr de comprendre. Il semble être celui qui doit être rancunier.

Sam: Eh bien, ce n'est pas le fin mot de l'histoire.

 

Sam s'éloigne de son bureau. Il est en chaise roulante et contourne le bureau.

 

Sam: Environ deux mois après sa sentence, je quittais le travail. Une voiture s'est arrêtée, a tiré dix coups de feu sur ma voiture.

Keith: Il a essayé de vous éliminer?

Sam: Eh bien, il dément bien sûr mais c'est à ce moment que j'ai réalisé qui était vraiment Percy Hamilton. C'est Bone.

 

Plan sur Veronica assise à une table au déjeuner, à l'extérieur, en compagnie de l'amie de Yolanda, Gabrielle.

 

Gabrielle: Je veux dire, on a peut-être perdu la notion du temps en étudiant et tout mais...

 

Gabrielle continue de parler sous l'observation de Veronica.

 

Veronica voix off: L'avantage d'avoir pour père un ex-flic, c'est que parfois quand on s'ennuie le dimanche après avoir regardé toutes les rediffusions, il peut tuer le temps en décrivant, par exemple, comment déceler si quelqu'un ment lors d'un interrogatoire. Prenez ici l'amie de Yolanda, Gabrielle: le contact visuel indirecte, le sourire qui ne fait pas plisser le coin des yeux.

 

Gabrielle se comporte de la sorte. Elle fait une pause puis regarde Veronica.

 

Gabrielle: Donc el-elle n'est toujours pas revenue, hein?

Veronica: Elle a disparue. Elle est en danger. Arrête de mentir et dis moi réellement ce qui s'est passé.

 

Gabrielle réfléchit un moment.

 

Gabrielle: On est allée en cachette dans cette boîte, à L.A., 'Blender'. Le videur, Marcel, travaillait pour son père. Je fréquentais un mec. Il est plus vieux. Mes parents me déshériterais s'ils savaient.

Veronica: Vous êtes restées en boîte combien de temps?

Gabrielle: Quand Jamie et moi on est partie, il était un peu près minuit. Yolanda était toujours là bas. Mais elle avait sa voiture.

Veronica: Merci. J'espère qu'elle va bien.

Gabrielle: [énervée] Tu penses que je n'espère pas moi? C'est mon amie. T'es qui toi?

 

Gabrielle rassemble ses affaires et part. Veronica la suit du regard puis sort son portable de son sac et appuie sur une touche.

 

Veronica: Hey, Papa. Quelque chose à vérifier...

Veronica voix off: Qui je suis? J'ai été la première amie de Yolanda à Neptune.

 

* Flashback *

 

Logan, Lilly et Dick mangent chinois à l'une des tables extérieures.

 

Dick: Alors, la nouvelle, qu'est-ce que fait ton père?

 

Duncan, Veronica et Yolanda sont aussi à table.

 

Yolanda: Il fait partie des Dixie Chicks. Et, oui, il se fait plus d'argent que ton père.

 

Tout le monde rit.

 

Yolanda: C'était bien ça ta vraie question?

Logan: Alors vous êtes prêts pour la plus grande fiesta de tous les temps?

Duncan: Où est-ce que vont tes parents cette fois?

Logan: Népal.

 

Logan enlève un élastique pour cheveux du poignet de Lilly alors qu'elle mange.

 

Logan: Des Sherpas vont les trimballer de haut en bas et de bas en haut dans les montagnes pour qu'ils puissent prendre des photos d'un yack.

 

Duncan a un mouvement de recul alors que Logan le vise avec l'élastique.

 

Veronica: Pendant que moi je prendrais des photos de toi en train de bavasser (ndla: « yakking » en VO ce qui crée un jeu de mot avec « yak ») confortablement dans ton salon.

Lilly: Ça se produit deux fois par an. Ces parents quittent la ville. Il organise une grande fête et se fait griller. Tu dois y aller.

Veronica: Tu dois.

Yolanda: Je crois que je dois!

 

Retour au présent avec Veronica, son téléphone portable à l'oreille.

 

* Fin flashback *

 

Plan sur Aaron, en peignoir, sur le bord de son lit, dans sa chambre sombre. Il observe la photo d'un cadre qu'il a entre ses mains. Logan entre en lui apportant un costume.

 

Logan: Si tu veux vraiment des fleurs, mourir semble la meilleure solution.

 

Logan dépose le costume sur le lit.

 

Logan: Voilà ton costume.

 

Aaron regarde ce qu'il a déposé, d'un air las.

 

Logan: Tu sais, si c'est pas assez triste, je peux te commander un voile.

Aaron: Tu te souviens de ce jour où on est tous allés au Zoo pour ton dixième anniversaire?

 

Logan s'approche et Aaron lui prend une main, que Logan lui laisse non sans méfiance.

 

Aaron: On avait dit à ta mère qu'on allait tous y aller déguisés en notre animal préféré. Tu te souviens lequel elle avait choisis?

Logan: Oui, c'était une sirène.

 

Logan retire sa main de celle de son père. Aaron soupire.

 

Aaron: Lorsqu'elle a compris qu'on lui avait fait une blague, personne ne s'était déguisé...[affectueusement] Elle a quand même porté son costume tout le reste de la journée.

Logan: Oui, je me souviens de ce jour là. [fait une pause puis baisse les yeux vers son père] Sur le chemin du retour j'ai renversé du milkshake dans la voiture et tu m'as fait saigner du nez.

Aaron: Tu as renversé ce milkshake sur les sièges arrières parce que l'on ne voulait pas t'acheter un singe après quand j'ai voulu t'attraper tu t'es cogné la tête contre la fenêtre.

Logan: Je crois qu'on s'en souvient chacun à sa manière, Papa.

 

Aaron soupire fortement et regarde ailleurs, de manière tragique. Logan lève ses deux mains en l'air en signe de retranchement.

 

Logan: C'est pas grave.

 

Logan se dirige vers la porte.

 

Aaron: Tu as des nouvelles de ta soeur?

Logan: [amère] Oui. Elle a envoyé un télégramme. Coeur brisé. Stop. Bloquée à Sydney. Stop. Scène sous l'eau tournée demain. Stop. Toute l'équipe a fait une prière pour Maman. Stop. Je t'aime. Stop.

Aaron: Logan.

Logan: Stop? Personne ne ressemble aux acteurs. [joue avec ses mains un signe de jazz] Ya-da-ti-da. [sourit sans rigoler] Mais elle a quand même envoyer une couronne. Gah, elle est magnifique. Tulipes et hyacinthes. Probablement une centaine.

Aaron: Ta mère adorait les tulipes.

Logan: Oui, quelle délicate attention.

 

Aaron reporte son regard triste sur la photo qu'il a entre ses mains. La sonnerie de la porte d'entrée retentit. Logan regarde son père.

 

Logan: Pas besoin de te lever.

 

Aaron a l'air de n'avoir entendu ni la sonnerie de la porte d'entrée, ni son fils. Logan le regarde un moment et quitte la pièce.

 

Veronica: [hors écran] Où est-ce que tu vas?

 

Plan sur Mars Investigations:

 

Keith enfile son manteau dans son bureau. Veronica se trouve à son poste.

 

Keith: Marcel, le videur dont tu m'as parlé au téléphone? Numéro 4 sur la liste des ennemis. C'était le garde du corps de Bone jusqu'à ce qu'il prête trop attention à Yolanda et Bone l'a fait viré après une rencontre symbolique entre son pied et le derrière de Marcel.

 

Keith veut prendre ses clés de voiture, se trouvant sur le bureau de Veronica mais cette dernière les prend avant.

 

Keith: Veronica, ça concerne Mars Investigations. Je suis Mars.

Veronica: Et moi je suis qui?

Keith: Veronica et tu restes ici.

Veronica: Veronica MARS. Et tu est sous calmants! Et la boîte dit de ne pas manipuler de lourds engins. Et une voiture c'est lourd.

 

Keith est irrité mais se rend.

 

Plan sur Veronica et Keith dans la voiture, devant une boîte de nuit:

 

La musique est « The Bomb » de The Pharcyde.

 

Chanson: [bruit étouffé en dehors de la boîte]

 

I just can't get enough (x2)

(Il m'en faut plus)

 

Keith: Toi? Tu restes dans la voiture.

Veronica: Et souviens toi, protège tes arrières. Enfin, médicalement parlant.

 

Keith sort doucement de la voiture et Veronica le regarde partir à travers le rétroviseur. Plan sur Keith marchant vers le début de la queue dans laquelle les gens attendent pour rentrer dans la boîte.

 

Fille dans la queue #1: T'as réussi à rentrer la semaine dernière?

Fille dans la queue #2: Nan!

 

Retour sur Veronica qui est maintenant retournée pour voir ce qui ce passe derrière elle. Elle observe alors une boîte où est écrit « VALET » dans laquelle quelqu'un glisse un papier par la fente du haut.

 

Retour sur le videur à l'entrée de la boîte.

 

Marcel: Je l'ais juste laissé entré mec, c'est tout.

Keith: Bone vous a viré parce que vous étiez beaucoup trop amical avec sa fille. Ça ne vous a pas un peu énervé?

Marcel: Non ça m'a rendu intelligent. J'ai eu assez de probèmes pour avoir juste regarder sa fille. Si Bone vous envoi à moi, il ne doit pas savoir qui était là cette nuit.

Keith: Qui était là?

 

Plan sur Keith de retour dans la voiture avec Veronica:

 

Veronica: Où on va Boss?

Keith: Déjà entendu parler d'un rappeur nommé Dime Bag?

Veronica: Papa, je pensais que tu lisais Vibe. « Shut My Boo », « Thuggin ».

Keith: De très jolies chansons, je suis sûr. Mais tu te souviens peut-être du gars que Bone a soi-disant laissé pendre à une fenêtre jusqu'à ce qu'il ait signé un contrat?

Veronica: C'était Dime Bag.

Keith: Numéro deux sur la liste. Il était là samedi soir avec son groupe de mecs.

 

Veronica grimace et gémit.

 

Veronica: Ces potos, Papa. The Eagles avaient un groupe de mecs. [ voir références culturelles ]

Keith: Bref les potos sont au Duke Hotel.

 

Keith saisi un sac en plastique noir se trouvant entre les deux sièges avant.

 

Keith: C'est quoi ça?

Veronica: Des indices. Les tickets du valet. Je me suis dis que même les kidnappeurs doivent se garer. [Keith la regarde] Je sais. Reste dans la voiture.

 

Après avoir lancé un regard vers son père, Veronica démarre la voiture. La musique se termine et plan sur Veronica appuyée sur la voiture, dans un parking souterrain. Keith se dirige vers elle.

 

Veronica: Alors?

Keith: Leur manager a dit que M. Bag est en dehors de la ville et que Dime ne me dirait rien même s'il était là. Enfin, à moins que Bone veuille le supplier.

Veronica: Qu'est-ce qu'on fait maintenant?

Keith: Plan B.

 

Keith se dirige vers le coffre de la voiture. Plus tard, on voit Veronica qui hésite entre les deux mouchards qu'elle tient.

 

Veronica: Qu'est-ce que t'en penses, le T6 ou le T9?

Keith: T9. Tu me trouves comment?

 

Keith est en combinaison. Veronica lui tend le mouchard et l'examine.

 

Veronica: Tel un humble besogneux que personne ne remarquera s'il entre par effraction dans une chambre.

Keith: Ça ira.

 

Keith sort. Veronica tient toujours le T6 et le met dans sa poche. Elle ferme la mallette.

 

Plan sur le hall de l'hôtel. Veronica est appuyée sur un mur près de la réception.

 

Veronica voix off: Quand j'ai rencontré Yolanda, je n'ai jamais imaginé qu'un an après je serais dans un hall d'hôtel en train d'attendre, pendant que mon père met sur écoute la chambre d'un rappeur pour tenter de la retrouver. Je pensais qu'un an plus tard, elle, Lilly et moi serions en train de traîner ensemble, comme on l'a fait le premier mois, en étant juste normales. Ça, c'était bien sûr avant que ce mot ne perde tout son sens.

 

* Flashback chez Yolanda *

 

Lilly, Yolanda et Veronica qui porte un gros pot de popcorns, descendent un petit escalier dont les murs sont ornés de disques encadrés.

 

Lilly: Ils sont en platine? Voilà pourquoi tu ne parles pas de ton père. C'est TuPac, il est secrètement toujours vivant.

Yolanda: C'est juste un producteur. Rien d'intéressant.

Veronica: Alors comment ça se fait qu'il est jamais là?

Bryce: Il est parti...

 

Hors de portée de vue des filles, Bryce est accroupi en bas des escaliers, près de la porte de la chambre de Yolanda.

 

Bryce: ...en voyage d'affaire pour un moment.

Yolanda: Excusez mon petit frère, c'est un petit monstre qui écoute aux portes...

 

Yolanda le pousse et recule vers sa chambre, suivie des deux amies.

 

Lilly: Ugh. Le mien est pire.

 

Veronica se tourne vers Lilly et l'observe. Bryce est délaissé en dehors dans la chambre.

 

Bryce: Je fa-Je fais un projet.

Yolanda: Fait le autre part, Bryce.

 

Yolanda ferme la porte sur lui.

 

Plus tard: jusqu'à la fin du flashback, on entend « The Girl Who Wouldn't Die » de Tsar.

 

Chanson:

« I remember her

(je me souviens d'elle)

 

The girl who wouldn't die

(la fille qui ne mourrait pas)

 

She said it wasn't true

(elle disait que ce n'était pas vrai)

 

I knew it was a lie

(je savais que c'était un mensonge)

 

People on the streets

(les gens dans la rue)

 

Would cry out if they knew

(pleureraient s'ils savaient)

 

The things that I have done

(tout ce que j'ai fais)

 

To make the dream come true

(pour que le rêve se réalise)

 

When she blew my mind away

(quand elle a fait s'envoler mon esprit)

 

All the feelings were betrayed

(tous les sentiments étaient contraires)

 

Heaven would squeeze her

(le paradis la laisserais partir)

 

Hell would release her into my brain

(l'enfer la relâcherais dans mon cerveau) »

 

Veronica et Lilly sont sur le lit de Yolanda alors que cette dernière est sur un fauteuil. Elles consultent toutes un magazine.

 

Lilly: Okay, pour mon prochain petit-ami, du type Jude Law ou du type Colin Farell?

Veronica: Prochain? Et Logan alors?

Lilly: Il est extrêmement jaloux, tout le temps, et ça commence à me taper sur le système.

Yolanda: Je sais que c'est pas très cool de dire ça mais j'aime bien qu'un homme ait un côté jaloux. Ça les rend intéressants.

Lilly: Il est tout à toi. Je vais pas à sa fête ce week end parce que j'ai pas envie qu'il devienne fou et violent à chaque fois qu'un gars me déshabille du regard, ce qui arrive tout le temps.

 

Veronica fait une grimace en sortant sa langue sur le côté et Yolanda rit.

 

Lilly: C'est pas de ma faute. Je peux pas le cacher, Dieu m'a créée fabuleuse.

Veronica: Donc si tu n'y vas pas, Yolanda et moi on va devoir faire la fête pour trois.

Lilly: Ce qui veur dire que Yolanda devra faire la fête pour deux et demi.

 

Veronica fait rouler ses yeux.

 

Lilly: Oh, mais on va toujours à ce truc de la semaine de la flotte à San Diego, pas vrai?

Veronica: Uh-huh.

Lilly: C'est la meilleure. Tous ces groupes de musique bizarre et en colère, et des centaines de marins mignons qui deviennent totallement bourrés et qui se bagarrent sur le trottoir.

 

Elles rient toutes.

 

Yolanda: Vous savez quoi? Je suis vraiment heureuse de vous avoir rencontrées les filles.

Lilly: Y a de quoi l'être. On est les meilleures.

Veronica: Um-hmm.

Lilly: Maintenant j'ai hâte d'être à San Diego. Ca va être rock'n'roll comme dockin'. (ndla: groupe de métal dur cf références culturelles )

 

Elles sont toutes joyeuses ce qui contraste avec la tête de Veronica quand le flashback prend fin.

 

* Fin flashback *

 

Dime Bag, accompagné d'autres gars, vient se plaindre à la réception.

 

Flunky: On a des problèmes là.

Réceptionniste: Que puis-je faire pour vous?

Dime Bag: Yo, z'appelez ça une suite de haut standing? Du haut standing pour chien ouais.

Flunky: C'qu'il veut dire c'est que c'est petit.

Veronica voix off: Uh-oh. On dirait que Darius Bagley aka Dime Bag et son crew rentrent à la maison plus tôt que prévu. Pas bon signe. S'ils surprennent Papa dans leur chambre...

Flunky: Ce qu'on a demandé c'est une chambre avec des grosses fesses.

Réceptionniste: Je vais vous changer ça tout de suite.

Veronica voix off: Bonne nouvelle? Ils n'attraperont pas Papa en train de mettre sur écoute leur chambre. Mauvaise nouvelle, il ne met pas sur écoute la bonne chambre.

 

Veronica retire le micro qui était dans la poche de son manteau pour le mettre dans la poche de son pantalon.

 

Réceptionniste: Okay, chambre 1411, la plus grande.

Dime Bag: Vous savez, z'auriez deux trois trucs à apprendre sur les services pour les VIP.

 

Pendant cette échange, Veronica a retiré son manteau, le pose près du comptoir de la réception et saisi un porte-bloc à pinces de ce dernier. Elle affiche un sourire étincelant.

 

Veronica: Merci beaucoup, [lisant le nom de la réceptionniste sur son badge ] Sarah. Euh, je suis Melinda, votre hôtesse d'hospitalité. Je suis vraiment désolée de la confusion. Les nouveaux employés comprennent [fait un signe de guillemets] pas toujours tout, si vous voulez bien me suivre, je peux vous mener à votre suite.

 

Sarah est perplexe mais n'intervient pas avoir remarqué les regards satisfaits des clients. La musique de Ozmomatli, « Saturday Night » commence.

 

Chanson:

 

« Dip, dive, socialise

(mets toi dans le bain, plonge, rencontre des gens)

Get ready for the Saturday Night

(prépares-toi pour le samedi soir)

Dip, dive, socialise

Get ready for the Saturday Night

Dip (dip), dive, socialise

Get ready for the Saturday Night

Dip, dive, socialise

Get ready uh »

 

Ils se dirigent vers l'ascenseur dans lequel Veronica monte la dernière et appuie sur le bouton correspondant à l'étage. Puis plan sur Veronica qui ouvre une double porte coulissante donnant sur la suite.

 

Dime Bag: Ah-hah, ouais. Tu vois c'est de ça que j'parlais, bébé.

Flunky: Ouais.

Veronica: Donc, vous avez la salle de bain, [cherchant du regard] juste par là et votre télévision, si vous avez envie de la regarder. Euh, des chaises pour s'a-s'assoire et votre, euh, le téléphone si vous avez besoin de passer un coup de fil...

 

Le téléphone est sur une table haute collée derrière le canapé. Pendant qu'elle parle, Veronica, et fixe le mouchard en dessous de la table, hors portée de vue des autres. Elle prend le téléphone pour leur montrer, bêtement, comment l'utiliser afin de cacher ce qu'elle fait vraiment.

 

Veronica: ...se trouve juste ici, [portant le téléphone à son oreille] comme ça.

Dime Bag: D'accord. C'est cool.

Veronica: Je vais demander à ce que l'on vous apporte un peu plus de...c'est du Cristal?

Flunky: Toi même tu sais, Melinda.

Veronica: Bon séjour.

 

Veronica sort avec une expression de soulagement.

 

Plan sur le parking souterrain où Keith l'attend:

 

Keith: Où est-ce que tu étais? Je n'ai pas dis-

Veronica: Pause pipi.

 

Ils entrent dans la voiture. Keith émet un grognement en s'asseyant.

 

Veronica: Comment on s'en sort?

 

Keith ouvre un ordinateur portable et active le mouchard.

 

Keith: Je pense qu'on est connectés.

Voix de femme: Ils nous ont offerts ce surclassement, et toi tu regardes juste le golf comme un vielle foulque.

Voix d'homme: [de loin] Ça se termine dans dix minutes.

Veronica: Attends, laisse moi voir ça.

 

Veronica tape quelque chose sur le clavier. C'est le transmetteur du T9 qui est maintenant connecté. On entend d'autres voix, hors de l'écran.

 

Dime Bag: [à travers le transmetteur] Yo mec, cette hôtesse d'hospitalité nous a menti sur le cristal, mec!

Flunky: Et elle est bonne!

Dime Bag: Si tu les aime squelettiques.

 

Keith porte lentement son regard vers Veronica, l'air abattu alors que le rappeur et son ami rient.

 

Veronica: [anticipant] Juste...s'il te plaît pas de question.

Dime Bag: [hors écran] Yo mec, elle a laissé la clé pour le minibar, mec?

Veronica: Et maintenant?

Dime Bag: [hors écran] On a besoin de boissons. Maintenant faut faire monter des meufs-

 

Keith ferme l'ordinateur portable, coupant la transmission.

 

Keith: Il faut que je fasse en sorte que M. Hamilton le supplie.

 

Veronica sort ses clés.

 

Veronica: [plissant ses yeux] Je ne suis pas squelettique. [Keith la regarde] Je ne le suis pas.

 

Plan sur la maison des Echolls:

 

De nombreuses photos de Lynn et Aaron, encadrées, sont posées sur la longue surface d'un piano. Aaron et Logan, tout deux en costumes sombres, arrivent dans la pièce, venant d'un corridor. Logan refait son col.

 

Aaron: Logan, je crois que j'ai une idée précise de ce qui se passe dans ta tête.

 

Ils arrivent devant la porte d'entrée. Logan fixe Aaron, un moment, puis se reconcentre sur son noeud de cravate. Aaron pose ses mains sur les poignets de la porte et fixe son fils.

 

Aaron: Je sais que tu me rends coupable de la mort de ta mère. C'est pas grave. Notre mariage a eu de très bons hauts et quelques [théâtralement] mauvais bas. Et je sais que cette carapace d'homme fort que tu t'es faites, c'est juste ta manière de te protéger. Mais on va passer un marché, d'accord? A partir de maintenant, on va former une équipe. On rend les armes maintenant, Logan. [doucement] C'est ce qu'elle aurais voulu.

 

Logan, en ayant fini avec sa cravate, regarde son père de manière impassible. Il met délibérément ses lunettes de soleil noires et fais un signe de paix en levant son index et son majeur. Aaron fait un bref signe de la tête, affirmatif, puis ouvre la porte. Logan sort en premier puis s'arrête, puis entend le clic d'un appareil photo. Il enlève ses lunettes et regarde autour. Il repère le paparazzi derrière un rocher. Le visage de Logan change alors d'expression pour afficher une grimace de rage et court vers l'intrus. Ce dernier prend peur et s'enfuit.

 

Aaron: Logan!

 

Le photographe arrive à la grille d'entrée, suivi de près par Logan. Une foule se trouve de l'autre côté de la barrière. Le photographe tente de l'escalader mais Logan l'attrape par derrière.

 

Logan: Une photo, mec, hein?

 

Logan, tout en tenant l'appareil photo, le pousse en arrière suffisamment fort qu'il atterrit parterre, sur son dos.

 

Logan: Tu veux du vrai? Voilà une exclu pour toi!

 

Logan lève l'appareil et le lance violemment sur le sol.

 

Photographe: Hey, cet appareil vaut mille dollars!

 

Tout en ayant un mouvement de recul au cas où Logan l'attaquerai à nouveau, le photographe reste assis et tente de récupérer tous les morceaux de son appareil. Aaron arrive rapidement en tentant d'éviter toute représailles de la part de son fils.

 

Aaron: Logan! Ça suffit!

Logan: Tu sais ce que maman aurait voulu! Elle aurait voulu que tu ne couches pas avec toutes ses amie. Elle aurait voulu que tu t'occupes autant d'elle que de sa carrière. Alors d'accord, Papa, soyons honnêtes. Peut-être qu'on regrette tous les deux de ne pas s'être mieux comportés. Mais si elle est partie c'est uniquement de ta faute.

 

Logan lève ses mains au ciel, montrant qu'il s'est calmé et part. On entend la foule marmonner alors qu'Aaron le regarde partir. Puis il se retourne vers le photographe qui se relève.

 

Photographe: Qui va payer pour mon appareil?

Aaron: Vous savez quoi. Je m'en occuperais aussitôt que j'aurais enterrer ma femme. [s'adressant à la foule] Salut tout le monde! [soulevant ses deux mains et faisant bouger ses doigts] Le spectacle vous plaît, hein?

 

Aaron se retourne et se dirige vers la maison.

 

Plan sur Bryce, dans une salle de cours:

 

Il s'exerce à une sorte d'expérience scientifique impliquant à faire couler de l'eau dans un aquarium, rempli de terre et de plantes. Il a l'air satisfait du résultat. Veronica entre.

 

Veronica: On m'a dit que tu avais EPS à cette heure-ci.

Bryce: J'ai laissé tombé pour des cours particuliers.

Veronica: Des cours particuliers de sable?

Bryce: Ingénierie civile. Maquette de l'érosion du sol dans un...contexte urbain.

Veronica: Cool. Je suis...

Bryce: Veronica. Je me souviens.

Veronica: J'aide juste mon père a récolté des infos en plus, tu sais, pour voir si on peut retrouver la trace de Yolanda.

Bryce: Retrouver sa trace? Comme si elle était juste perdue ou quelque chose comme ça. Quelqu'un l'a kidnappée. Une des personnes dont la vie importe peu sur qui a Bone a marché sur les pieds pour arriver au top. Quoiqu'il arrive à Yolanda, c'est de sa faute.

Veronica: Il veut désespérément la retrouver.

Bryce: Hmm. Alors où est la Police? Il a honte de moi, tu sais. Il était emprisonné durant un tiers de ma vie mais c'est moi qui l'embarasse. Gagnant du Concours de Sciences de l'Etat deux années de suite mais je suis faible. C'est pour ça que vous n'étiez plus amies? Vous avez appris que notre père était en prison?

Veronica: Je ne le savait même pas. Elle ne parlait jamais de ton père.

Bryce: Donc, vous vous êtes juste perdues de vue. C'est vraiment dommage. Elle vous appréciait beaucoup.

Veronica voix off: Et je l'appréciais.

 

* Flashback à la fête de Logan *

 

La musique est « Hey Ma » de Cam'Ron.

 

Chanson:

« Look at the Range man

(matte le Range [ndla:Range Rover], mec)

I got a whole new game plan

(j'ai une toute nouvelle stratégie)

Looked and said that's nothing but game Cam

(tout le monde a vu et dit que ce n'est que le plan de Cam)

She was right; she was up in the Range man

(elle était bonne; elle est monté dans mon Range mec)

Dropped her off at the L, now I'm flippin' the cell

(je l'aie déposée au L, maintenant je me barre de la cellule)

That's right I had to call up L

(C'est ça, je devais appeler L)

Yo L, what up, I hit, what else, plus dome, say word

(Yo L, quoi de neuf, je fais des hits, quoi d'autre, des dômes, vas-y dis le)

And we got it on tonight

(et on va mettre le feu ce soir)

Hey Ma, what's up, let's slide, all right, all right

(Hey ma, quoi de neuf, vas-y bouge, voilà, voilà)

And we get it on tonight

You smoke, I smoke, I drink, me too, well good

(Tu fumes, je fume, je bois, moi aussi, très bien)

Cause we gon get high tonight

(Parce qu'on va planer ce soir)

Get droops, got Coups, got Trunks, got juice, all right

(Laisses-toi faire, prend des coupes, prend des *Trunks*, prend du jus, voilà)

Cause we gon take a ride tonight

(Parce qu'on va aller faire un tour ce soir)

So ma, what's up, let's slide, all right, all right

And we gon get it on tonight »

 

Logan, Yolanda, Duncan et Veronica sont assis autour d'une table basse, en jouant aux cartes. Logan rigole alors que quelque chose tombe dans son verre. Il prend le verre.

 

Logan: [Ivre] Cette fille assure à ce jeu.

Duncan: Tu la laisses gagner.

Logan: Ouais, ou peut-être que c'est pour qu'elle me fasse boire et abuse de moi.

Yolanda: Dans tes rêves.

 

Logan boit puis dépose son verre.

 

Veronica: Attention Logan, Lilly est juste malade, elle n'est pas morte.

Logan: malade, mes fesses! Elle se fout de ma gueule. [petit rire] Elle t'as parue malade tout à l'heure D.?

Duncan: Hey, laisse moi en dehors de ça. [A Veronica] On doit te ramener chez toi. Tu te rapelles la dernière fois, le bal de promo?

 

Veronica, sur les genoux de Duncan, grimace en signe d'approbation. Elle commence à se lever en faisant à Yolanda une bise dans les airs des deux côtés.

 

Veronica: Je dois y'aller. Yo.

Yolanda:A plus tard, V.

 

Veronica et Duncan partent, laissant Logan et Yolanda en train de jouer et se dirigeant vers les escaliers.

 

Duncan: Alors, Yolanda a l'air cool.

Veronica: Oh vraiment? J'ai un bon flair.

 

Ils sont au milieu de leur descente des escaliers lorsque Veronica s'arrête.

 

Veronica: Oh, mince, mon sac. Je reviens tout de suite.

 

Duncan continue de descendre alors que Veronica remonte en courant les escaliers.

 

Veronica: Hey, si vous êtes toujours conscients, vous auriez pas vu mon-

 

Lorsqu'elle atteint la première marche des escaliers, Veronica s'arrête brusquement, choquée par ce qu'elle voit. La musique s'arrête. Logan et Yolanda s'embrassent. Ils semblent tous les deux apprécier.

 

Plan sur Neptune High:

 

Lilly et Veronica avancent dans le hall bondé d'élèves.

 

Lilly: Ils ont quoi?

Veronica: Je n'ai regardé qu'une seconde. Laisse moi en parler à Yolanda.

Lilly: Je ne connais pas de Yolanda, et toi?

 

Veronica regarde Lilly, en plein désarroi.

 

* Fin du flashback *

 

Veronica sort et laisse Bryce vaquer à ses occupations.

 

Keith: [hors écran] On sait qu'il a un mobile...

 

Plan sur un bureau chez les Hamilton:

 

Bone est debout, les mains posées sur son bureau, à côté de lui se trouve Keith. De l'autre côté du bureau se trouve Vanessa, debout et anxieuse.

 

Keith:...Il était en boîte ce jour là et ne veut pas me parler. C'est la meilleure piste qu'on ait pour le moment et nous devons savoir ce qu'il sait.

 

Bone reste perplexe.

 

Vanessa: [impatiente] Percy, il ne s'agit pas de tes affaires, il s'agit de ta fille...

Bone: Ecoute, je...je sais qu'il s'agit de ma fille.

 

Il saisit le téléphone fixe et compose un numéro, mécontent.

 

Réceptionniste: [hors écran, au téléphone] Villa Marquis. En quoi puis-je vous aider?

Bone: Chambre 1411.

Réceptionniste: [hors écran] Un moment.

 

Bone s'enfonce sur sa chaise. Le morceau « Living it up » de The League est joué. La caméra alterne le visage des deux interlocuteurs, au fur et à mesure que chacun parle.

 

Dime Bag: Yo, qu'est-ce qu'y a? Dime Bag j'écoute.

Bone: C'est moi, Hamilton.

Dime Bag: Whoa hohoho. J'ai entendu dire que t'avais un petit problème personnel.

Bone: Mec, écoute, J-j-je t'appelle juste pour voir si tu sais quelque chose pour Yolanda.

Dime Bag: Yolanda, hein? Je sais peut-être un petit truc sur ça. Pourquoi, c'est quoi l'histoire?

Bone: Ecoute, mec, qu-quoi qu'il ai pu se passer c'était entre toi et moi-

Dime Bag: Bones, je veux juste t'entendre me supplier et je te dis où elle est. C'est ma version de moi te pendant au dessus de la fenêtre.

Bone: Merde, mec.

Dime Bag: At-attends, une seconde, Bone. Dire « Merde, mec » c'est pas supplier.

 

Bone puise son courage de la photo qu'il tient entre ses mains de lui et Yolanda étant très jeune enfant.

 

Bone: Dime Bag, mec. C'est ma fille. Si tu peux m'aider à la retrouver...alors je t'en supplie.

Dime Bag: On aurait presque dit une petite bonne femme, Bone. Mais tu sais quoi? Pour être franc. Je ne sais rien du tout sur Yolanda. Je veux dire je l'ais peut-être vu pendant une minute en boîte, mais c'était tout. D'accord? Alors pourquoi tu ne retourne pas pleurer et me laisse tranquille, petite tapette.

 

Bone est enragé et raccroche violemment, cassant quelque chose au passage.

 

Keith: Attendez, attendez. C'est calme.

 

L'ordinateur portable de Keith est posé sur le bureau, ils écoutent.

 

Dime Bag: T'aurais dû entendre cet idiot pleurer. [En caricaturant] « Yo, Dime Bag, mec, c'est ma fille ». On aurait dit une tapette.

Flunky: Hey, en tout cas elle est bonne, mec. Ca me dérangerais pas de l'avoir enfermée quelquepart, tu vois ce que je veux dire.

Bryce se promène au fond de la pièce et écoute, pas remarqué par les adultes.

 

Dime Bag: Mec, y'a pas une meuf que tu trouves pas bonne. Mais ce serait bien quand même, hein? La petite « Miss Princesse » de Bones enfermée quelque part, disponible n'importe quand, hein, je veux dire si c'était possible, pas vrai?

 

Bone est à bout et referme l'ordinateur. Il se lève, respire profondément puis s'aperçoit de la présence de Bryce.

 

Bone: Qu'est-ce que tu regardes garçon?

 

Bryce fixe son père un instant puis se retourne et quitte la pièce.

 

Plan sur la chambre de Veronica:

 

Les tickets de parking récupérés sont étalés sur son bureau. Veronica est sur son ordinateur portable alors que Wallace trie les tickets.

 

Wallace: Regarde moi tous ces tickets de parking. Hey, je pensais qu'être détective privé c'était photographier des mecs et embrasser des veuves sexy.

Veronica: Les veuves sexy ça vient plus tard. [remarque quelque chose d'intéressant sur son ordinateur] Hey!

Wallace: Quoi?

Veronica: Bloom. Mon père a parlé avec un certain Sam Bloom mais...il est en chaise roulante.

 

Sur son ordinateur, Veronica consulte le dossier des Bloom. Le premier paragraphe est sur la division des véhicules à moteur. Pour Benjamin Bloom il est écrit: « 15-08-2004 - Avertissement - Rodant, signalé par les voisins », pour Rebecca Bloom: « 30-05-1995 - Amende 150$ - Garée à moins de 10 pas d'une bouche d'incendie ». En dessous, figure le détail des abonnements de Samuel Bloom, qui bizarrement sont identiques à ceux de Mackenzie dans l'épisode 111 Silence Of The Lamb.

 

Wallace: Benjamin Bloom. C'est ressemblant mais pas de-

Veronica: Tiens bien le cigare, j'ai pas fini.

 

Elle consulte ensuite la page des détails personnels. Samuel Bloom est né le 22 novembre 1961 et sa femme Rebecca dont le nom de jeune fille est Leibovitz est née le 1er juillet 1965. Plus bas, leur fils, Benjamin (qui a au moins une soeur mais dont on ne voit pas le détail) est né le 10 juin 1985.

 

Veronica: Monsieur Sam Bloom a un fils nommé Benjamin qui était au club la nuit où elle a disparue. Je vais prendre le cigare là.

 

Plan sur la maison des Echolls:

 

La veillée pour Lynn se déroule. Il y a des fleurs partout et des gens vêtus de costumes sombres errent sans but. Logan arrive, saluant théâtralement des personnes au hasard...

 

Logan: [à un homme aux cheveux gris] Merci d'être venu.

Homme: Je vous en prie.

Logan: Cela représente beaucoup pour notre famille.

 

Logan lui sert la main avec enthousiasme, et un peu trop longtemps.

 

Logan: Merci. [en voyant une femme, il émet un bruit de déclic et la pointe du doigt en imitant un revolver] Ça fait plaisir de vous voir.

Femme: Logan.

Logan: C'est bon d'avoir des amis qui vous entourent.

 

Elle prend sa main et lui fait une bise sur la joue.

 

Femme: Toutes mes condoléances.

Logan: C'est bon d'avoir des amis qui vous entourent.

 

Il va vers un couple beaucoup plus âgé. En simulant être sérieux, il prend la main de la femme.

 

Logan: Mon père vous remercie.

Femme âgée: Je vous en prie.

Logan: Ma mère vous remercie. [pause] Je vous remercie. ( cf références culturelles )

 

Logan se déplace une fois de plus, en soupirant profondément pour ajouter à sa comédie. Il semble prendre la tragédie plutôt bien. Il apperçoit un autre convive et se précipite vers lui, mettant ses mains sur les épaules de ce dernier, face à lui et sourie.

 

Logan: Je suis content que vous soyez là.

 

Alors qu'il lui sert la main, il est possible d'apercevoir que Logan tient quelque chose dans sa main gauche.

 

Homme: [qui reste un peu interloqué] Merci.

 

Puis il se dirige ailleurs, en soufflant et en jouant avec l'objet qu'il a entre ses mains, un briquet, qu'il ouvre et referme. Plan à l'extérieur, sur la piscine, près de laquelle Harvey Greenblatt, l'agent d'Aaron, parle intensément avec ce dernier. Logan sort de la maison, et pour la première fois, semble vraiment concerné par la discussion qui se tient devant lui.

 

Harvey: ...Aaron, c'est un peu bizarre, mais, euh, le studio n'a pas arrêter d'appeler. Ils ne peuvent pas attendre plus longtemps. Maintenant je sais que c'est un moment difficile, mais on ne veut pas qu'ils recherchent quelqu'un d'autre et, euh, je pense que je devrais juste les appeler, conclure le marché, juste pour être sûre.

Aaron: Bon Dieu, Harvey, ce sont les funérailles de ma femme.

Logan: [dur] Alors Harve.

 

Harvey se retourne et voit Logan.

 

Logan: Salut.

 

Harvey fait un signe de la tête et sourit et Logan laisse échapper un rire.

 

Logan: Vous pensez que la prochaine fois qu'on aura genre des funérailles, ICM nous laissera emprunter la salle du conseil. Vous savez, comme ça pas de déplacements nécessaires pour les négociations. J'en sais rien, c'est juste une idée.

 

Harvey fixe Logan, inconfortablement. Logan se rapproche et semble s'adresser à Harvey, mais finalement il regarde Aaron.

 

Logan: Je peux t'apporter quelque chose? Mimosa? Amuse-gueule? [amèrement] Un mouchoir?

 

Logan se retourne et repart vers la maison. Harvey soupire bruyamment puis se retourne vers Aaron.

 

Harvey: Écoute, je-je suis désolé, je...C'est un moment horrible pour ça mais...nous ne voulons pas que le studio se tourne vers quelqu'un d'autre-

Aaron: Harvey! [lève un doigt en l'air] Je ne sais pas s'il y a d'autres manières de te dire cela mais...Je ne veux pas que tu négocies ce contrat pour moi. En fait, je ne veux plus que tu me négocies aucun contrat.

 

Aaron tapote le bras d'Harvey et rentre chez lui.

 

Harvey: Est-ce que tu me vires?

 

Aaron s'arrête au niveau de la porte et se retourne vers Harvey.

 

Aaron: Non, je ne te vires pas. J'arrête le business. C'est fini pour moi.

 

Aaron lève les deux mains au ciel et rentre chez lui laissant derrière lui un Harvey étonné.

 

Plan sur la chambre de Logan:

 

Sur le large écran plat Wega, sur lequel un post-it est collé sur le bas avec un texte se finissant par « LOT J », on voit que se déroule une partie d'un jeu vidéo du genre de Zelda.

 

TV: Votre état de santé est critique.

 

Logan est assis sur le bord de son lit, concentré sur le jeu. Il a enlevé sa veste de costard et a défait un peu son noeud de cravate. Quelqu'un toque à la porte puis on voit Duncan entrer.

 

Duncan: Qu'est-ce que tu fais?

Logan: J'essaie d'avoir cette amulette magique mais ça demande de la concentration donc si tu pouvais baisser d'un ton.

Duncan: Logan. C'est la réception des funérailles de ta mère. Peut-être qu'on devrais-

Logan: Ce n'est pas la réception de ma mère. C'est sa réception à lui. Donc si tu veux manger du crabe à la crème et discuter du magazine « Variety » d'aujourd'hui, te gênes pas, mec. Merci d'être venu, ça représente beaucoup pour notre famille.

Duncan: Logan, je suis ton ami, mec et je commence à m'inquiéter un peu.

 

Logan arrête finalement de fixer l'écran et rit, en lançant sa manette par terre.

 

Logan: Et maintenant je suis mort.

 

Duncan n'est pas rassuré. Logan tape entre ses mains.

 

Logan: Tout ça n'a aucune importance, mec, t'inquiètes pas.

 

Logan se lève de son lit et se dirige vers une commode se trouvant près de la fenêtre.

 

Duncan: De quoi est-ce que tu parles?

 

Logan sort le briquet de sa poche et recommence à jouer avec, tout en s'appuyant sur la commode et en fixant une photo de sa mère et lui.

 

Logan: Tu savais que le père de ma mère a combattu dans la guerre de Corée?

 

Duncan secoue la tête.

 

Logan: Euh. Et bien il a eu ce briquet à Séoul. Il l'a gardé même quand il a été capturé. Lui et ses potes se sont échappés et il l'a fait gravé.

 

Logan lance le briquet à Duncan qui le rattrape avec une main. Il regarde dessous. On peut y lire « FREE AT LAST » (= finalement libre).

 

Logan: Et il se trouvait toujours dans son sac à main. Mais elle l'a laissé sur sa coiffeuse la nuit où elle a disparue. [en voyant que Duncan ne saisit pas] C'est un signe.

 

Duncan ne comprend toujours pas.

 

Logan: Tu sais, mec, aller, je veux dire, elle détestait tout ça, elle le détestait. [rire] Ils n'ont pas retrouver de corps parce qu'elle n'est pas morte.

 

Logan reprend le briquet à Duncan et le tient en l'air.

 

Logan: Elle s'est juste échappée.

 

Logan rit encore mais Duncan sérieusement inquiet pour son ami.

 

Plan sur le bureau de Sam Bloom:

 

Sam est derrière son bureau.

 

Sam: Non! Pour autant que je sache, Ben ne traîne pas dans des Clubs de Hip Hop.

 

Keith se tient devant son bureau.

 

Keith: Alors pourquoi il était là bas? Il était en boîte le soir où Yolanda a disparue.

Sam: Et bien, j-je suis sûr qu'il doit y avoir une explication.

Keith: Vous saviez qu'il s'est fait réprimandé le mois dernier? Un voisin a appelé pour avertir que quelqu'un surveillait la maison des Hamilton. Qu'est-ce qu'il a pensé de la fusillade?

Sam: Il était outragé. Que voulez-vous qu'il ressente d'autre?

Keith: Où est-il maintenant, M. Bloom?

Sam: Il est à USC (ndla: University of South California). Mais vous ne le trouverez pas. Lui et quelques amis sont allés au Mexique faire une randonnée. Il n'est pas joignable.

Keith: Si vous avez des nouvelles de lui, faites le moi savoir.

 

Keith part. Sam paraît inquiet.

 

Plan sur Mars Investigations:

 

Veronica est a son bureau alors que Keith arrive.

 

Veronica: Salut Papa. T'as trouvé Benjamin Bloom?

Keith: Non, mais son père avait l'air étonné quand je lui ais demander comment il allait. Comment se porte ton langage d'étudiante appartenant à une confrérie?

Veronica: Super bien! Pourquoi?

 

Plus tard. Veronica est au téléphone.

 

Veronica: Bonjour, est-ce que Ben est là? Oh, est-ce que tu es son colocataire? Cool. Hum, salut, moi c'est Lisa, j'ai rencontré Ben le semestre dernier à cette soirée bingo sur la plage.

 

Keith lui fais signe de continuer.

 

Veronica: Ouais, c'est une histoire ennuyeuse. Mais, euh, j'ai besoin de parler à Ben de quelque chose impliquant [cherche une idée] des morpions et j'ai entendu dire qu'il allait au Mexique avec quelques gars. [écoute] Oh. [une fois de plus] Vraiment? Euh, merci.

Keith: Des morpions?

Veronica: Pas de Mexique. Le colocataire a dit qu'il agissait un peu bizarrement ces derniers temps mais il est parti seul la semaine dernière. Mais il a dit qu'il a vu quelque chose sur son bureau. Un numéro de confirmation d'un hôtel à Vegas.

 

Keith décroche le téléphone et compose un numéro.

 

Keith: Tom Decintio s'il vous plaît. [pause] Tom! Keith Mars. Comment est Vegas? [écoute] Ouais, ouais, là j'ai quelqu'un à trouver là bas et il est peut-être passé chez toi en coup de vent.

 

Veronica met son bloc-note sous les yeux de Keith.

 

Keith: Benjamin Bloom, permis 4-P-C-1-0-7-5. Il est peut-être dans un des hôtels. Merci.

 

Keith met fin à l'appel et regarde Veronica, qui soupire fortement. Keith se perche sur le bord du bureau, près de Veronica, puis met une main sur son épaule afin de la masser.

 

Keith: T'as fais des heures supplémentaires pour ce cas, ma fille. Hmm. Tu m'as dit que c'était une amie ou quelque chose dans le genre?

Veronica: Hmm, quelque chose dans le genre.

Veronica voix-off: C'est quoi déjà ce mot pour « presque amies »?

 

Keith se lève pour pouvoir masser ses deux épaules.

 

* Flashback *

 

Devant le lycée, Yolanda court pour rattraper Veronica, qui continue de marcher, forçant Yolanda à la suivre.

 

Yolanda: Veronica! Est-ce que tu pourrais parler à Lilly? J'ai entendu ce que Logan a dit à propos de l'autre soir et c'est totalement faux. Je n'ai rien fait.

Veronica: J'ai tout vu, Yolanda.

 

Veronica s'arrête et regarde Yolanda.

 

Yolanda: On ne faisait que parler, tu sais, et puis comme ça il m'a embrassé. L'histoire selon laquelle je me serais jetée sur lui? Je ne ferais jamais ça. S'il te plaît, fais lui comprendre.

Veronica: J'en sais rien, parfois elle est vraiment-

 

Le klaxon d'une voiture se fait entendre. Lilly est dans sa voiture, avec au moins une autre fille à l'arrière. Lilly protège ses yeux contre le soleil en appuyant une main sur son front, en guise de casquette.

 

Lilly: Veronica! Dépêche-toi. San Diego nous attend.

 

Veronica se retourne et sourit à Lilly.

 

Lilly: Tu viens ou pas, Veronica? Tu viens ou pas?

Yolanda: Je te jure, il m'a embrassé. Ça n'a pas cherché plus loin. J'ai pas envie de tout gâcher maintenant.

 

Lilly, impatiente, klaxonne encore une ou deux fois. Veronica regarde en arrière vers Lilly, qui lui fais un signe pour savoir ce qu'elle a décidé. Veronica se retourne vers Yolanda.

 

Veronica: Tu aurais dû mieux anticiper.

 

Veronica se retourne et se dirige vers la voiture de Lilly.

 

Veronica voix-off: Dois-je dire à mon père que sa fille complètement non-conformiste a cédé à la pression et a laissé tombé une personne totalement cool toute seule, dans un nouveau lycée?

 

* Fin flashback *

Bone entre à Mars Investigations.

 

Bone: Hey, il faut qu'on parle.

 

Plan sur le bureau de Keith:

 

Bone lui tend un papier sur lequel figure une note.

 

Bone: C'est arrivé il y a une heure. Ils veulent un demi million si je veux pouvoir revoir Yolanda un jour.

Keith: Ok, je sais que c'est dur à croire mais cette note à ce stade c'est vraiment une bonne nouvelle. [examinant la note] C'est étrange.

Bone: Étrange comment?

Keith: Et bien, habituellement vous recevez la demande de rançon et ils vous précisent les détails à la dernière minute pour ne pas risquer de se faire avoir mais ce gars, il nous dit tout. L'heure, le lieu...

Bone: C'est parce qu'il est stupide, mec. Regardez au tout début.

Keith: [lit] Si vous voulez revoir la petite Miss Princesse à la maison...

Bone: Ouais, c'est ce qu'on a entendu sur le mouchard. « Petite Miss Princesse ». C'est Dime Bag. Hey, si je ne récupère pas ma fille, quelqu'un va mourir.

 

Keith approuve par un mouvement de tête.

 

Plan sur le bureau de Bone, chez lui:

 

Il emplit une mallette d'argent liquide alors que Keith entre.

 

Keith: C'est tout l'argent?

Bone: Cinq cent mille plus le GPS et le dye pack (ndla: c'est une mini bombe inoffensive qui explose en étalant de la peinture pour que les billets ne soient plus utilisable) à l'intérieur. Ces bâtards ne pourront même pas faire le tour du quartier.

Keith: Écoutez, M. Hamilton, je sais qu'on en a déjà parlé mais je pense qu'il faudrait avertir la Police.

Bone: Et je vous ais déjà dit que la Police ne me sera d'aucune utilité. J'ai ma propre justice juste là.

 

Trois hommes baraqués se trouvent alors derrière Bone. Keith soupire en signe de frustration.

 

Keith: Écoutez. Ce n'est pas la bonne manière de procéder. Si vous tenez à votre fille vous ferez appel à la Police.

Bone: Hey, si les flics sont si bons, pourquoi vous n'en êtes plus un, hein?

Keith: M. Hamilton. Je ne peux pas participer à cela.

Bone: Alors vous avez fait votre part du contrat. Le chèque est déjà envoyé.

 

Bone tend la mallette à un de ses hommes.

 

Bone: Charges moi ça. On bouge.

 

Keith les regarde mécontent et se retourne vers Vanessa, qui est debout derrière lui. Elle secoue la tête pour montrer qu'elle ne peut rien faire de plus et il fais un signe de la tête montrant qu'il comprend.

 

Veronica: [hors écran] Je croyais que tu avais été viré.

 

Plan sur une rue de Neptune:

 

Il pleut beaucoup. Keith a son bras autour de l'épaule de Veronica, la tenant près de lui alors qu'ils partagent un même parapluie et marchent dans la rue.

 

Veronica: Pourquoi est-ce qu'on est là?

Keith: On essaie de sauver cette fille. C'est soit le kidnappeur le plus bête au monde ou alors le plus intelligent. Je veux dire, il donne le point de rendez-vous en avance et c'est le pire endroit possible. Il n'y a pas d'échappatoire. On peut le surveiller de partout. Je veux dire, s'enfuir avec l'argent sera impossible.

 

Veronica semble avoir une idée alors qu'elle observe la pluie, les gens qui se couvrent et l'eau qui coule sur le sol vers les égouts.

 

Veronica: Peut-être pas totalement impossible.

 

Plan sur Veronica qui rejoint Keith dans la voiture avec un sac plastique rempli de petits canards en plastique jaune. Keith en prend un.

 

Keith: Ah, Veronica...Tu te raccroches vraiment à n'importe quoi.

Veronica: Rends-toi utile. Mets-les en rang.

 

Veronica démarre la voiture. Retour sur la rue où Bone fait les cent pas. Puis retour sur Veronica et Keith, dans la voiture, utilisant le traceur.

 

Veronica: T'as un signal?

Keith: Ouais, prend à droite.

 

Retour dans la rue, Bone patiente. Il fait un signe de la tête à ses hommes qui sont postés autour de la rue. Son téléphone sonne. Il le sort de sa poche.

 

Bone: Ouais.

 

La voix au téléphone est déguisée numériquement.

 

Voix: Vous voyez le taxi en haut de la rue?

 

Il y a en effet un taxi à l'arrêt.

 

Bone: [regarde] Ouais, je le vois. J'ai l'argent.

Voix: Dirigez-vous vers la poubelle à l'angle de la rue. Vous y trouverez un ballon de football en plastique.

 

Bone le récupère.

 

Bone: Je l'ais.

Voix: Vous pouvez garder votre argent. A la place mettez votre bague qui vaut un quart de million que vous aimez tant montrer pour vous vanter à l'intérieur du ballon et jetez-le à travers l'égout. Je vous observe. Le taxi ne s'avancera pas à moins que vous n'ayez fait cela. Faites-le maintenant.

 

Bone retire sa bague et la met à l'intérieur du ballon à travers une fente faite à cet effet et le laisse tomber dans les égouts.

 

Bone: D'accord, c'est fait. Et maintenant quoi?

 

Le taxi avance. La voix est remplacée par la tonalité du téléphone.

 

Bone: Allo! Allo! [pointant du doigt pour ses hommes] C'est cette voiture. Chopez cette voiture.

 

Armés, ils se précipitent vers le taxi. Ils ouvrent les portières arrière, c'est vide.

 

Bone: Où est-elle? [frappant sur le toit de la voiture] Putain.

 

Ils observent stupéfiés les alentours.

 

Plan sur un collecteur d'eaux pluviales:

 

Les petits canards en plastique en sortent. Bryce les observe, confus mais sourit lorsqu'il aperçoit le ballon de football. Il l'attrape.

 

Veronica: Salut, Bryce.

 

Bryce est surpris de voir Veronica à côté de lui. Il se retourne et voit que Keith n'est pas loin derrière elle.

 

Bryce: Comment vous m'avez trouver?

Veronica: La personne qui a organisé tout ça était soit très bête soit très intelligente.

 

Veronica ramasse un des canards et en sort un mouchard.

 

Veronica: Tu es très intelligent.

Bryce: Ouais, toi aussi.

 

Plus tard, alors qu'ils séloignent du collecteur d'eaux pluviales. Keith marche derrière eux, pendu à son téléphone.

 

Veronica: Alors elle n'a jamais été kidnappée?

Bryce: Non. Elle s'est juste enfuie.

Veronica: Comment tu sais?

Bryce: Elle pense toujours que je ne suis pas dans le coin mais j'entends des choses.

Veronica: Tu écoutes toujours aux portes, hein?

Bryce: Elle était au téléphone et parlait de rejoindre quelqu'un en boîte, s'enfuir pour toujours. J'étais dans son coffre quand elle a quitté la maison de Gabrielle pour aller à L.A.. J'ai ramené la voiture, je l'ais mise en scène pour faire paraître un kidnapping et voilà.

Veronica: Bon Dieu, Bryce, pourquoi?

Bryce: Fais-moi confiance. Tu ne comprendrais pas.

Veronica: Mais Yolanda, est-ce qu'elle va bien?

Bryce: D'après ce que je sais. Je pense qu'elle a essayé d'attirer l'attention de mon père. Là je lui ais peut-être un peu volé la vedette.

Keith: [au téléphone] Alors elle va bien. [pause] C'est pas vrai. Merci Tom. Alors voilà ce qu'on vas faire.

 

Plan sur la maison des Hamilton:

 

Bone est assis avec sa tête entre ses mains alors que Vanessa fait les cent pas. Bryce entre, suivi de Keith et Veronica.

 

Vanessa: Bryce? Où est-ce que tu étais?

Keith: Mme Hamilton, M. Hamilton, je pense que Bryce veut vous dire quelque chose.

 

Bryce pose la bague sur la table basse en verre.

 

Bryce: T'as perdu ta bague.

 

Bone la ramasse et la scrute.

 

Keith: Votre fille n'a pas été kidnappée. Elle s'est juste enfuie. Bryce est celui qui a écrit la note.

Bryce: [sous le regard étonné de ses parents] Et bien, tu peux être en colère, Papa. Mais tu ne peux pas dire que je suis faible.

Bone: Non. Je crois que je ne peux pas.

Vanessa: Bryce, mon Dieu, où est Yolanda?

Keith: Regardez par vous même.

 

Keith s'avance avec son ordinateur portable.

 

Keith: Elle peut vous voir. Le sténopé en haut de l'écran est une caméra.

 

Keith installe son ordinateur sur la table. Yolanda apparaît sur l'écran accompagnée d'un garçon se trouvant derrière elle.

 

Yolanda: Man? Papa. Voilà la bonne nouvelle. Je vais bien. Et je suis mariée maintenant.

Vanessa: Quoi?

Yolanda: Je suis Mme Benjamin Bloom. C'est pourquoi je vous le dit d'ici parce que tant que vous les gars et les Bloom... ne vous réconciliez pas, on ne reviendra pas.

Bone: Ok, regardes moi mon bébé. Combien de fois dois-je te dire que je n'ai pas ordonné cette fusillade.

Yolanda: Tu laisses tout le monde penser le contraire parce que ça te donne du crédit. Ne t'en fais pas, ça n'a fait que nous rendre moi et Bryce, enfants d'un gangster.

 

Bone lève les yeux vers Bryce.

 

Yolanda: Donnes-nous ta bénédiction. Et, euh, on reviendra à la maison. Après la lune de miel.

 

Bone se gratte la tête, signe qu'il n'est pas très d'accord pour s'exécuter.

 

Yolanda: Alors très bien, sois comme ça.

 

Yolanda se recule de l'écran, et éteint la caméra.

 

Plan sur la chambre de Veronica:

 

Veronica tient son ordinateur portable, sa webcam activée et sur l'écran, on voit la même chambre d'hôtel à Las Vegas. Yolanda apparaît alors sur l'écran.

 

Yolanda: Veronica? C'est toi? Comment as-tu...

Veronica: Je voulais juste te dire félicitations pour ton mariage et que je suis désolée. J'aurais dû me comporter en une meilleure amie.

Yolanda: Veronica, si j'avais été à ta place, j'aurais fait la même chose.

 

Quelqu'un toque à la porte d'entrée. Plan sur Veronica avançant dans l'obscurité pour rejoindre la porte. C'est Logan, qui a les bras croisés sur lui.

 

Veronica: [perplexe] Logan, qu'est-ce que tu fais ici?

Logan: Je veux que tu retrouves ma mère.

 

Fin

VERONICA VOICEOVER: Previously on Veronica Mars…

All the "previously" clips are from the episode or outtakes of the episode 112 "Clash of the Tritons" and opening with Veronica in Rebecca's office. (Rebecca's line is re-jigged from the one in the episode.)
REBECCA: You know, Veronica, you're not going to be able to come to terms with Lilly's death if you keep all that pain bottled up inside you.
VERONICA: I'll find closure when Lilly's killer's rotting away in prison.

Cut to Logan in Rebecca's office including a shot of Logan not used in the previous episode.

LOGAN: You know Veronica was my friend too. And if she hadn't ratted me out then Lilly and I would have stayed together.

Keith and Aaron at Mars Investigations.

AARON: These stories. I mean they're tearing my family apart.

The Echolls family breakdown (including unfortunate glimpse of director's hand reflected in the mirror behind Lynn).

AARON: If you try to divorce me, I will leave you with nothing. No house. No maid and no friends-
LOGAN: Right, Dad! You say another word to her and I will kill you.
LYNN: I cannot take this anymore.

Cut to Lynn popping pills and then to her car abandoned on the bridge.

RADIO: requesting assistance for possible jumper on the Coronado Bridge.

End previously. Open on the diamond-ringed hand of Bone Hamilton, as he thrusts down what appears to be a script. He is lying on a sunlounger, wearing a phone earpiece. He is being served by a maid and his wife, Vanessa, is approaching from the sumptuous house.

BONE: [Angry] No! Look, if they can't commit at least ten million, man, we're going someplace else. Handle it.

He rips out the earpiece. Vanessa reaches him and passes him a sheet of paper.

VANESSA: Nice day.
BONE: It's always nice here. What's this?
VANESSA: A waiver so Bryce can drop PE.
BONE: Drop PE?
VANESSA: His physics teacher agreed to sponsor him for independent study so he needs to drop a class.
BONE: [Signing the form] Dropping PE. You know that boy could stand to get hit in the head with a dodge ball or two. [Handing it back] Toughen his ass up. And why's this club bill so high this month?
VANESSA: Yolanda took riding lessons.
BONE: Like on a horse? First time I saw a horse, I was thirteen. Damn thing was on TV.
VANESSA: And the streets were tough and you lost a lot of homies but this is Neptune and her friends took them. You should talk to her when she comes home from Gabrielle's. She's supposed to call if she stays over.
BONE: I'll do more than talk to her, all right. Tell me this, baby: how did a man like me end up with National Black Velvet and Urkel, huh? [Snorts] Speak of the devil.

Their son, Bryce, gormless and nerdy, approaches from the house.

BONE: What's up, son? What's the matter?
BRYCE: [Ominously] It's Yolanda. Something's happened.

Cut to Mars Investigations where Wallace and Veronica are doing homework on the couch. Their papers are spread out on the small table in front of them. Amongst them is a tabloid, "Week Beat" bearing the headline: Aaron Echolls' Private Tragedy. Lynn's car is found parked on bridge - abandoned. There is a large picture of Aaron, head drooped and a full body shot of Lynn. Smaller unrelated items are a picture of Harry Potter in the lower left corner and a small headline across the top which reads: Reality Television Hits Keep Comin' Pg. 33.

WALLACE: Did she really leave a note on a Blackberry?
VERONICA: Yeah. Talk about post-modern.
WALLACE: How's Logan holding out?
VERONICA: He hasn't been at school since. We're not exactly phone buddies.

Keith enters from outside, gingerly. He very slowly makes his way to his office.

VERONICA: Hey, Dad. How's the back holdin' up? You remember to take your pills?
KEITH: Shouldn't you be doing your homework instead of nagging me?

Veronica hands him some pills as he passes.

KEITH: Thanks.
VERONICA: Next time, remember: lift drunk, combative bail jumpers with your legs, not your back.

Keith takes his tablets with some show of reluctance.

VERONICA: And use your heating pad.

Keith, miserable, goes into his office.

VERONICA: [Throwing Keith a parting shot] And eat fibre.
KEITH: Hmm.

Veronica smiles and looks at Wallace who has a new do. She's fascinated by it.

WALLACE: It must suck to have tabloid creeps in your face at a time like this.

Wallace notices her attention to his hair.

WALLACE: Stop staring. It's just hair.
VERONICA: Resisting the urge to touch...

Veronica raises a hand towards Wallace's head.

WALLACE: [Pressing her hand away] You keep resisting that urge.

They both turn at the sound to the outside door opening. It's Bone.

BONE: Hey, I'm, uh, looking for Keith Mars.
VERONICA: Yeah, sure, in here. Dad?
KEITH: [Offscreen] Yeah?

Bone doesn't wait but heads straight for Keith's office and closes the door. Wallace has not taken his eyes off his since his arrival.

WALLACE: You know who that is?
VERONICA: Should I know who that is?
WALLACE: If you're serious about your cred with the urban demographic.
VERONICA: I am absolutely serious about my cred with the urban demo.
WALLACE: Drive-by Records. [Off Veronica's blank look] Reported to have held a man out of a window in order to get him to sign a contract. [And again] Twice jailed and emerged stronger each time. [Veronica is still not getting it] The gangster rap impresario against whom all gangster rap impresarios measure themselves. [Nope] That's Bone Hamilton.

Cut to Keith and Bone in Keith's office.

KEITH: How can I help you, Mr Hamilton?

Keith sits down carefully. Bone remains standing and gives Keith a photo.

BONE: My daughter's missing. I need you to get her back.

Cut back to Veronica and Wallace.

VERONICA: Hamilton? God, that's Yolanda Hamilton's dad?
WALLACE: I didn't know you knew her.
VERONICA: We used to be friends...a long time ago.

Opening credits. Open on the photo of Yolanda being held up by Keith. Bone can be seen out of focus beyond it, sitting opposite Keith.

KEITH: You sure it's not just some kind of teenage misbehaviour. It's not uncommon for-
BONE: Maybe your teenager. But Yolanda, she knew the rules. And her friend Gabrielle tells me that she was studying at her place 'til midnight. Now my son, he finds her car up the block, the door's open, the light's still on, a sign of struggle. We're not talking about teenage misbehaviour, man, somebody's got her.
KEITH: Mr Hamilton, much as I appreciate the business, sounds like something for the police.
BONE: Hey, hey, hey. I don't like the police. [Leaning forward] And the feeling is mutual. And what I hear, sounds like something you'd understand.

Keith is quiet for a moment.

KEITH: Any idea who might want to do this?

Bone laughs.

BONE: Look, man, let's just say I gotta couple of big deals going down real soon. [Getting a folded piece of paper from his inside jacket pocket] And there's some cats out there who wouldn't mind seeing it screwed up.

Bone unfolds the list and throws it on the desk in front of Keith. It's a long list. Keith gazes at it as Bone stands.

KEITH: It's a lot of ideas.
BONE: That's just southern California.

Keith's face, though remaining placid, is a picture.

BONE: Now if you hear anything about New York, Detroit, Atlanta; I got more lists. I suggest you start at the top. Sam Bloom.

Bone exits. Cut to the apartment. Veronica is stirring the contents of a large saucepan as Keith enters.

KEITH: Hey honey, what's cooking?
VERONICA: Not quite sure myself. Something that ends in -aroni.

Keith pulls a magazine out of the folder he is carrying and starts reading it.

VERONICA: Any luck?
KEITH: Nothing in the car, no one in the neighbourhood saw or heard anything.
VERONICA: So you figured you'd check what's up with Nelly?
KEITH: I'm reading up on my client. And if you buy it, he's the scariest guy alive who's also launching a line of casual wear.

Veronica picks up the photo of Yolanda from the file.

VERONICA: She's a senior at my school. I can ask around, background info.
KEITH: Sure. But be discreet. Client's a little sensitive, okay?

Veronica nods. Cut to Veronica walking down the halls of Neptune High.

VERONICA VOICEOVER: Our client isn't the only one who's sensitive. This isn't the first time I've had the chance to help Yolanda Hamilton.

Veronica, looking sad, grinds to a stop in the hallway. Flashback to Yolanda, looking lost, coming down the hallway. Duncan, Veronica, Lilly and Logan are at Duncan's (sticker on the inside of the door: Ramones) and Lilly's open lockers.

DUNCAN: Whoa! New student alert.
LILLY: Glad to see you guys are equal opportunity oglers.
LOGAN: Hey, I judge not by the colour of the skin but by the content of their sweater.

Logan laughs and glances back at Duncan for approval of his wit, which is duly given by Duncan's giggle.

LILLY: Good thing I'm not the jealous type.

The bell rings, Logan kisses Lilly and they move off. Veronica heads for Yolanda.

VERONICA: Dying to figure out what goes on behind the scenes in the teacher's lounge?
YOLANDA: This isn't English? Mrs Murphy?
VERONICA: Not even close. I'm Veronica. You're…
YOLANDA: New. Yolanda Hamilton.
VERONICA: Lemme show you.

Veronica leads Yolanda past present day Veronica as the flashback ends. Cut to Keith examining a trophy. He swings round to Sam Bloom, at his desk in his office.

KEITH: Masters Champ, three years in a row.
SAM: I was good. So you didn't tell me what this was in regards to, Mr Mars.
KEITH: I'm trying to find someone, Mr Bloom. The daughter of a former client of yours. A Mr Hamilton.
SAM: Yolanda come to her senses and run away from him?
KEITH: So you know Yolanda.
SAM: I did. Our kids grew up together. Wh-why would you think I'd know anything about her disappearance?
KEITH: He implied that there was some pretty bad blood between you two. A grudge.

Sam laughs.

SAM: Bad blood, huh? Well, that's one way to put it. Hatred would be another way. Oh, so he didn't fill you in. When Bone was, uh, as he's fond of telling the magazines, fighting his way up from the mean streets, he didn't advertise the fact that much of his success was due to his comfortably upper middle class Jewish lawyer. Everyone was making money.
KEITH: It sounds like you were on good terms.
SAM: Sounds like it. When he later didn't tell me that he was involved in some ingenious tax evasion, I had to make a choice. Lose my practice to the IRS or talk. I chose to save my practice. Bone went back to prison.
KEITH: I'm not sure I understand. It sounds like he's the one with the grudge.
SAM: Well, that's not the whole story.

Sam pushes himself away from his desk. He is in a wheelchair and wheels himself around the desk.

SAM: About two months into his sentence, I was leaving work. A car pulled up, fired ten shots into my car.
KEITH: He tried to have you killed?
SAM: Well, he denies it of course but that's when I realised who the real Percy Hamilton is. It's Bone.

Cut to Veronica sitting at one of the outdoor lunch tables with Yolanda's friend, Gabrielle.

GABRIELLE: I mean, we might have lost track of time studying and all but…

Gabrielle continues talking to an observant Veronica.

VERONICA VOICEOVER: One thing about an ex-cop for a dad is that some boring Sunday when you've seen all the reruns, he might kill time describing, for instance, how to tell if someone's lying in an interrogation. Take Yolanda's friend Gabrielle here: the indirect eye contact, the smile that doesn't crinkle the eyes.

Gabrielle is displaying this behaviour. She pauses and looks at Veronica.

GABRIELLE: So sh-she still isn't back, huh?
VERONICA: She's missing. She's in danger. Quit lying and tell me what really happened.

Gabrielle thinks about it for a moment.

GABRIELLE: We'd been sneaking out to this club in LA, Blender. The bouncer Marcel used to work for her dad. I've been seeing this guy. He's older. My parents would disown me if they knew.
VERONICA: How long did you stay at the club?
GABRIELLE: When Jamie and I left it was probably around midnight. Yolanda was still there. But she had her car.
VERONICA: Thanks. I hope she's okay.
GABRIELLE: [Pissed off] You think I don't . She's my friend. Who are you?

Gabrielle collects her things and stomps off. Veronica stares after her then gets her cell phone out of her back. She punches in a number.

VERONICA: Hey, Dad. Something to check…
VERONICA VOICEOVER: Who am I? I was Yolanda's first friend at Neptune.

Flashback to Logan, Lilly and Dick eating Chinese at one of the outdoor tables.

DICK: So, new girl. What's your dad do?

Duncan, Veronica and Yolanda are also at the table.

YOLANDA: He's one of the Dixie Chicks. And, yeah, he makes more money than your dad.

Everybody laughs.

YOLANDA: Was that your real question?
LOGAN: You guys prepared for the biggest blow-out of all time?
DUNCAN: Where are your parents going this time?
LOGAN: Nepal.

Logan pulls a rubber band off Lilly's wrist as she eats.

LOGAN: Sherpas lug their crap up and down a mountain for two weeks so they can take pictures of a yak.

Duncan cringes as Logan flicks the rubber band at him.

VERONICA: While I take pictures of you yakking in the comfort of your living room.
LILLY: Happens twice a year. His parents leave town. He throws a big party and he gets busted. You must be there.
VERONICA: You must.
YOLANDA: I guess I must.

Cut to present day Veronica, with her cell at her ear. Cut to Aaron, dressed in a robe at the end of the bed in his darkened bedroom. He is gazing at a picture in a frame. Logan enters carrying a suit.

LOGAN: If you really want flowers, dying seems to be the way to go.

Logan drops the suit on the bed.

LOGAN: Here's your costume.

Aaron looks over at it listlessly
LOGAN: You know, if it's not sad enough, I can order you a veil.
AARON: You remember that day we all went to the zoo on your tenth birthday.

Aaron reaches out and takes Logan's reluctant hand in his.

AARON: We told your mom that we were all gonna get dressed up in costume as our favourite animal. You remember her animal.
LOGAN: Yeah, it was a mermaid.

Logan disentangles his hand from Aaron's. Aaron sighs.

AARON: When she realised we played a trick on her, no one else had gotten dressed up…[fondly] she wore that costume around for the rest of the day, anyway.
LOGAN: Yeah, I remember that day. [Pauses and glares down at Aaron] On the way home I spilled a milkshake in the Beamer and you gave me a nosebleed.
AARON: You poured that milkshake out in the backseat because we didn't buy you a monkey then when I went to grab you, you smacked your head against a window.
LOGAN: I guess we just remember it differently, Dad.

Aaron sighs loudly and looks away tragically. Logan throws up his hands.

LOGAN: It's fine.

Logan heads for the door.

AARON: Have you heard from your sister?
LOGAN: [Bitter] Yeah. She sent a telegram. Heartbroken. Stop. Can't make it back from Sydney. Stop. Underwater scene shoot tomorrow. Stop. Entire crew said prayer for Mom. Stop. Love you. Stop.
AARON: Logan.
LOGAN: Stop? Boy, there's no people like show people. [Does jazz hands] Ya-da-ti-da. [Smiling humourlessly] She did send a wreath though. Gah, it's gorgeous. Tulips and hyacinth. Probably set you back hundreds.
AARON: Your mom loved tulips.
LOGAN: Yeah, it was an overwhelming gesture.

Aaron goes back to gazing sadly at the picture in his hand. The doorbell rings. Logan stares at his father.

LOGAN: Don't get up.

Aaron shows no signs of having heard either the doorbell or his son. Logan stares at him for a moment longer then turns and leaves the room.

VERONICA: [Offscreen] Where you going?

Cut to Mars Investigations. Keith is putting on his coat in his office. Veronica is at her desk.

KEITH: Marcel, that doorman you called me about? Number four on the enemies list. He was Bone's bodyguard until he paid too much attention to Yolanda and Bone had him fired after a symbolic meeting between his boot and Marcel's groin.

Keith reaches for his car keys on Veronica's desk but she snatches them away.

KEITH: Veronica, this is a Mars Investigation matter. I'm Mars.
VERONICA: And who am I?
KEITH: Veronica, and you're staying.
VERONICA: Veronica MARS. And you're on painkillers! And the bottle says don't operate heavy machinery and a car's heavy.

Keith is irritated but defeated. Cut to Veronica and Keith in the car, outside a club. The music is "The Bomb" by the Pharcyde.

SONG: [Repeated ad nauseum] I just can't get enough
I just can't get enough.
KEITH: You? Stay in the car.
VERONICA: And remember, you watch your back. I mean that medically.

Keith gets out of the car slowly and Veronica watches his progress in the rear view mirror. Cut to Keith, walking up to the top of the line of people trying to get into the club.

CLUB-GOER#1: Did you get in last week?
CLUB-GOER#:2 No.

Cut back to Veronica, who is now twisted around to watch what is going on behind her. She spots a box with Valet stubs being fed through the slot at the top. Cut back to the bouncer at the head of the queue.

MARCEL: I just let her in, man, that's it.
KEITH: Bone fired you for being a little too friendly with his daughter. That didn't make you a little mad?
MARCEL: No, it made me smart. I got into enough trouble looking at that girl. If Bone's got you after me, he must not know who was here that night.
KEITH: Who was here?

Cut to Keith getting back into Veronica's car.

VERONICA: Where to, boss?
KEITH: Heard of a rapper named Dime Bag?
VERONICA: Dad, I thought you read Vibe. "Shot My Boo", "Thuggin'".
KEITH: Lovely tunes, I'm sure. But you might remember the guy that Bone Hamilton supposedly dangled out of a window until he signed a contract.
VERONICA: That was Dime Bag?
KEITH: Number two on the list. He was here Saturday night with his bunch of dudes.

Veronica winces and groans.

VERONICA: His posse, Dad. The Eagles had a bunch of dudes.
KEITH: Well the posse is at the Duke Hotel.

Keith picks up a bag from between the seats.

KEITH: What's this?
VERONICA: Clues. Valet stubs. I figure even kidnappers have to park. [Off his look] I know. Stay in the car.

Throwing an impatient glance at her father, Veronica starts the car. The music ends and cut to Veronica leaning against the car in an underground car park. Keith is heading towards her.

VERONICA: Any luck?
KEITH: Their manager said that Mr Bag is out on the town and that Dime wouldn't talk to me, even if he were here. That is unless Bone might be willing to beg.
VERONICA: So what next?
KEITH: Plan B.

Keith heads for the boot of the car. Cut to later as Veronica considers two different bugging devices.

VERONICA: What do you think, the T6 or the T9?
KEITH: T9. How do I look?

Keith is in overalls. Veronica hands him the bug and inspects him.

VERONICA: Like a humble drudge no one would notice breaking into a room.
KEITH: That'll do.

Keith exits. Veronica still has the T6 bug in her hand and puts it in her pocket. She closes the case. Cut to the hotel lobby. Veronica is leaning against a wall near reception.

VERONICA VOICEOVER: When I met Yolanda, I never imagined a year later I'd be waiting in a hotel lobby while my dad bugged a rapper's room trying to find her. I thought a year later, she and Lilly and I would be hanging out like we did the first month, just being normal. This being of course before that word lost all meaning.

Flashback to Yolanda's house. Lilly, Yolanda and Veronica, who is carrying a large bowl of popcorn, are coming down a small stairway which is lined with framed records and discs.

LILLY: Are these platinum? No wonder you don't talk about your dad. He's TuPac, he's secretly still alive.
YOLANDA: He's just a producer. Nothing interesting.
VERONICA: So how come he's never around?
BRYCE: He's away…

Unseen by the girls, Bryce is crouching at the bottom of the stairs by the door to Yolanda's room.

BRYCE: …on business for a little while.
YOLANDA: Excuse my little brother. He's an eavesdropping little freak.

Yolanda pushes him away and shows the girls into her room.

LILLY: Ugh. Mine's worse.

Veronica turns and glares at Lilly. Bryce is left standing outside.

BRYCE: I'm do-I'm doing a project.
YOLANDA: Do it somewhere else, Bryce.

Yolanda closes the door on him. Cut to later. Playing through the rest of the flashback is Tsar's "The Girl Who Wouldn't Die".

SONG: I remember her
The girl who wouldn't die
She said it wasn't true
I knew it was a lie
People on the street
Would cry out if they knew
The things that I have done
To make the dream come true
When she blew my mind away
All the feelings were betrayed
Heaven would squeeze her
Hell would release her into my brain

Veronica and Lilly are lounging on Yolanda's bed while Yolanda is curled up in a large armchair. All are flicking through magazines.

LILLY: Okay, for my next boyfriend, Jude Law type or Colin Farrell type?
VERONICA: Next? What happened to Logan?
LILLY: He's insanely jealous all the time and it's getting on my nerves.
YOLANDA: I know it's not cool to admit this but I like a jealous streak on a man. Keeps 'em in line.
LILLY: All yours. I'm ditching his party this weekend 'cause I don't want him getting all crazy violent every time a boy undresses me with his eyes, which happens all the time.

Veronica makes a face which includes sticking her tongue out and Yolanda laughs.

LILLY: It's not my fault. I can't help it, God made me fabulous.
VERONICA: Well if you're ditching, that means Yolanda and I will have to party for three.
LILLY: Which means Yolanda will have to be partying for two and a half.

Veronica rolls her eyes.

LILLY: Oh, but we're still going to that fleet week thing in San Diego, right?
VERONICA: Uh-huh.
LILLY: It's the best. All these weird, angry bands play and hundreds of cute sailors get totally wasted and fight on the sidewalk.

They all laugh.

YOLANDA: You know? I'm really glad I met you guys.
LILLY: You should be glad. We're the best.
VERONICA: Um-hmm.
LILLY: Now I can't wait for San Diego. It'll be rockin' like dockin'.

It's all very jolly and in sharp contrast to Veronica's sad face as the flashback ends and she stands in the lobby of the hotel. Dime Bag and his hangers-on arrive at reception, complaining.

FLUNKY: We got some problems here.
RECEPTIONIST: What can I do for you?
DIME BAG: Yo, y'all call that a penthouse? A pent doghouse maybe.
FLUNKY: He's saying it's small.
VERONICA VOICEOVER: Uh-oh. It looks like Darius Bagley aka Dime Bag and crew are arriving home early. Not good. If they catch Dad in their room…
FLUNKY: What we asked for was a big ass room.
RECEPTIONIST: I'll get you switched right now.
VERONICA VOICEOVER: Good news? They won't walk in on Dad bugging their room. Bad news, he's bugging the wrong room.

Veronica pulls the spare bug out of her coat pocket and shifts it to her trousers pocket.

RECEPTIONIST: Okay, room 1411, our biggest.
DIME BAG: You know, y'all could learn a little something about VIP service.

While this is going on, Veronica has taken off her coat and tossed it in the corner and picked up a clipboard from the reception counter. She puts on a bright smile.

VERONICA: Thank you so much, [glancing at the receptionist's name tag] Sarah. Uh, I'm Melinda, your hospitality hostess. I'm so sorry about the mix-up. The new help doesn't always quite [air quotes] get it but if you gentlemen will follow me, I can show you to your room.

Sarah is bemused but doesn't interfere after glancing at the apparent satisfaction of the guests at this turn of events. Ozmomatli's "Saturday Night" starts up.

SONG: Dip, dive, socialise
Get ready for the Saturday night
Dip, dive, socialise
Get ready for the Saturday night
Dip (dip), dive, socialise
Get ready for the Saturday night
Dip, dive, socialise
Get ready uh.

They head for the lift, Veronica entering last and pushing the button to close the door. Cut to Veronica sliding back double doors into a suite.

DIME BAG: Ah-hah, yeah. Now this what I'm talkin' about, baby.
FLUNKY: Yeah.
VERONICA: So, you have your bathroom, [frantically looking round] right back there and your television, if you want to watch that. Uh, chairs for s-sitting and your, uh, the phone in case you need to make a call…

The phone is on a high table level with the back of a couch against which it stands. As she talks, Veronica goes to the table and, obscured by the table and the couch, she plants the bug under the table. She plays ditzy and picks up the phone to hide her action.

VERONICA: …would be, just right like that.
DIME BAG: All right. It's cool.
VERONICA: I'll have them send up some more…is that Cristal?
FLUNKY: You're damn straight, Melinda.
VERONICA: Enjoy your stay.

Veronica exits with an expression of relief. Cut to the underground car park where Keith is waiting.

KEITH: Where have you been? What did I say-
VERONICA: Bathroom break.

They get into the car, Keith groaning as he sits..

VERONICA: How'd we do?

Keith opens a small laptop and sets the bug running.

KEITH: I think we're in business.
WOMAN'S VOICE: They give us this upgrading, you just watch golf like an old coot.
MAN'S VOICE: {Outcome} of ten more minutes.
VERONICA: Here, let me try this.

Veronica types into the laptop. The Sonic Snoop on the screen changes the transmitter receiver from the T6 to the T9. New voices come in 5x5.

DIME BAG: [Offscreen, through the transmitter] Yo, man, that damn hospitality hostess was lyin' about that Cristal, man!
FLUNKY: [Offscreen] And she is hot!
DIME BAG: [Offscreen] If you like 'em scrawny.

Keith gazes balefully at his daughter as the rapper and his friend laugh.

VERONICA: [Forestalling] Just... please, don't ask.
DIME BAG: [Offscreen] Yo, man, did she leave the key for the mini bar, man?
VERONICA: Now what?
DIME BAG: [Offscreen] Need some drinks. Now we gonna have some girls up-

Keith slams the laptop closed, cutting off the transmission.

KEITH: I get Mr. Hamilton to beg.

Veronica gets out her keys.

VERONICA: [Crossly] I'm not scrawny. [Off Keith's look] I'm not!

Cut to the Echolls' house. Pictures of Aaron and Lynn cover a piano in a large lounge area. Aaron and Logan, both in dark suits, are walking into from a corridor. Logan, collar up, stops to use the reflection for the window to do up his top button on his shirt.

AARON: Logan. I have a pretty good idea what's going through your head.

They reach the front doors. Logan looks at Aaron for a moment then concentrates on doing up his tie. Aaron pauses with his hands on the door and looks at his son.

AARON: I know you blame me for your mother's death. That's okay. Our marriage had some very high highs and some [theatrically] very low lows. And I know that this hard act you're putting on is just your way of coping. But let's make a deal, all right? From now on, we're gonna be team. Our war's over now Logan. [Softly] It's what she would have wanted.

Logan, having finished his tie, looks at his father fairly impassively. He very deliberately dons his sunglasses then gives a peace sign. Aaron nods his head briefly and opens the door. Logan exits first and pauses, then hears the click of a camera. He takes off his sunglasses and peers around. He sees a paparazzi behind a rock. His face twisted in rage he runs at the photographer who scrambles up and takes off.

AARON: Logan!

The photographer gets to the closed gate with Logan right behind him. A crowd is on the other side of the gate. The photographer tries to vault over but Logan grabs him.

LOGAN: Picture, man, huh?

Logan, at the same time as grabbing the camera, pulls him off the gate with sufficient force that the photographer's left on his back on the ground.

LOGAN: Something real? Here's real for you!

Logan raises the camera and smashes it down hard on the drive.

PHOTOGRAPHER: Hey, that's a thousand dollar camera!

From cringing from the threat that Logan was going to attack him, the photographer sits up and crawls over to the pieces. Aaron races up, hands outstretched to stop any fight.

AARON: Logan! Enough!
LOGAN: You know what Mom would have wanted! She would have wanted you to not sleep with all her friends. She would have wanted you to care as much about her as her career. So okay, Dad, let's be honest. Maybe we both wished we'd been better. But she's only gone because of you.

Logan holds up his hands and storms off. The crowd mutters as Aaron stares after him. He turns as the photographer gets off the ground.

PHOTOGRAPHER: Who's gonna pay for my camera?
AARON: I'll tell you what. I'll get on it just as soon as I've buried my wife. [To the crowd] Hey everybody! [Raises both hands and waves his fingers at them] Enjoying the show, huh?

Aaron turns and heads back towards the house. Cut to a classroom and Bryce, performing some kind of science experiment that involves running water in a fish tank filled with earth and plants. He seems well satisfied with the results. Veronica enters.

VERONICA: They said you had PE this period.
BRYCE: I dropped it for independent study.
VERONICA: Independent study of sand?
BRYCE: Civil engineering. Soil erosion modelling in a…urban context.
VERONICA: Cool. I'm…
BRYCE: Veronica. I remember.
VERONICA: Just helping my dad out with some background info, you know, see if we can track Yolanda down.
BRYCE: Track her down? Like she just gone lost or something. Someone's got her. One of the other low lives Bone stepped on to get to the top. Whatever happened to Yolanda, it is his fault.
VERONICA: He is desperate to get her back.
BRYCE: Hmm. Then where's the police? He's ashamed of me, you know. He's been in jail a third of my life but I'm an embarrassment. State Science Fair winner two years straight but I'm soft. Is that why you guys stopped being friends? You figure out our dad was in jail?
VERONICA: I didn't even know about that. She never talked about your dad.
BRYCE: So, you just drifted apart. It's too bad. She really liked you guys.
VERONICA VOICEOVER: And I liked her.

Flashback to Logan's party. The music is "Hey Ma" by Cam'Ron.

SONG: Look at the range man
I got a whole new game plan
Looked and said that's nothing but game Cam
She was right; she was up in the Range man
Dropped her off at the L, now I'm flippin' the cell
That's right I had to call up L
You L, what up, I hit, what else, plus dome, say word
And we got it on tonight
Hey ma, what's up, lets slide, all right, all right
And we get it on tonight
You smoke, I smoke, I drink, me too, well good
Cause we gon get high tonight
Got droops, got Coups, got Trucks, got juice, all right
Cause we gon take a ride tonight
So ma, what's up, let's slide, all right, all right
And we gon get it on tonight

Logan, Yolanda, Duncan and Veronica are sitting around a low table, playing quarters. Logan laughs as a quarter drops into his glass. He picks up the glass.

LOGAN: [Drunkenly] Girl is deadly at this.
DUNCAN: You're letting her win.
LOGAN: Yep, or maybe it's to let her get me drunk and she'll take advantage of me.
YOLANDA: Dream on.

Logan throws back his drink.

VERONICA: Careful Logan, Lilly's just sick, she's not dead.
LOGAN: Sick, my ass! She's jerking me around. [Giggles] She look sick to you earlier D?
DUNCAN: Hey, leave me out of this. [To Veronica] We need to get you home. Remember the last time, Homecoming?

Veronica, on Duncan's lap, groans in acknowledgement. She starts to move, leaning forward to air kiss Yolanda on both cheeks.

VERONICA: Gotta go, yo.
YOLANDA: Make like a tree, V.

Veronica and Duncan leave Logan and Yolanda to the game and head downstairs.

DUNCAN: So, Yolanda seems cool.
VERONICA: Oh is she? I've got a good eye.

They are halfway down the stairs when Veronica pauses.

VERONICA: Oh, shoot, my purse. I'll be right back.

Duncan carries on down as Veronica runs up the stairs.

VERONICA: Hey, if you guys are still conscious, have you seen my-

As she crests the stairs, Veronica stops in shock. The music stops. Logan and Yolanda are kissing. Both seem into it. Cut to Neptune High, still within the flashback, as Lilly and Veronica thread their way down a crowded hallway.

LILLY: They what?!
VERONICA: It was a one second look. Let me ask Yolanda about it.
LILLY: I don't know a Yolanda, do you?

Veronica stares at Lilly, distressed. Cut to present. Veronica exits.

KEITH: [Offscreen] We know he has motive…

Cut to an office at the Hamilton's home. Bone is at the desk with Keith. Vanessa stands anxiously the other side of the desk.

KEITH: …he was at the club and he won't talk to me. He's the best lead we have right now and we need to know what he knows.

Bone is not a happy bunny.

VANESSA: [Impatient] Percy, this isn't business, this is your daughter.
BONE: Look, I… I know this is my daughter.

He snatches up the telephone receipt, his distaste apparent.

RECEPTIONIST: [Offscreen, on telephone] Villa Marquis. May I help you?
BONE: Room 1411.
RECEPTIONIST: [Offscreen] One moment.

Bone sinks to his chair. "Living It Up" by The League plays. The camera cuts between the two as they talk.

DIME BAG: Yo, what up? This is Dime Bag.
BONE: It's me, Hamilton.
DIME BAG: Whoa ho ho ho. Heard you got a little personal problem.
BONE: Man, look, I-I-I'm just calling to see if you know anything about Yolanda.
DIME BAG: Yolanda, huh? I may know a little something about that. Why, what's up, what's the deal?
BONE: Look, man, wh-whatever you got against me is between me and you-
DIME BAG: Bones, I just wanna hear you beg and I'll tell you where she's at. This is like me holding you out of a window.
BONE: Damn man.
DIME BAG: Wa-wait, now hold on, Bone. Saying "Damn, man" ain't begging.

Bone gets fortitude from the picture he is holding of himself and Yolanda when she was a toddler.

BONE: Dime Bag, man. This is my daughter. If you could help me get her back… I'm begging.
DIME BAG: You almost sound like a little woman there, Bone. But you know what? To tell you the truth. I don't know nothin' about Yolanda. I mean I may have seen her at the club for a minute, now that was it. All right? So why don't you go back to crying and leave me alone, you little bitch.

Bone blusters then slams down the receiver, breaking something in the process.

KEITH: Wait, wait. Ju-Quiet.

The Sonic Snoop laptop is open on Bone's desk and they listen.

DIME BAG: You should have heard this fool cryin'. [In cruel caricature] "Yo, Dime Bag, man, that's my daughter." Sounds like a little bitch.
FLUNKY: Hey! She is fine though, man. I wouldn't mind having that locked away somewhere, you know what I'm sayin'.

Bryce wanders into the room and listens, unobserved by the adults.

DIME BAG: Man, who don't you think is fine. I would be nice though, huh? Bones' little Miss Princess locked up in a closet somewhere, available whenever, huh, I mean, if that was possible, right?

Bone can't take anymore and slams the laptop shut. He stands, breathing deeply and spots Bryce.

BONE: What you lookin' at boy?

Bryce stares at his father a moment then turns and walks away. Cut to the parking stubs, spread out over Veronica's bedroom desk. She is on her laptop while Wallace sorts through them.

WALLACE: Look at all these valet stubs. Man, I thought being a private eye was about shooting dudes and making out with sexy widows.
VERONICA: Sexy widows show up later. [Sees something of interest on the screen] Hey!
WALLACE: What?
VERONICA: Bloom. My dad talked to a Sam Bloom but…he's in a wheelchair.

On the laptop, she has pulled up the Record page for the Blooms. The first record is from the Division of Motor Vehicles for Benjamin Bloom: 08-15-2004 - Warning - Loitering, reported by neighbours. There is another entry for Rebecca Bloom: 05-30-1995 - $150 Fine - Parking Within 10ft of Fire Hydrant. Underneath are Samuel Bloom's subscriptions which bizarrely are identical in every detail to Samuel Mackenzie's subscriptions seen on 111 "Silence of the Lamb" (tsk, tsk props guys, don't you know you've got a cult show here - fans look at this stuff, or maybe it's just me).

WALLACE: Benjamin Bloom. Close but no-
VERONICA: Hold the cigar, I'm not done yet.

She brings up the personal detail page. It shows Samuel Bloom was born on 22 November 1961 and his wife Rebecca nee Leibovitz was born on 1 July, 1965. Under children, Benjamin (who has at least one sister whose details cannot be seen) is listed as being born on 10 June, 1985.

VERONICA: Sam Bloom Esquire has a son named Benjamin who was at the club the night she disappeared. I'll take that cigar now.

Cut to the Echolls' home. Lynn's wake is in progress. Flowers are everywhere and people in dark suits wander about fairly aimlessly. Logan enters, playing a part as he approaches various people..

LOGAN: [To a grey-haired gentleman] Thanks for coming out.
GENTLEMAN: Our pleasure.
LOGAN: It means a lot to the family

Logan shakes his hand with gusto and a little too long.

LOGAN: Thank you. [On spotting a woman, click and points a finger gun at her] Nice to see you.
WOMAN: Logan.
LOGAN: It's good to have friends around.

She takes his hand and pecks him on the cheek.

WOMAN: I'm so sorry.
LOGAN: It's good to have friends around.

He moves on to an elderly couple. In mock seriousness, he takes the woman's hand.

LOGAN: My father thanks you.
ELDERLY WOMAN: You're welcome.
LOGAN: My mother thanks you. [Pause] I thank you.

Logan moves on again, taking a deep sigh but it's part of the act. He seems to be taking the piss out of the whole affair. He sees another patsy and race up to him, grabbing his shoulders and grinning.

LOGAN: I am glad you're here.

As he shakes the man, it can be seen that Logan has something in his left hand
MAN: [Somewhat taken aback] Thank you.

He walks on, blowing out a breath and playing with the item in his hand; a lighter, opening and closing it. Cut to outside by the pool where Harvey Greenblatt, Aaron's agent, is talking intently to Aaron. Logan comes out and for the first time, seems genuinely engaged.

HARVEY: …Aaron, this is a little awkward but, uh, the studio's been calling non-stop. They just can't wait any longer. Now I know this is a hard time but we don't want them looking for somebody else and, uh, I think I should just give them a call, make the deal, just to make sure.
AARON: Good god, Harvey, this is my wife's funeral.
LOGAN: [Hard] So Harve.

Harvey turns and sees Logan.

LOGAN: Hey.

Harvey nods and smiles and Logan lets out a laugh.

LOGAN: Do you think next time we have one of these funeral things that ICM will let us use the boardroom. You know, so there's no travel, no trailer size negotiations. I don't know, it's just a thought.

Harvey stares at Logan, uncomfortable. Logan walks closer and seems to be addressing Harvey but by the end, he's staring at Aaron.

LOGAN: Can I get you anything? Mimosa? Finger sandwich? [Bitterly] A tissue?

Logan turns and walks into the house. Harvey sighs heavily and then turns back to Aaron.

HARVEY: Look, I-I'm sorry, I… this is an awful time but… but we don't want the studio to move on somebody else-
AARON: Harvey! [Holds up a finger] I don't know how many more ways there are for me to say this but… I don't want you negotiating this deal for me. In fact, I don't want you negotiation any deals for me.

Aaron pats Harvey on the arm and heads back into the house.

HARVEY: Are you firing me?

Aaron pauses at the door and turns back to Harvey.

AARON: No, I'm not firing you. I'm out of the business. I'm done.

Aaron uses the Echolls family raised hands gesture and goes into the house, leaving a gutted Harvey behind. Cut to Logan's room. On the large WEGA flat screen television, upon which a post-it is stuck with writing including at the bottom, LOT J, a Zelda type game is in progress.

TV: Your health is critical!

Logan is sitting at the end of his bed, intent on the game. He has taken off his jacket and loosened his tie. There is a knock at the door and Duncan steps in.

DUNCAN: What are you doing?
LOGAN: Trying to get this magic amulet but it takes concentration so if you could keep it down.
DUNCAN: Logan. It's your mom's funeral reception. Maybe we should-
LOGAN: It is not my mom's reception. It's his. So if you want to eat crab puffs and discuss today's "Variety", knock yourself out, man. Thanks for coming, it really means a lot to the family.
DUNCAN: Logan, I'm your friend, man and I'm starting to get a little worried.

Logan finally stops staring at the screen and laughs, throwing the controller onto the floor.

LOGAN: And now I'm dead.

Duncan is not reassured. Logan slaps his hand.

LOGAN: None of this matters, man, don't worry.

Logan gets off the bed and walks over to a chest of drawers by the window.

DUNCAN: What are you talking about?

Logan gets the lighter out of his pocket and starts playing with it again while leaning on the chest of drawers, gazing at a picture of he and his mother.

LOGAN: You know Mom's dad fought in the Korean War?

Duncan shakes his head.

LOGAN: Uh. Well he got this lighter in Seoul. He held onto it even when he was captured. He and his buddies escaped and he had it engraved.

Logan throws the lighter to Duncan who catches it with one hand. He looks down at it. The engraving reads: FREE AT LAST.

LOGAN: And it was always in her purse. But she left it on her dresser the night she disappeared. [Off Duncan's blank look] It's a sign.

Duncan still doesn't understand.

LOGAN: You know, man, come on, I mean, she hated all this, she hated him. [Laughs] They didn't find a body because she's not dead.

Logan recovers the lighter from Duncan and holds it up.

LOGAN: She just escaped.

Logan laughs again but Duncan is seriously concerned about his friend. Cut to Sam Blooms office, where he is at his desk.

SAM: No! As far as I know, Ben doesn't hang out at hip hop clubs.

Keith is standing in front of his desk.

KEITH: Then why was he there? He was at the club the night Yolanda disappeared.
SAM: Well, I-I am sure that there is some explanation.
KEITH: Did you know that he received a traffic warning last month? A neighbour had called that someone was watching the Hamilton house. How did he feel about the shooting?
SAM: Outraged. What else could he be?
KEITH: Where is he now, Mr Bloom?
SAM: He's at USC. But you won't find him there. He and some friends are in Mexico hiking. Can't be reached.
KEITH: You hear from him, you let me know.

Keith leaves. Sam looks worried. Cut to Mars Investigations. Veronica is at her desk as Keith enters.

VERONICA: Hey Dad. Did you find Benjamin Bloom?
KEITH: No, but his dad seemed squirrelly when I asked how he was. How's your sorority speak.
VERONICA: Like awesome! Why?

Cut to later. Veronica is on the phone.

VERONICA: Hi, is Ben there? Oh, is this his roommate? Cool. Um, hi, this is Lisa, I met Ben last fall at this beach blanket bingo mixer.

Keith motions to her to move it on.

VERONICA: Yeah, it's a boring story. But, um, I need to talk to Ben about something involving [searches for something] crabs and I heard that he was going to Mexico with some of the guys. [Listens] Oh. [And again] Really? Uh, thanks.
KEITH: Crabs?
VERONICA: No Mexico. Roommate said he's been acting kinda weird but he left alone last week. But he said he saw something on his desk. A hotel confirmation number for Vegas.

Keith picks up the phone receiver and dials.

KEITH: Tom Decintio please. [Pauses] Tom! Keith Mars. How's Vegas? [Listens] Yeah, yeah, I got someone here I need to find and he might have blown your way.

Veronica holds up her notebook.

KEITH: Benjamin Bloom, licence 4-P-C-1-0-7-5. Might be in one of the hotels. Thanks.

Keith ends his call and looks down on Veronica, who sighs heavily. Keith perches on the edge of her desk and leans over to stroke and massages her back and shoulder.

KEITH: You've been working overtime on this, kid. Hmm. You said she's a friend or something?
VERONICA: Hmm, something.
VERONICA VOICEOVER: What was that word again for almost friend.

As Keith moves to massage both her shoulders, flashback to the school outside. Yolanda runs to catch up with Veronica, who keeps walking, forcing Yolanda to keep pace.

YOLANDA: Veronica! Can you talk to Lilly? I heard what Logan said about that night and it's totally untrue. I didn't do anything.
VERONICA: I saw it, Yolanda.

Veronica stops and looks at Yolanda.

YOLANDA: We were just talking, you know, and he just kissed me. The story, I threw myself at him? I'd never do that. Please, make her understand.
VERONICA: I don't know, sometimes she's really-

A car horn honks. Lilly is in her car, at least one other girl is in the back seat. Lilly is shielding her eyes against the sun, shouting.

LILLY: Veronica! Come on. San Diego's waiting.

Veronica looks back and smiles at Lilly.

LILLY: In or out, Veronica? In or out?
YOLANDA: I swear, he kissed me. It didn't go anywhere. I don't want to blow it here.

Lilly, impatient, blows the horn a couple more times. Veronica looks back at Lilly who does a "what are you going to do" gesture. Veronica turns back to Yolanda
VERONICA: You should have known better.

Veronica turns her back on Yolanda, leaving her standing, and heads for Lilly's car.

VERONICA VOICEOVER: Do I tell my dad that his fiercely non-conformist daughter caved to peer pressure and left a totally cool person on her own in a new school?

Cut back to the present. Bone enters Mars Investigations.

BONE: Hey, we need to talk.

Cut to Keith's office. He hands Keith a note.

BONE: It came an hour ago. They want a half million if I am ever to see Yolanda alive again.
KEITH: Okay, I know this is hard to believe but the note at this point is very good news. [On examining the note] This is strange.
BONE: Strange how?
KEITH: Well usually you get that ransom demand and they give you the details of the drop at the last minute so you can't stake it out but this guy, he gave it all. The time, the place…
BONE: That's 'cause he's stupid, man. Look at the top.
KEITH: [Reads] If you want little Miss Princess back home…
BONE: Yeah, that's what we heard on the bug. "Little Miss Princess." It's Dime Bag. Hey, if I don't get my daughter back, somebody's gonna die.

Keith nods. Cut to Bone's home office. He is loading cash into a briefcase as Keith enters.

KEITH: That the money?
BONE: Five hundred plus the GPS tracker and the dye pack you put in here. Bastards won't even make it a block.
KEITH: Look, Mr Hamilton, I know we talked about this but I think we should involve the police.
BONE: And I've already told you I have no use for the police. I have my justice right here.

Three heavies have come into the room, behind Bone. Keith sighs in frustration.

KEITH: Look. This is not the way to deal with this. If you care about your daughter, you'll go to the cops.
BONE: Hey. If the cops were so great, why aren't you still one, huh?
KEITH: Mr Hamilton. I can't be party to this.
BONE: Then you've done you're bit. Cheque's in the mail.

Bone hands the case to one of the heavies
BONE: Load it up. Let's roll.

Keith observes this unhappily and turns to look at Vanessa, stood behind him. She shakes her head to indicate that there is nothing she can do and he nods in understanding.

VERONICA: [Offscreen] I thought that you were fired.

Cut to a Neptune street. It is pouring with rain. Keith has his arm around Veronica's shoulders, holding her close as they share the same umbrella and walk slowly down the street.

VERONICA: Why are we even here?
KEITH: Trying to save the girl. This is either the dumbest kidnapper ever or the smartest. I mean, he gives the drop location in advance and it's the worst spot possible. There's no escape routes. It's totally open to surveillance. I mean, getting away with the money will be impossible.

Veronica seems to have an idea as she looks round at the rain, the people and the water pouring down the drains.

VERONICA: Maybe not totally impossible.

Cut to Veronica getting into the car with a carrier bag filled with yellow plastic ducks. Keith holds one up.

KEITH: Ah, Veronica... this is really grasping at straws.
VERONICA: Make yourself useful. Get those things in a row.

Veronica starts the car. Cut back to the street where Bone is pacing. Cut back to Veronica and Keith, using the tracking device in the car.

VERONICA: Any signal yet?
KEITH: Yeah, take this right.

Back to the street, Bone is waiting. He nods to his heavies who are spread around the area. His cell phone rings. He pulls it from his pocket.

BONE: Yeah.

The voice on the phone is digitally disguised.

VOICE: Do you see the taxi up the street?

There is a taxi idling up the street.

BONE: [Looks] Yeah, I see it. I got the money.
VOICE: Go to the trash can on the corner. You'll find a plastic football.

Bone retrieves a football.

BONE: I got it.
VOICE: You can keep your cash. Instead put that quarter million dollar ring you like to wave at people inside the football and throw it down the storm drain. I'm watching you. The cab won't stop unless you've done this. Do it now.

Bone takes off his ring and inserts it through a slit into the small football which he throws down the drain.

BONE: All right, it's done. Now what?

The cab moves forward. The voice on the phone is replaced by a dialling tone.

BONE: Hello! Hello! [Shouting at the heavies] It's the car. Get that car.

Armed, they race to the cab. They open the back doors. It's empty.

BONE: Where is she? [Banging the top of the taxi] Damn.

They stand around, flummoxed. Cut to a storm drain. Little rubber ducks are popping out. Bryce watches, confused about the ducks but smiles when the football turns up. He grabs it.

VERONICA: Hey, Bryce.

Bryce is startled as Veronica comes up behind him. He turns and sees Keith not far behind her.

BRYCE: How'd you guys find me?
VERONICA: Whoever did this was either really dumb or really smart.

Veronica picks up one of the ducks and removes a bug from it.

VERONICA: You're really smart.
BRYCE: Yeah, so are you.

Cut to later as they walk up from the storm drain. Keith walks behind them, speaking on the cell phone.

VERONICA: So she was never kidnapped?
BRYCE: No. She just ran off.
VERONICA: How do you know?
BRYCE: She always thinks I'm not around but I hear things.
VERONICA: Eavesdropping again, huh?
BRYCE: She was on the phone talking about meeting someone at the club, running off forever. I rode in the trunk when she left Gabrielle's for LA. Drove the car back, made it seem like she'd been abducted and that was that.
VERONICA: God, Bryce, why?
BRYCE: Trust me. You would not understand.
VERONICA: But Yolanda, is she okay?
BRYCE: As far as I know. I think she tried to get my dad's attention. I may have stolen some of her thunder.
KEITH: [Into his cell] So she's okay. [Pauses] No kidding. Thanks Tom. Here's what we'll do.

Cut to the Hamilton home. Bone is sitting with his head in his hands whilst Vanessa paces. Bryce enters followed by Keith and Veronica.

VANESSA: Bryce! Where have you been?
KEITH: Mrs Hamilton, Mr Hamilton, I think there's something Bryce wants to tell you.

Bryce slaps the ring down on a glass table top.

BRYCE: You lost your ring.

Bone picks it up and looks at it.

KEITH: Your daughter wasn't kidnapped. She's just run off. Bryce here's the one who wrote the note.
BRYCE: [Off his parents astonished looks] Well, you can be mad, Dad. But you can't call me soft.
BONE: No. I guess I can't.
VANESSA: Bryce, my god, where's Yolanda?
KEITH: She for yourself.

Keith steps forward with the laptop.

KEITH: She can see you. The pinhole at the top of the screen is a camera.

Keith sets the laptop on the table. Yolanda appears, a boy behind her.
YOLANDA: Ma? Dad. Here's the good news. I'm fine. And I'm married now.
VANESSA: What?
YOLANDA: I'm Mrs Benjamin Bloom. Which is why I'm telling you from here because until you guys and the Blooms just… get over yourselves and make up, we're not coming back.
BONE: Okay, look here baby girl. How many times do I have to tell ya that I didn't order that drive-by.
YOLANDA: You let everyone believe you ordered it because it gave you cred. Never mind it just turned me and Bryce into gangster's kids.

Bone looks up at Bryce.

YOLANDA: Give us your blessing. And, um, we'll come home. After the honeymoon.

Bryce scratches his head, unwilling to comply.

YOLANDA: All right then, be like that.

Yolanda leans forward on the screen and switches off the camera her end. Cut to Veronica's room. She has the laptop camera in place and it is trained on the same Las Vegas hotel room. Yolanda comes into view.

YOLANDA: Veronica? Is that you? How did you…
VERONICA: I just wanted to say congratulations on the marriage and I'm sorry. I should have been a better friend.
YOLANDA: Veronica, if I had been in your position, I would have done the same thing.

There's a sharp knock on the front door. Cut to Veronica making her way across the dark lounge to the door. She opens it. It's Logan, arms wrapped around himself.

VERONICA: [Perplexed] Logan, what are you doing here?
LOGAN: I want you to find my mother.

End.

Kikavu ?

Au total, 115 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

ebjlyon 
25.07.2019 vers 17h

bibifanser 
20.05.2019 vers 08h

LILI62100 
08.04.2019 vers 20h

Morganegb 
10.02.2019 vers 18h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

friends76 
13.07.2018 vers 20h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Krysten Ritter est maman !

Krysten Ritter est maman !
C'est le 29 juillet dernier que Krysten Ritter a donné naissance à son premier enfant, un garçon...

Julie Gonzalo dans Supergirl

Julie Gonzalo dans Supergirl
Vous avez aimé voir Julie Gonzalo dans le rôle de Parker dans la saison 3 de la série. Vous...

Sortie de la saison 4

Sortie de la saison 4
On fait le point sur la saison 4 ! Annoncée pour le 26, finalement, elle est déjà disponible sur...

La vulgarité dans Veronica Mars

La vulgarité dans Veronica Mars
A neuf jours de la sortie officielle du revival de Veronica Mars sur Hulu, plein d'infos circulent...

Spoilers LoVe - Saison 4

Spoilers LoVe - Saison 4
Vous le voulez! Vous l'attendez depuis des mois! Vous n'en pouvez plus, votre patience a des...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Téléchargement
HypnoRooms

stella, Hier à 13:33

Un nouveau thème attend vos votes dans les préférences. Merci aux votants

James723, Hier à 18:20

Nouveau sondage sur Malcolm, venez nombreux, merci !!!

ObikeFixx, Hier à 21:29

Hello. N'hésitez pas à venir voter pour les Nathan James et désigner le meilleur méchant de la série. Donc rdv sur le quartier The Last Ship

cartegold, Aujourd'hui à 09:36

Bonjour à tous ! Un nouveau design et un nouveau sondage vous attendent sur le quartier 90210 ! Votez nombreux ! Merci

juju93, Aujourd'hui à 20:56

Plus que quelques minutes pour décerner le L d'or du personnage masculin qui aurait mérité d'être + exploité sur The L Word !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site